Samedi 16 février 2019
Édition Internationale
Édition Internationale
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

ÎLE-DE-FRANCE – Ouverture de 3 lycées internationaux

Par Lepetitjournal.com International | Publié le 20/07/2017 à 15:57 | Mis à jour le 20/07/2017 à 18:00

Jusqu'à l'année dernière l'Ile-de-France ne bénéficiait que d'un seul lycée international public. Mais la région semble aujourd'hui déterminée à remédier à cette situation, souhaitant attirer de plus en plus de talents venus de l'étranger. Il est prévu que 3 nouveaux établissements internationaux publics voient le jour prochainement. Le premier devrait d'ailleurs ouvrir ses portes pour la rentrée 2018.

 

Bry-sur-Marne accueillait l'année dernière 175 élèves au sein de son tout nouveau lycée international dans l'Est parisien. La région semble plus que jamais décidée à poursuivre dans cette voie et prévoit d'ouvrir 3 nouveaux lycées de ce genre dans les prochaines années.

Pour Valérie Pécresse, Présidente de la région Ile-de-France, le lycée de Bry-sur-Marne « est un symbole par sa géographieIl témoigne de la volonté de l'Ile-de-France d'être une région-monde ». Pourtant, pendant longtemps un seul établissement public, celui de Saint-Germain-en-Laye situé à l'ouest de la capitale, proposait des cursus internationaux. 

En février dernier, un « plan lycée » à 5 milliards d'euros proposant la création de 12 lycées neufs, dont trois internationaux a été annoncé par la région.

Début juillet, Édouard Philippe dévoilait quant à lui une série de mesures destinées à attirer des groupes internationaux sur le territoire hexagonal. Il a profité de l'occasion pour confirmer l'ouverture de trois nouveaux établissements internationaux autour de Paris.

Le premier à voir le jour sera donc le lycée Lucie Aubrac, qui devrait ouvrir à Courbevoie (92) pour la rentrée 2018. En 2021, un autre verra le jour à Saclay (91), et enfin un troisième est prévu à Vincennes (94) en 2022.

Un enseignement bi-culturel 

Ces sections, académiquement exigeantes, sont pour beaucoup de familles binationales, ou étrangères, un moyen d'intégrer le système scolaire français tout en conservant un apprentissage de leur langue maternelle. On retrouve d'ailleurs dans ces classes entre 25 et 50% d'élèves étrangers. Comparées aux classes traditionnelles, six heures supplémentaires d'enseignement en langue vivante sont prévues en plus chaque semaine.

17 langues sont par ailleurs pour le moment proposées au sein de ces sections, parmi lesquelles le japonais, le polonais, le norvégien ou encore le russe !

Les élèves en plus du baccalauréat classique sont également activement préparés à l'obtention de l'option internationale du bac (OIB). Une belle opportunité pour les nombreux élèves qui bénéficiaient d'un enseignement bilingue à l'étranger et qui n'avaient pas toujours la possibilité de le poursuivre à leur retour d'expatriation.

En quelques chiffres, les sections internationales (SI) représentent près de 20.000 élèves dans le second degré, et chaque année ce sont quelque 3.000 candidats qui présentent l'option internationale du baccalauréat. Le taux de réussite pour cette option est de 100%, sans compter que plus de 80% de ces candidats obtiennent une mention.

Au sortir d'une section internationale (SI), l'élève est normalement capable de maitriser parfaitement ses deux langues d'enseignement, et est naturellement sensibilisé aux deux cultures. 

Noémie Choimet (www.lepetitjournal.com) vendredi 21 juillet 2017.

Lire aussi : LYCEE INTERNATIONAL DE SAINT GERMAIN EN LAYE - Un système éducatif unique en France

RETOUR D'EXPATRIATION ? Le casse-tête de l'école

Vos témoignages : Vous avez scolarisez vos enfants dans une école internationale 

Pourquoi choisir une école internationale ? 

0 Commentaire (s)Réagir

Installation

INSTITUTIONNEL

Français établis à l’étranger : où et combien êtes-vous ?

Si les derniers chiffres attestent d’une légère baisse du nombre de Français inscrits au registre consulaire entre 2017 et 2018, leur répartition géographique, âge et genre demeurent relativement...

Famille

EXPATRIATION

Ce que vous rêvez de savoir sur la vie amoureuse des expatriés

Entre ceux qui vivent une relation à distance ou interculturelle ou les derniers qui doivent cacher leur orientation sexuelle, la vie amoureuse des expatriés n’a souvent rien d’un cœur en guimauve

Retour en France

COACHING

Retour au pays : rentrer « chez soi » ou nouvelle expatriation ?

Un retour d’expatriation, c’est une double épreuve, même lorsque ce retour est souhaité et anticipé. Ce constat est quasi systématique : c’est rentrer chez soi sans s’y retrouver et sans y être reconn

Sur le même sujet