Samedi 6 juin 2020
  Ne manquez plus les
dernieres nouvelles
S'abonner

Le débit des données mobiles en Irlande serait le plus lent d'Europe

Par Lepetitjournal Dublin | Publié le 14/12/2018 à 17:06 | Mis à jour le 14/12/2018 à 17:12
data speed

Selon une étude récente du site Speedtest.net, relayée par The Independent, l’Irlande connaîtrait le pire débit de données mobiles en Europe. L'enquête, qui classe 124 pays, montre que l'Irlande dispose du service mobile le plus lent de tous les pays de l'UE.

Il classe l'Irlande au 64ème rang sur 124 pays industrialisés, légèrement derrière la Birmanie et l'Equateur et juste devant le Honduras et la Tunisie.

En cause les licences de télécommunication irlandaises qui n'exigent pas que les opérateurs couvrent une majorité du pays, mais stipulent simplement qu'une majorité de la population - basée dans les villes - reçoive un signal.

Cela laisse de grandes régions du pays avec une couverture mobile de faible qualité, se traduisant par des débits de données mobiles deux fois moins rapides que la Bulgarie ou la Lituanie. En réponse à l'enquête, un dirigeant de l'industrie des télécoms a déclaré que l'Irlande pourrait sembler avoir des performances plus lentes en raison d'une population de densité inférieure à celle des autres pays. Toutefois, trois des cinq pays les plus performants du test sont la Norvège, l'Australie et le Canada, avec des densités de population nettement inférieures à celles de l'Irlande.

Le mois dernier, Eir, le troisième opérateur mobile du pays, a annoncé son intention d'atteindre une couverture géographique de 99% en Irlande dans les deux prochaines années pour un coût de 150 millions d'euros.

logofbdublin

Lepetitjournal Dublin

LePetitJournal.com/Dublin, c'est le média de référence on-line pour les Français et francophones d'Irlande et de tous les amoureux de l’ile d'émeraude
0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

New York Appercu
Black lives Matter

#blacklivesmatter : les New-Yorkais protestent pacifiquement

Les protestations contre les violences policières et le racisme ont continué cette semaine aux États-Unis après le meurtre de George Floyd commis par un officier de police.