Samedi 22 février 2020
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Laurence Helaili-Chapuis - Retour sur 2000 jours de mandats

Par Lepetitjournal Dublin | Publié le 31/12/2019 à 13:15 | Mis à jour le 31/12/2019 à 15:52
81263256_602965323863599_3960430330514505728_n_0

Laurence Helaili-Chapuis est conseillère consulaire en Irlande et assume ainsi le lien avec ses collègues entre les Français expatriés et leur ambassade. Nous lui avons posé quelques questions à l'occasion de ses 2000 jours de mandats afin de nous éclairer spécifiquement sur son rôle et ses actions.

2000 jours de mandat sont passés: où en êtes vous aujourd'hui?

L'année 2019 s'achève maintenant et il est temps d'établir mon bilan de 6 années particulièrement riches en événements. Je pense qu'il m'est utile de mener un veritable travail d'introspection et d'évaluation de mes actions en faveur des français. Cela me permettra de mesurer de manière plus précise l'impact de mes actions sur la population française en Irlande afin de formaliser un projet, concerté avec eux... et d'ainsi redynamiser la démocratie locale ! 

Je voudrais bien sûr que les Français retiennent les succès que j'ai obtenus et les réalisations emblématiques de mon mandat, mais je voudrais aussi expliquer les difficultés, les contraintes et le pourquoi des mesures que j'ai dû prendre dans l'intérêt des français en Irlande. 

Je cite comme exemple mon engagement dès 2015 pour améliorer la sécurité des femmes françaises en situation de grossesse. Je tiens à clarifier mon engagement: ce travail de soutien aux familles et aux futures mamans était indispensable. De nombreuses femmes qui rencontraient des complications de grossesse en Irlande ne pouvaient recevoir les soins adaptés, même au péril de leur vie et de leur santé (et de celle du bébé) tant que l'avortement était illégal. 

J'ai eu la grande chance qu'un homme exceptionnel, le Sénateur Olivier Cadic, se rende compte de cette situation et s'engage avec moi sur ce sujet.

En juin, j'ai eu l'immense privilège d'être invitée à m'exprimer sur mon action et sur mon rôle de conseillère consulaire par l'Assemblée Parlementaire du Conseil de l'Europe à l'occasion d'un congrès à Istanbul. 

Je suis particulièrement ravie que mes engagements soient soutenus par de nombreuses personnalités et institutions. J'ai également eu l'immense plaisir de recevoir la Médaille d'Honneur du Sénat (remise par Annick Billon, Présidente de la délégation au droit des femmes).

Enfin, ce mois de janvier, je vais organiser des réunions publiques dans toute l'Irlande pour présenter mes vœux et mon bilan. C'est une belle opportunité aussi de rencontrer de nouvelles personnes avec de nouvelles compétences pour me rejoindre et m'aider dans ma tâche. 


Quelles ont été vos priorités durant ces 2000 jours? 

La question mérite d'être claire et doit être posée : en quoi ai-je été utile pour nos francaises et francais d'Irlande durant mes 6 ans de mandat ?

En ce qui me concerne et vous le savez déjà, mes réalisations ont été très concrètes et limpides, mais pourtant, ce rôle reste encore très flou lorsqu'il s'agit de comprendre l'utilité des conseillers consulaires et du travail qu'ils font. 6 ans de mandat en Irlande pour quoi faire, comment, et par qui ? Ce sont vos questions me concernant, et je vais y répondre.

Mon travail d'élue a mis en évidence certaines situations à différents niveaux de gravité que je ne soupçonnais pas quand j'œuvrais dans le secteur associatif. Ma priorité, c'est d'abord le quotidien des français.

Pour présenter de manière très succincte mon engagement le travail que j'ai effectué durant mon mandat, j'ai mis en place et achevé des projets sur l'ensemble de ces sujets: 

  • Le quotidien des français en Irlande (particulièrement pour les jeunes et les plus fragiles d'entre nous).
  • La lutte contre le mal logement et contre la précarisation qui en découle. 
  • Des visites aux entreprises employant des français/ entreprises françaises en Irlande.
  • L'apprentissage/ l'emploi/ l'entreprenariat en Irlande
  • La question environnementale.
  • La sécurité des femmes françaises pendant la grossesse
  • Des projets environnementaux 
  • L'Éducation / l'apprentissage du français/ promotion de la francophonie. 
  • Aide apportée aux mères célibataires 
  • Fort engagement contre les violences conjugales.
  • Le Brexit 
  • Les échanges internationaux, notamment de jeunes. 
  • Le rôle des conseillers consulaires


Je vais revenir sur l'ensemble de ces points avec plus de détails début janvier sur mon site Internet et lors de mes rencontres avec les français. J'ai été d'hors et déjà aussi invitée par des entreprises. Nous discuterons ensemble les points qui sont les plus importants à leurs yeux.

Est-ce que certains sujets vous ont particulièrement émue pendant votre mandat?

J'ai comme tous les français vécu difficilement les attentats en France. Je me suis d'ailleurs exprimée là-dessus en présence de la communauté française, de la police irlandaise et du Ministre irlandais aux affaires européennes lors d'une soirée en l'hommage des vicimes des attentats menée par le Consul Honoraire Josselin Le Gall à Cork. J'ai participé à tous les hommages rendus, signé tous les livres de condoléances, j'ai exprimé notre douleur dans les journaux irlandais.

J'ai vécu aussi très douloureusement le féminicide d'Anne Colomines. 

Cette année, à l'occasion de la journée internationale pour l'élimination de la violence contre les femmes j'ai voulu rendre un hommage à Anne Colomines, cette française installée à Dublin travaillant chez PayPal, tuée par son conjoint en octobre 2017.

En accord avec sa famille, j'ai proposé aux français de signer un livre de souvenirs en ligne. Ce livre nourri de messages et de témoignages d'amitié sera remis à la famille Colomines en version papier. C'est ma manière d'appeler la communauté française à s'engager pour éliminer les violences envers les femmes et pour condamner les agressions dont elles sont victimes.

Famille, collègues de travail, amis, Français en Irlande de Dublin et d'ailleurs, anonymes ayant étés marqués par ce drame: vous pouvez participer en suivant ce lien:

Depuis cet appel que j'ai lancé aux Français sur les réseaux sociaux et sur ma newsletter, j'ai été choquée de recevoir de nombreux témoignages de femmes françaises résidant en Irlande me confiant avoir été ou être victimes de violences conjugales en Irlande. Lors de l'un de mes déplacements dans le pays, j'ai rencontré une femme qui souffre de violences conjugales graves depuis près d'un an et peine véritablement à obtenir une réelle protection pour ses enfants et pour elle-même. Nous sommes à quelques jours seulement de Noel: une période à hauts risques pour les femmes victimes de violences intra familiales. 

Je suis ce dossier au jour le jour en étant en lien étroit avec la victime, qui me porte une confiance qui m'honore et qui m'oblige. Mais je tiens à saluer l'implication du Consulat et des Consuls Honoraires sur place, sur ce dossier particulièrement difficile. 

On ne parle d'ailleurs pas assez du rôle des Consuls Honoraires mais nos Consuls Honoraires actuels de Cork, Limerick, Galway et Dunmore East font un travail remarquable et incroyable par leur disponibilité à toute épreuve. Je souhaite personnellement les saluer et reconnaître leur implication dans la vie des Françaises et des Français.

Le problème du logement est un problème important pour les français: que faites-vous pour eux? 

J'ai créé des partenariats avec des agences de location et surtout j'essaie d'aider les français sur les questions de recherche de logement et à résoudre les difficultés qui en découlent. Par exemple, J'ai aidé une jeune française qui vivait en colocation avec plusieurs personnes, dont sa propriétaire. Menacée par  cette dernière, elle se sentait en permanence en insécurité dans la chambre qu'elle louait... sans trouver de logement ailleurs, malgré d'importantes recherches. 

La propriétaire jetait ses affaires (produits cosmétiques etc) et ses courses alimentaires régulièrement à la poubelle pendant que cette jeune-fille se rendait à son travail, lui hurlait dessus fréquemment, lui demandait des pénalités importantes (100euros/jour) si son salaire versé le même jour de la semaine chaque mois arrivait après le 5 du mois.

La jeune fille ne recevait en échange aucune quittance de loyer, aucun reçu. La seule preuve de paiement dont elle disposait étaient les messages qu'elles échangeaient sur WhatsApp. Une partie du loyer devait être payé en espèces. 

Cette jeune-fille m'a contactée en larmes car la propriétaire en était arrivée à être violente physiquement. J'ai appelé immédiatement la Garda qui est intervenue au domicile. J'ai aussi été en contact régulièrement avec la maman de la jeune-fille. 

Le lendemain, je suis retournée dans cette maison pour récupérer les affaires de cette jeune-fille. Après une longue discussion très envenimée, des éclats de voix, et de nombreux débats avec la propriétaire : nous avons récupéré ses affaires personnelles. Nous avons aussi réussi à obtenir le remboursement immédiat du loyer, au prorata de l'occupation de la chambre par la jeune-fille. 

Aujourd'hui et après de nombreuses péripéties, nous avons enfin récupéré sa caution. Néanmoins très éprouvée, cette jeune-fille est actuellement arrêtée par le médecin pour 3 semaines. Je ne dirais pas que tout est bien qui finit bien mais elle va pouvoir se reconstruire et envisager sereinement la suite. 

logofbdublin

Lepetitjournal Dublin

LePetitJournal.com/Dublin, c'est le média de référence on-line pour les Français et francophones d'Irlande et de tous les amoureux de l’ile d'émeraude
1 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

French irish mer 01/01/2020 - 18:25

Bravo Laurence! Bel engagement au service des Francais en Irlande!

Répondre

Que faire en Irlande ?

CULTURE

La Nuit des idées en Irlande 2020 : Dublin, Galway, Cork & Limerick

Nuit de débat internationale, La Nuit des idées est une initiative de l’Institut Français qui vise à promouvoir la circulation des idées entre les pays et les cultures, les disciplines et les générati

Sur le même sujet