Mercredi 21 août 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

COMMUNAUTE – L’Irlande, très prisée des Brésiliens

Par Lepetitjournal Dublin | Publié le 07/07/2010 à 00:00 | Mis à jour le 13/11/2012 à 15:53

 

Les Brésiliens ont rangé drapeaux et maillots à l'effigie de leur pays pour la Coupe du monde de football, mais restent très visibles à Dublin et en Irlande où ils sont nombreux à venir chercher du travail, suivre leurs études et perfectionner leur anglais

Photo: thejourney1972

On ne les verra plus aussi nombreux, vêtus de leurs maillots jaune et vert, crier de joie dans les rues de Dublin ou emplir les pubs repeints au couleur de leur pays. Les Brésiliens ne sont plus en course dans cette Coupe du Monde à rebondissements et la capitale irlandaise a perdu ses supporters les plus enthousiastes. Le Gin Palace, L'Odeon bar, le Whoolshed et les quelques autres pubs qui avaient pris le parti de les supporter et pariaient sur la victoire du plus grand pays d'Amérique latine, devront revoir leur décoration.
Mais pourquoi les Irlandais étaient-ils si nombreux à les supporter ? Pour des raisons commerciales bien sûr, car soutenir le Brésil est bien plus vendeur que d'afficher une photographie de Thierry Henry sur sa devanture? Mais également pour la simple raison que la communauté brésilienne est très présente sur l'île émeraude.

Plus de 5.000 Brésiliens à Dublin
Ils sont en effet plus de 24.000 enregistrés auprès de l'ambassade du Brésil en Irlande. Pour une meilleure estimation, le chiffre peut-être multiplié par 3 ou 4, puisque tous les étrangers ne sont pas enregistrés auprès de leur ambassade. On atteint ainsi le chiffre de 72 à 96.000 citoyens brésiliens. A Dublin, ils sont 5.000 à être enregistrés. La plupart d'entre eux travaillent où sont étudiants, souvent les deux à la fois. Il existe deux grandes communautés de travailleurs, dans la construction à Limerick et dans l'industrie marine à Cork. A Dublin, la grande majorité des Brésiliens sont étudiants, souvent dans des cours d'anglais, et quelques uns enseignent même dans des universités.
La coopération entre les deux pays est importante. Les gouvernements brésilien et irlandais ont en effet conclu un accord pour s'associer dans le champ éducatif. Ainsi, au mois de juin 2010, un engagement a été pris entre le vice président du CAPES (Agence fédérale brésilienne pour le soutien et l'évaluation des études supérieures) et le ministère de l'Education et des compétences d'Irlande. De plus, la CAPES est sur le point d'envoyer le premier Brésilien pour enseigner le portugais et la culture brésilienne à l'UCD, l'université de Dublin.

"C'est un super pays, très accueillant"
La principale raison de la forte présente des Brésiliens en Irlande est donc économique. Dans les années 1990, alors que l'Irlande se faisait surnommer le Tigre celtique en référence aux dragons asiatiques et en raison de sa forte croissance économique, de nombreux travailleurs du monde entier ont émigré dans le pays, dont de nombreux Brésiliens.
Arrivé à Dublin en mars 2009, Marcio, 25 ans, précise : "Les Brésiliens viennent ici pour apprendre l'anglais. Aux Etats-Unis ou en Angleterre, il est très difficile d'obtenir un visa, contrairement à l'Irlande. De plus, on trouve facilement du travail à Dublin". Etudiant en anglais et employé dans un restaurant, il ajoute que "l'année dernière, il y avait 80% de Brésiliens dans [sa] classe, à l'université". Tullio quant à lui, suit des études de tourisme et travaille en tant que barman dans un pub irlandais. Il est venu ici pour perfectionner son anglais. Au-delà des facilités qu'offre l'Irlande pour trouver du travail, il souligne le côté chaleureux du pays : "C'est un super pays, très accueillant. Et les gens y sont très amicaux, ouverts. Ce n'est pas comme en France ou en Espagne où il est plus difficile de s'intégrer. Les Irlandais ont une bonne impression de nous."

Laura Béheulière (lepetitjournal.com/dublin) Mercredi 7 juillet 2010

logofbdublin

Lepetitjournal Dublin

LePetitJournal.com/Dublin, c'est le média de référence on-line pour les Français et francophones d'Irlande et de tous les amoureux de l’ile d'émeraude
0 Commentaire (s)Réagir

Que faire en Irlande ?

IDÉE SORTIE

Le TOKEN, ou l'art du retrogaming

Avec des compagnies telles que Riot ou Activision/Blizzard, l'Irlande est incontestablement devenue l'une des destinations privilégiées de l'industrie vidéoludique en Europe. Mais il n'est pas

Sur le même sujet