Mercredi 20 novembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

EMPLOI - "La première condition pour trouver un travail, c’est le niveau d’anglais"

Par Lepetitjournal Dublin | Publié le 20/02/2006 à 00:00 | Mis à jour le 09/01/2018 à 12:00

Avec une croissance de 4,6% de son PIB en 2005 et un taux de chômage réduit à4,3 %, l'Irlande apparaît pour beaucoup de Français comme un nouvel Eldorado. LPJ a rencontréLaurent Girard-Claudon, l'un des directeurs d' Approach People, cabinet spécialisédans le recrutement de Français en Irlande. L'année dernière, Approach People a placéplus de 300 Français dans les entreprises comme Dell, IBM ou Oracle, et espère dépasser ce chiffre en 2006

 
Laurent Girard-Claudon (Photo: Approach People)


Le Petit Journal : Quel est le profil idéal d'un candidat français qui veut trouver du travail en Irlande?
Laurent Girard-Claudon : La première condition pour trouver un travail, c'est le niveau d'anglais. Un candidat bilingue n'aura aucun mal àtrouver un poste. Il faut aussi avoir au moins six mois d'expérience et préparer son départ sérieusement. C'est-à-dire, avoir mis de l'argent de côtéet s'être renseignésur le pays. Les candidats doivent aussi être prêt àrester une année minimum en Irlande.


LPJ : Comment jugez-vous le niveau d'anglais des Français qui vous contactent ?

LGC : Il y a six ans, quand nous avons commencé, le niveau d'anglais des Français était franchement mauvais. Mais depuis quelques années, je constate que le niveau s'améliore. Je crois que de plus en plus de gens en France font l'effort de pratiquer cette langue, de regarder les films en version originale. L'évolution est très positive.

LPJ : Quels sont les secteurs irlandais qui recrutent des Français?
LGC : Les domaines dans lesquels les entreprises embauchent sont le service clientèle, l'informatique, la comptabilité, le management et la finance. Même s'il s'agit de l'une des industries importantes en Irlande, nous avons peu d'offres pour les Français au sein du secteur pharmaceutique

LPJ : Quels genres de postes sont àpourvoir ?
LGC : Au début, nous avions surtout des postes juniors, souvent dans les call-centre. A l'heure actuelle, les entreprises cherchent aussi des gens àdes postes plus qualifiés. Nous avons mêmes des postes de managers àpourvoir.

LPJ : Combien d'offres avez-vous par rapport au nombre de candidats ?
LGC : Nous avons en permanence environ 150 offres d'emploi sur notre site et nous recevons 200 CV par semaine. Nous ne pouvons donc pas trouver un emploi pour tout le monde.

LPJ : Travailler en Irlande, cela veut-il dire forcément travailler àDublin ?
LGC : 70 % des offres concernent Dublin, mais il y de grosses sociétés installées en dehors de la capitale. Cork accueille Sap, Apple et Siemens. Sony possède ses installations àLimerick.

LPJ : Comment les Français s'adaptent-ils dans un environnement de travail irlandais ?
LGC : Généralement bien. Je pense que l'ambiance de travail en Irlande est appréciée des Français. La hiérarchie est moins oppressante qu'en France. Il n'est pas inhabituel d'aller boire un verre avec ses chefs le vendredi soir, alors qu'en France ce serait plutôt "àlundi !".

LPJ : N'y a-t-il pas le risque que les multinationales, qui ont choisi l'Irlande en grande partie pour les avantages fiscaux, partent chercher une main d'?uvre moins chère ailleurs ?
LGC : Quand Philips a quittél'Irlande pour la Pologne, j'ai eu peur que les autres suivent. Mas ce n'est pas le cas. Les entreprises déjàprésentes continuent àinvestir, et il y de nouveaux arrivants, parmi lesquels Google et Ebay. Ces entreprises peuvent trouver en Irlande des gens très qualifiés, Irlandais ou non, qu'il serait peut-être plus difficile de convaincre de travailler dans un pays d'Europe de l'Est.
Propos recueillis par Merrill GOUSSOT (LPJ) - 20 février 2006

Approach People Recruitment : 46A Patrich Street, Dun Laoghaire. Tél : 00 353 (0) 1 28 01 222. www.approachpeople.com

Autres sites d'annonces d'emploi
http://www.jobs.ie
http://www.irishjobs.ie

 

logofbdublin

Lepetitjournal Dublin

LePetitJournal.com/Dublin, c'est le média de référence on-line pour les Français et francophones d'Irlande et de tous les amoureux de l’ile d'émeraude
0 Commentaire (s)Réagir

Communauté

ASSOCIATION

STAFE - 2 millions d’euros pour les associations françaises

Le fonds de soutien au tissu associatif des Français à l’étranger (STAFE) a remplacé la réserve parlementaire autrefois décriée par manque de transparence. Les subventions 2019 ont été attribuées.

Expat Mag

TÉLÉTHON

Jonas : "La maladie m'emprisonne, mais je crois au traitement"

Jonas, jeune étudiant de 22 ans, a été diagnostiqué d’une calpaïnopathie à l’âge de 6 ans. Une maladie qui s’est installée progressivement et qui depuis l’adolescence grignote peu à peu ses muscles

Sur le même sujet