Mercredi 20 novembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

LEGENDE - Les selkies, créatures féériques des îles Shetland

Par Lepetitjournal Dublin | Publié le 23/04/2010 à 00:00 | Mis à jour le 13/11/2012 à 15:16

Le dernier film du réalisateur Neil Jordan, Ondine avec Colin Farrell, raconte l'histoire d'amour entre un pêcheur irlandais et une créature fantastique à l'apparence humaine. L'occasion de plonger dans la légende des selkies, ces femmes phoques originaires de l'archipel écossais des Shetland

(photo faroestamps.fo)

Depuis des siècles ces créatures aquatiques sont au centre d'une cascade d'histoires racontées au coin du feu. Une des légendes raconte que pendant la nuit de la Saint-Jean, les selkies quittent le milieu aquatique pour rejoindre la terre ferme. Elles abandonnent alors leur peau de phoque et laissent découvrir un physique de magnifique jeune fille. Dansant à la lueur de la Lune, elles déposent leur apparat sans surveillance à la merci des hommes. Si un homme prend possession de sa peau animale, la selkie devra lui obéir et devenir sa femme. Une chance est tout de même accordée à la créature: si elle parvient à retrouver son costume de phoque, elle pourra plonger à nouveau dans l'océan pour ne jamais en réapparaître. Les selkies nourrissent de nombreux fantasmes qui transpirent dans de multiples histoires d'amour souvent tragiques.

Une légende aux contours écumeux
Les îles Shetland, un archipel écossais, seraient le premier lieu où les selkies ont été aperçues. Depuis elles sillonneraient également les côtes islandaises et irlandaises, ainsi que les îles Féoré. Les origines du folklore des selkies sont assez floues. Si les premiers textes écrits remontent au XVIIIème siècle, certains considèrent que l'on trouve une trace de ses créatures dans la Bible, lors du Jugement Dernier. Les anges déchus étaient condamnés à se métamorphoser en animal. Pour d'autres les femmes phoques seraient en fait des humains qui, à cause de leurs pêchés, se retrouvèrent changés en animal marin. Enfin les conteurs des Orcades, un autre archipel d'Ecosse, pensent eux que les selkies naîtraient des âmes des personnes noyées au pied des falaises. La légende continue encore de circuler de nos jours à travers des films, comme Ondine, ou des chansons. "S'il te plaît reste un moment / Donne moi ton manteau / Et nous tomberons amoureux dans mon bateau / Tu seras ma femme Selkie" chante Frank Black, perpétuant le drame romantique qui lie un homme à une créature de rêve.
Stéphane Moussie (www.lepetitjournal.com/dublin) Vendredi 23 avril 2010

logofbdublin

Lepetitjournal Dublin

LePetitJournal.com/Dublin, c'est le média de référence on-line pour les Français et francophones d'Irlande et de tous les amoureux de l’ile d'émeraude
0 Commentaire (s)Réagir

Communauté

ASSOCIATION

STAFE - 2 millions d’euros pour les associations françaises

Le fonds de soutien au tissu associatif des Français à l’étranger (STAFE) a remplacé la réserve parlementaire autrefois décriée par manque de transparence. Les subventions 2019 ont été attribuées.

Expat Mag

TÉLÉTHON

Jonas : "La maladie m'emprisonne, mais je crois au traitement"

Jonas, jeune étudiant de 22 ans, a été diagnostiqué d’une calpaïnopathie à l’âge de 6 ans. Une maladie qui s’est installée progressivement et qui depuis l’adolescence grignote peu à peu ses muscles

Sur le même sujet