Jeudi 14 novembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

QUE FAIRE à Dubaï avec les grands-parents !

Par Marie-Jeanne Acquaviva | Publié le 22/12/2018 à 14:32 | Mis à jour le 03/01/2019 à 11:19
dubai grands-parents tourisme

Voici venu l’hiver Dubaiote, la saison des plages, des flamands roses... et des grands-parents. Vous l’aurez certainement remarqué, la ville entre novembre et février accueille un gros contingent de personnes âgées, venues fêter Noël sous le soleil et avec leurs enfants et petits enfants expatriés, et échapper par la même occasion aux hivers rigoureux du Nord de l’Europe ou d’Amérique. Si vous aussi vous vous apprêtez à recevoir ces oiseaux migrateurs aux cheveux blancs les valises pleines à craquer de savoureuses gourmandises “bien de chez vous” et de cadeaux pour leur descendance, voici un petit guide de Dubaï senior friendly bourré de conseils tant pratiques qu’émotionnels, tous testés et approuvés, qui vous permettra à tous de profiter au mieux de ces vacances de Noël sous les palmiers.

 

 

Ce à quoi il faut penser avant leur arrivée

 

  • Attention aux assurances, il faut bien vérifier que celles dont ils bénéficient incluent le rapatriement d’urgence et si vous pensez nécessaire de souscrire à une police selon la durée de leur séjour vérifier très attentivement l’âge limite de la couverture. Des agents peu scrupuleux ont déjà fait signer des contrats qui étaient dans les faits invalides, car ne couvrant pas les patients « de plus de 75 ans » quand bien même l’âge du bénéficiaire était précisé lors de la signature.

 

  • En cas d’urgences il faut savoir aussi que les hôpitaux d’état (Le Rashid et le Latifa hospital en particulier) prendront en charge les visiteurs pratiquement a 100% s’il s’agit d’un accident (même sans grande gravité). Toutes les cliniques privées en revanche vous demanderont de faire l’avance des soins, dont une partie pourra être éventuellement remboursée à leur retour selon leurs propres assurances.

 

 

  • • En cas de besoins, il existe de nombreux médecins généralistes francophones recommandés par notre communauté, comme par exemple Dr. Céline Pons au Keith Nicholl Medical Centre ou Dr Wilfried Bouvais à la Koster Clinic.

 

  • Un petit peu de psychologie familiale aussi ne nuit point, afin que toutes les attentes des deux côtés des barrières de l’aéroport ne soient pas déçues : tout dépend à quelle fréquence ces réunions sont possibles pour votre famille, mais si vos enfants sont petits et qu’ils ne voient leurs grands parents qu’une fois par an, il faut s’attendre à quelques jours d’acclimatation et pas forcément à une course effrénée dans les bras l’un de l’autre au terminal des arrivées.

 

  • • C’est pour cela qu’il vaut la peine de préparer le terrain à l’avance : bien expliquer qu’ils font partie de votre famille et doivent être accueillis comme tels mais laisser la relation entre les tout petits et les plus âgés se tisser à leur rythme autour d’activités familiales peu contraignantes : juste une sortie au supermarché ou le long de la plage manger une glace (que les grands parents prendront bien soin de choisir la plus gigantesque possible) suffit parfois à la briser - et pardon pour le jeu de mots !

 

  • De votre côté assurez-vous de ménager une période de transition, n’ayez pas immédiatement le réflexe « super : des baby sitters gratuits ! » dès les premiers soirs, et prenez le temps de bien expliquer aux plus âgés aussi les habitudes respectives et les usages de la maison… que vous prendrez soin d’assouplir pour l’occasion : c’est le moment de se lâcher sur les soirées pyjama tardives, les bonbons avant le dîner, et les petits cadeaux « sans raison »… une permissivité d’autant plus appréciée qu’elle n’est - souvenez-vous en quand junior sautera dans les canapés à pieds joints sous le regard ravi de belle-maman battant des mains - que temporaire.

 

 

Les déplacements et les visites, comment se simplifier la vie :

 

  • • Si vous n’êtes pas en vacances en même temps qu’eux, vous n’aurez pas forcément le temps de jouer les driver, heureusement Dubaï regorge de chauffeurs disponibles, vous en trouverez même des francophones (comme par exemple Franck au 0581673994)

 

  • • Pensez aussi, pourquoi pas, à passer par un guide : vous êtes peut-être à court d’idées ou d’envie, et un professionnel saura vous proposer des excursions qui sortent des habituelles trappes touristiques, et qui soient adaptées à leur âge : nous recommandons chaleureusement Nathalie Van de Vrede, qui connaît les Emirats comme sa poche et surtout qui pratique son métier avec beaucoup de passion, elle saura par exemple leur faire découvrir Sharjah la méconnue, moins frénétique que Dubaï et pleine de charme. Voici son contact : Nathalie, My Tour Studio Dubai (agence licencié) Tel. +971 58 963 7064, reservation@mytourstudio-dubai.com

 

Enfin notre « best of » d’activités familiales testées et approuvées par les plus de 70 ans :

 

  • • Le Glow Garden à faire absolument avec les petits enfants, franchement exotique et magique à tout âge.

 

  • Sheikh Mohamed Center for Cultural Understanding : proposez-leur d’y prendre un de leur fameux petits déjeuners, une expérience amusante et passionnante à faire tous ensemble.

 

  • • Le vieux Dubaï, ses souks : un grand classique, avec achats de quelques épices, ballade en Abra rafraîchissante et pause au joli Café Mazmi pour profiter de la vue et grignoter au calme, à l’ombre, et en plein air.

 

  • • Un tour en bateau soit simplement avec RTA taxi Boat, soit (plus luxueux) avec Bateaux Dubaï un diner en péniche : aucun effort pour un effet émerveillement maximal, en particulier en passant de nuit sous les ponts du canal.

 

  • • Pourquoi ne pas leur offrir, s’ils sont golfeurs, un parcours en ville ? Vous aurez l’embarras du choix avec de magnifiques golfs, un bon moyen de faire un peu de sport dans un environnement vert et tranquille en profitant du coup d’oeil unique sur le « Skyline », les parcs ombragés ou en regardant les paons traverser le green

 

  • • Enfin plutôt que du «dune bashing , une journée et une nuit vers Hatta Fort pour un peu de fraîcheur et des paysages à couper le souffle : la route en soi est magnifique avec le sable qui change blanc au rouge, puis la montée vers les magnifiques massifs du Hajar en arrière plan.

 

 

Et quand ils repartiront ?

 

  • • Attendez-vous à quelques chagrins, qu’il faudra consoler avec patience et l’assurance de « se revoir très vite » et n’hésitez pas à rester connectés: un groupe whatsapp sur votre téléphone, un album de photos partagées sur le net, aujourd’hui les solutions sont vraiment nombreuses et à portée de main, même pour des grands-parents totalement réfractaires à la technologie !

 

  • • Enfin, pour ceux qui vivent trop loin ou ne voyagent presque plus, rendant les visites impossibles : il existait il y a quelques années un groupe anglophone de Fairy Godmothers : des  « fées-marraines », soit des grands-mères Dubaïotes loin de leur propre progéniture, qui échangeaient un peu de leur temps libre avec de jeunes mamans en manque de soutien familial, ou des petits en manque de grands-parents. L’occasion pour ces grands-mères de substitution comme pour les enfants privés de grands-parents de partager des jeux, de la tendresse et de rompre l’isolement…. Pourquoi pas ne le relancer dans la communauté francophone ?

 

2 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

Mickael sam 19/01/2019 - 19:36

Tres bonnes idées ! Pour la Skyline, avec la pollution persistante on repassera et on patiente jusu'à 2021

Répondre
Commentaire avatar

Sabine Blanchard mar 25/12/2018 - 08:34

Excellent sujet !!! Sabine

Répondre

Que faire à Dubaï ?

EXPO

Calixte Hétier Clément présente « Feelings » à l’Alliance Française

Parler vrai, l’expression libre des émotions. « Feelings » de l’artiste Calixte est un message de vie, un hommage à la tolérance. Regroupant plus de 18 oeuvres, « Feelings » sera exposée à l’Alliance

Expat Mag

Valence Appercu
ÉVÉNEMENT

Quelle moustache portez-vous en ce mois de Movember ?

De nombreuses célébrités participent au mouvement international qui réunit 5 millions de personnes se laissant pousser la moustache pendant 1 mois. Et vous ? Plutôt Brad Pitt ou Jennifer Gardner ?