Édition internationale
Radio les français dans le monde
--:--
--:--
  • 0
  • 0

Pour les EAU, les Nations Unis devraient intégrer plus de femmes

Pour les EAU, les Nations Unis devraient intégrer plus de femmes dans leur processus de paixPour les EAU, les Nations Unis devraient intégrer plus de femmes dans leur processus de paix
Écrit par J.C.
Publié le 18 février 2020, mis à jour le 18 février 2020

Pour l’Ambassadrice Lana Nusseibeh, Représentante Permanente des EAU auprès des Nations Unis (UN), la parité hommes-femmes n’est pas respectée au sein de l’organisation, et cela même lorsque l’on regarde le document fondateur de cette dernière.

Aussi, comme elle l’a précisé lors de son élocution dans le cadre du Global Women's Forum organisé à Dubaï, dans la Charte fondatrice des UN, établie à la fin de la Seconde Guerre Mondiale, le Secrétaire général de l’organisation est même décrit explicitement par un « il ». La documentation a aussi son importance dans la lutte pour l’égalité hommes-femmes et Lana Nusseibeh appelle donc les responsables en place à faire évoluer cette dernière.

Elle a tout de même tenu à indiquer qu’Antonio Guterres, actuel Secrétaire Général des UN, prône une réelle égalité hommes-femmes et est très engagé dans le maintien de la parité. En revanche, les femmes devraient être plus impliquées dans le processus de paix puisqu’elles ne représentent à ce jour que 10% des négociateurs et médiateurs.

Publié le 18 février 2020, mis à jour le 18 février 2020

Flash infos

    Pensez aussi à découvrir nos autres éditions

    © lepetitjournal.com 2024