Les restaurants de Dubaï réclament de l'aide 

Par J.C. | Publié le 09/05/2020 à 19:17 | Mis à jour le 09/05/2020 à 19:28
Nammos Dubai_3773

Les restaurateurs Dubaïotes sont fortement touchés par la crise économique provoquée par la pandémie de Coronavirus. Bien qu’autorisés à rouvrir, ces derniers doivent impérativement limiter leur capacité à 30% de leur capacité habituelle. Cette restriction a forcé plus d’une centaine d’entre eux (qui représentent au total les employeurs de 50% des salariés du secteur et 10% de la population totale de la ville état) à rédiger un courrier dans lequel ils expliquent perdre plus d’argent en restant ouvert qu’en fermant en raison notamment des loyers ainsi que des salariés à payer. Ainsi, ils réclament davantage d’aide afin de se sortir de cette crise et notamment un allégement des charges, des reports de prêts jusqu’en fin d’année, le renouvellement sans frais des licences commerciales jusqu’en mars 2021 ou encore la suppression des charges applicables sur les licences de débit de boissons jusqu’à la fin de l’année.

Enfin, les restaurateurs exhortent aussi le gouvernement de Dubaï à mettre en place un fonds de secours pour aider les restaurants à « survivre » (faisant référence à des mesures similaires prises au Royaume-Uni, aux États-Unis ou dans certains pays européens).

 

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Dubaï !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale