Jeudi 15 novembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

VIVRE EN FAMILLE A DUBAI - Un coût de la vie à anticiper !

Par Lepetitjournal Dubai | Publié le 09/11/2016 à 05:07 | Mis à jour le 09/11/2016 à 17:33
DUBAI

Venir s'installer à Dubaï en famille est une opportunité. Ville la plus peuplée des Émirats, située sur le golfe persique, Dubaï est surprenante et ne laisse personne indifférent. Elle a déjà séduit des milliers d'expatriés : 82 % de la population est ainsi constituée d'étrangers. Cependant, le coût de la vie à Dubaï reste cher, même si en principe, vous n'aurez pas à payer d'impôts. Vous devez prendre en compte le prix de l'immobilier, la couverture médicale, la scolarité des enfants, sans oublier le coût de la nourriture. 

Alors, quel budget prévoir pour vivre correctement ?

Voici une estimation du coût de la vie en nous basant sur une famille avec deux enfants dans le cas d'un contrat local.

Le logement

La ville ne manque pas de logement, ayant connu un véritable boom de l'immobilier ces dernières années. Le coût d'une location varie énormément, selon le quartier sélectionné, la taille du logement, son ancienneté et son état général. 

Partons sur une maison ou un appartement avec 3 chambres dans les quartiers où la majorité des familles vivent :

Mirdif : entre 90 000 Dhs et 125 000 Dhs  

Jumeirah : entre 125 000 Dhs et 200 000 Dhs

Umm Suqeim : entre 130 000 Dhs et 300 000 Dhs  

Emirates Hills : entre 190 000 Dhs et 290 000 Dhs

Springs : entre 135 000 Dhs et 180 000 Dhs

Dubai Marina : entre 120 000 Dhs et 175 000 Dhs

Dowtown : entre 170 000 Dhs et 350 000 Dhs

Vient s'ajouter à cela un impôt local de 5 % basé sur le montant annuel du loyer. Les charges (eau, électricité et climatisation) ajouteront entre 1 000 Dhs et 1 500 Dhs par mois à vos dépenses. 

Les frais de scolarité

De l'école maternelle au lycée, français ou international, il y a tout ce dont vos enfants ont besoin pour étudier dans de bonnes conditions. Il y a trois lycées français à Dubaï : Georges Pompidou, Jean Mermoz et l'AFLEC. La scolarité y démarre dès les petites sections et l'enseignement y est fait en français et en anglais (pour les classes multilingues). 

Écoles Françaises :

George Pompidou (Oud Metha et Aademic City) : 27 730 Dhs pour la maternelle, entre 27 000 Dhs et 33 410 Dhs pour le primaire, 42 260 Dhs pour le collège et 45 890 Dhs pour le lycée.

Jean MERMOZ : entre 36 000 Dhs et 46 000 Dhs de la maternelle au CM2 (ouverture septembre 2017)

AFLEC : 25 459 Dhs pour la maternelle, 30 551 Dhs pour le primaire et entre 36 095 Dhs et 41 018 Dhs pour le collège et entre 51 273 Dhs et 53 843 Dhs pour le lycée.

Système de garde

Les écoles se terminant généralement en début d'après-midi, de nombreuses familles ont recours à l'aide d'une nounou (maid) afin de s'occuper des enfants et de la maison. La majorité des nounous travaillent à plein temps et sont logées par les familles. Vous devez en tant qu'employeur la sponsoriser, soit payer pour l'obtention de son visa. Le salaire d'une nounou varie entre 1500 Dhs et 3 000 Dhs par mois et il faut compter 6 500 Dhs pour le visa qui sera à renouveler chaque année (ainsi que 2 000 Dhs de déposit la première année récupérable quand le contrat se termine). Un billet d'avion par an pour son pays d'origine est aussi à comptabiliser.   

Coût des aliments à Dubaï

Dans l'ensemble, les dépenses pour l'épicerie et la nourriture dépendront surtout de vos préférences alimentaires et de votre mode de vie. Si vous achetez des produits alimentaires d'une marque internationale reconnue, vous risquez de payer beaucoup plus cher que dans votre pays d'origine. Cependant, il existe généralement plein de produits locaux de très bonne qualité que vous pouvez acheter en alternative et pour beaucoup moins cher. Il y a beaucoup d'options à Dubaï, en ce qui concerne l'approvisionnement en produits de première nécessité. Les grands supermarchés comme Carrefour, Spinneys, Waitrose et Choithrams peuvent être trouvés dans les grands centres commerciaux de Dubaï, ou dans les principaux quartiers de la ville et proposent des prix plus ou moins équivalents aux prix européens

Frais de Santé

Vous devez avoir une assurance quand vous êtes sur Dubaï. Pour une police d'assurance médicale raisonnable et complète qui permet un traitement médical dans le monde entier, vous pouvez vous attendre à payer environ 8 000 Dhs à 10 000 Dhs l'année. À Dubaï, le coût des soins de santé en général, l'assurance médicale, les taux de consultation, l'hôpital privé, les médicaments sans prescription, une assurance médicale privée, les contributions d'aide médicale, sont tous relativement plus chers. Une consultation de base avec un médecin généraliste ou un dentiste coûte environ 450 Dhs. Cependant, ceci est exclusif de tout autre test ou traitement. En cas d'accident ou de maladie grave, vous devez avoir une bonne assurance maladie afin de faire usage des installations de soins de santé privés à Dubaï.

Frais de communication

Dubaï dispose d'une infrastructure de télécommunication moderne. Le coût d'une ligne téléphonique fixe, les frais d'appel, frais des fournisseurs d'accès, connexion internet, contrat de téléphonie mobile / cellulaire, sont, par rapport à d'autres villes, relativement chères. Un abonnement triple play (fixe, TV et Internet), coûte environ 350 Dhs par mois. Un abonnement pour un portable varie entre 150 Dhs et 1 000 Dhs en fonction de votre package qui se décompose entre minutes locales, internationales et data internet. 


Transports

La voiture est le principal moyen de transport à Dubaï. L'essence est près de deux fois moins chère qu'en France. Comptez 1,8 Dhs par litre soit 108 Dhs pour un plein de 60 litres. Pour ceux qui n'ont pas de voiture, le taxi est une bonne alternative. Les taxis équipés d'un compteur assurent un service 24h/24. Compter 80 à 100 Dhs pour traverser la ville. Il existe aussi des lignes de bus qui circulent de 6 h du matin à minuit. Le prix de la course défie toute concurrence, de 2 à 6 Dhs. Dubaï dispose aussi d'un métro automatisé. Comptez 3 Dhs pour couvrir une zone.

Épargne/Retraite

Il n'existe pas de régimes publics de retraite pour les expatriés étrangers à Dubaï, bien que certaines institutions de l'État et que certaines compagnies internationales aient des régimes de retraite au sein de l'entreprise. Si vous aviez commencé à verser pour le régime public des retraites lorsque vous travailliez dans votre pays d'origine, vous devriez continuer à le faire. C'est généralement l'un des meilleurs investissements que vous pouvez faire, puisqu'il vous assure un retour continu lorsque vous partez à la retraite. N'hésitez pas à mettre en place un plan de retraite personnel.Il y a beaucoup d'entreprises qui offrent une large variété de régimes, soit sur la base de montants forfaitaires, soit soutenus par une épargne régulière. 

Les dépenses mensuelles principales pour un couple avec deux enfants sont les suivantes : 

Logement : 180 000 Dhs par an, soit 15 000 Dhs par mois.

Nounou : entre 1 500 Dhs et 3 000 Dhs par mois

Charges (électricité, eau) : entre 1 000 Dhs et 1 500 Dhs par mois 

Nourriture : 3 500 Dhs par mois 

Écoles : selon l'âge de vos enfants, comptez entre 55 460 Dhs et 107 686 Dhs par an pour deux enfants soit entre 4 621 Dhs et 8 974 Dhs par mois

Transport/ Essence : 324 Dhs par mois par voiture, ce qui équivaut à 3 pleins d'essence de 60 litres

Téléphone : entre 650 Dhs et 1 500 Dhs

Assurances : une assurance voiture coûte entre 4 et 7 % de la valeur du véhicule, une assurance immobilière commence à 190 Dhs pour une couverture de 50 000 Dhs et comptez entre 8 000 Dhs et 10 000 Dhs pour votre couverture médicale.

Épargne/Retraite : selon votre régime

Pétronille ROSTAGNAT (lepetitjournal.com/dubai) le 10 novembre 2016 

Pétronille est rédactrice au petit journal de Dubaï et romancière. Son premier roman policier, la fée noire, a été publié aux éditions Incartade(s) en juin 2016.  

 

 

 

 

 

 

 

lepetitjournal.com Dubai

Lepetitjournal Dubai

L'édition de Dubaï de Lepetitjournal.com, le média des Français, des francophones et des francophiles à l'étranger.
0 Commentaire (s)Réagir

Lifestyle

CULTURE

VOTRE GUIDE DE LA DUBAÏ DESIGN WEEK - Ce qu’il ne faut pas manquer.

Voici ma nouvelle rubrique déco pour le Petit Journal de Dubaï, avec à l’honneur cette semaine tout ce qu’il faut savoir sur la Dubaï Design Week ! J’ai repéré pour vous les nouveautés les plus intére

Vivre à Dubaï

GASTRONOMIE

OÙ déguster et trouver un vrai bon poisson à Dubaï ?

Du poisson frais, de bonne qualité, sans vider votre épargne ? Oui Dubaï est en bord de mer, mais parfois comme le dit l’adage ce sont les cordonniers les plus mal chaussés, et les étals des supermarc

Sur le même sujet