Samedi 23 octobre 2021
TEST: 2253

S’installer à Dubai : les essentiels

Par Marie-Jeanne Acquaviva | Publié le 28/08/2021 à 19:22 | Mis à jour le 28/08/2021 à 19:56
s'installer à Dubai

Vous êtes nouveau à Dubaï et la première approche avec votre pays d’accueil peut sembler un peu rude : c’est le moment des formalités, recherche de maison, ouverture de comptes, immigration, inscription des enfants à l’école... Nous vous avons préparé un petit résumé des points essentiels à cocher à votre arrivée, assortis de quelques petits conseils d’acclimatation.

Pour répondre d'abord à certaines de vos questions : le vendredi c’est votre nouveau samedi, il peut faire 50 degrés… mais pas toute l’année et vous pouvez dégommer les mythes comme tout le monde conduit, même (surtout) les femmes, et non il n’y a pas des guépards en laisse et des Ferrari en plaqué-or à tous les coins de rue, et oui l’anglais est obligatoire (sérieusement : mille fois oui !), il nous faudrait des pages et des pages…Suivez le guide !

 

- Formalités administratives

 

Obligatoire : obtenir un visa en règle, et pour ce faire, se référer uniquement au site du gouvernement Émirien (le GDRFAD ou Département de l’Immigration) ce sont les seuls (et non le Consulat ou l’Ambassade de France) qui sont au fait des derniers changements en termes de procédure des visas résidentiels. En général c’est votre employeur qui va s’en charger pour vous et votre famille via son PRO (Public Relation Officer), mais à vous de vous renseigner au préalable et de fournir tous les documents officiels nécessaires, traduits et certifiés, comme par exemple vos diplômes et certificats familiaux (mariage et livret de famille), et un passeport valide de plus de 6 mois.

 

Optionnel (mais fortement recommandé) : s’inscrire au Consulat Général de France, afin d’être sur les listes d’urgence (en cas de rapatriement par exemple) mais surtout de bénéficier d’un accès a une plateforme francophone pour faciliter votre quotidien (grâce aux pages FAQ) et vos démarches.

 

- Santé

 

Obligatoire : une assurance santé, indispensable, prise en charge par l’employeur. Certaines assurances sont très limitées, cela peut valoir la peine d’en prendre une supplémentaire à titre privé. Pas de système de santé publique ici, sauf les deux Hôpitaux public (de très bonne réputation), le Latifa Hospital (enfants) ou Al Rashid Hospital - auxquels vous avez accès quasi-gratuitement en tant que touriste ou résident mais uniquement en cas d’accident ou d’urgence. Pour tout le reste vous passerez par des cabinets ou hôpitaux privés (les « clinics ») comme Clemenceau Medical Center ou king's college hospital London qui ont un bon réseau de médecins francophones. 

 

Attention aux médicaments autorisés ou interdits : si vous êtes sous traitement et que votre médicament est proscrit à Dubaï il faudra une autorisation écrite de votre médecin traitant (une simple ordonnance ne suffit pas) et le déclarer auprès du gouvernement, avec une tolérance maximum pour un an de traitement renouvelable en tant que résident. Bien prendre connaissance de la loi : zéro tolérance en cas d’abus de substance, même sur un très petit volume, même sur un médicament qui est disponible en pharmacie dans votre pays d’origine.

 

- Se loger

En général les premières semaines se passent en appart-hôtel ou résidence, souvent pris en charge par l’employeur, ce qui vous donne un petit laps de temps pour visiter et choisir votre futur logement. Il est illusoire de réserver un logement à l’avance ou de louer depuis l’étranger sans avoir vu le bien.

 

Contrat de location : il est sous forme de contrat de 1 an qu’il faudra payer à l’avance… même si le chèque unique pour payer toute l’année du loyer d’avance autrefois obligatoire est désormais très souvent négociable en 2, 3 ou 4 mensualités.

Le Système Ejari a été créer pour rendre l’enregistrement des contrats de location / bail facile et accessible aux propriètaires et aux sociétés de gestion immobilière.

Pour plus d’information  

Obligatoire : Un passeport et un visa de résidence (ou un document de votre employeur stipulant que ce dernier est en cours), et être prêt à payer le loyer d’avance.

Optionnel (mais fortement recommandé) : se faire une idée juste de son budget et des quartiers qui vous intéressent : nombre de pièces, villa avec jardin ou appartement dans une tour, proximité des transports en commun, des centres commerciaux, de la plage ou des écoles, de votre lieu de travail etc… Passer par une agence peut aider, sinon se référer aux grands sites immobiliers comme Dubbizzle ou Property Finder.

Les frais à prévoir : les 5% de frais d’agence si vous en avez utilisé une, les 5 à 10% de caution sur le loyer annuel, l’enregistrement auprès de la RERA (organisme de régulation du marché immobilier), le rattachement au DEWA (organisme d’état pour l’eau et l’électricité)

Attention aux frais futurs: la climatisation, qui peut être à votre charge, les Municipality Fees (une taxe de la municipalité rattachée à votre facture DEWA) d’environ 5% du loyer annuel, les frais de connexion téléphone et internet, et attention aussi aux faux-frais cachés comme par exemple l’eau d’arrosage pour un jardin - même petit - les conséquences d’une isolation vieillissante sur la facture de la climatisation etc… et aux vices cachés : le bruit (circulation, travaux), les nuisibles (par exemple savoir que dans un logement avec des cafards, ceux-ci même éradiqués professionnellement, reviendront), etc.

 

- Se déplacer

Les transports en commun

Dubaï est desservi par métro, bus et tram et même water bus (péniches). Le réseau fonctionne très bien mais ne dessert pas toute la ville. Donc ce n’est pas forcément jouable de s’en servir au quotidien à moins par chance d’avoir un lieu de travail bien situé près d’une station et de choisir son logement sur la même ligne. Attention : « marcher dix minutes » pour rejoindre la station sera totalement inenvisageable 6 mois par an en raison des températures beaucoup trop élevées, et pas toujours réaliste même durant la saison fraîche en raison d’orages et de pluies qui peuvent être torrentielles. Donc bien calculer les distances si vous souhaitez vous en servir au quotidien.

 

Obligatoire : Pour utiliser les transports en commun vous aurez besoin d’une carte, la NOL card, qui ne s’achète pas directement dans le bus ou dans les wagons du métro mais dans les guichets accrédites du métro ou de la RTA. Attention aux règles du métro, car les amendes sont sévères : bien respecter les classes des wagons et en particulier ceux strictement réservés au femmes et enfants, aucune nourriture, boisson ou cigarette (même électronique).

Optionnel (mais fortement recommandé) : emprunter au moins une fois la ligne rouge du métro qui traverse toute la ville de Jebel Ali jusqu’à Deira, et profiter de la vue spectaculaire du trajet aérien. Essayer aussi le water bus de la Marina jusqu’au souk en passant par le canal, une ballade magnifique sur l’eau pour un prix imbattable.

 

La voiture

 

Vite indispensable, voire votre second domicile

Obligatoire : être bien entendu titulaire d’un permis valide, que vous devrez faire transférer et convertir auprès de la RTA, afin d’obtenir un permis local que vous devrez faire renouveler tous les deux ans. Si votre permis de conduire n’est pas français mais provient d’un autre pays, attention, tous ne sont pas acceptés en équivalence (seuls 36 pays sont répertoriés) et pour certains vous devrez repasser un test complet ou partiel - à votre charge - auprès de la RTA avant de pouvoir conduire ou louer/acheter une voiture. Pour les détails administratifs et les documents à fournir - qui varient avec les années - le seul organisme accrédité est la RTA. Si vous ne possédez pas encore de permis de conduire, vous pouvez le passer sur place, de nouveau se renseigner pour les détails et des écoles accréditées, toujours auprès de la RTA.

C’est aussi auprès de la RTA que vous devrez enregistrer votre véhicule chaque année et vous procurer le timbre pour les péages, le SALIK (que l’on trouve aussi dans tous les Customer Service Center, et dans la plupart des stations-services)

 

Optionnel (mais fortement recommandé) : lorsque vous louerez ou achèterez une voiture, étudiez le marché (très abondant) et optez pour un modèle autre qu’une petite citadine. Il ne s’agit pas ici de se faufiler dans les bouchons et de se garer sur un ticket de métro, mais plutôt d’occuper un certain volume dans un trafic intense et parfois impressionnant. De même, autant qu’une bonne climatisation, un excellent GPS (les blagues sur les embouteillages et les échangeurs à 24 voies ne sont pas un mythe) et une lecture attentive du code de la route local ne sont pas du tout à considérer comme superflus ! Par exemple garder en tête que la politique en terme d’excès de vitesse, d’alcool au volant ou d’insultes et injures proférées au volant est de zéro tolérance assorties de conséquences pénales lourdes.

 

En taxi

Obligatoire : Se munir de petites coupures, et surtout connaître votre chemin ou être muni du sacro-saint « pin point » géographique et d’un bon GPS pour guider votre taxi, sans s’énerver : les chauffeurs sont rarement des vétérans de Dubaï (qui de toute les façons change et modifie les rues et les sens de circulation perpétuellement), ne parlent presque pas anglais et sont lâchés dans la ville sans carte ni GPS.

Optionnel (mais fortement recommandé) : commencer par circuler avec les voitures VTC, Uber ou Careem, les courses sont un peu plus chères mais les chauffeurs sont mieux équipés (en GPS notamment) et communiquer avec eux est un peu plus facile.

 

Le mot à retenir ?... GPS !

 

- Télécommunications

Le wifi est disponible presque partout (centres commerciaux, métro, hôtels etc.…) et vous aurez le choix entre trois operateurs : DU, ETISALAT, et VIRGIN.

Les trois proposent des packs équivalents avec téléphonie et box internet (indispensable).

Obligatoire : Pour souscrire vous aurez besoin de votre  Emirates ID, d’un formulaire de souscription (téléchargé depuis le site web ou disponible en boutique), de votre Passeport et visa résident et d’une copie du contrat de location signé par le propriétaire et le locataire.

Optionnel (mais fortement recommandé) : La couverture du réseau varie selon les points géographiques de la ville, il est donc conseillé au moment d’emménager d’en discuter avec vos voisins, s’ils ont tous opté pour le même opérateur c’est que d’expérience celui ci couvre mieux votre zone.

Attention : les VOIPN (appels gratuits en visio via internet) sont encore globalement interdits et bloqués. En particulier Whatsapp Call, Messenger Call, et Skype. La situation s’est beaucoup assouplie avec le confinement, et de nombreux autres opérateurs - payants ou non - fonctionnent comme Zoom, MTeams, Padlet. BOTIM quant à elle est l’application (payante) approuvée officiellement par le gouvernement.

 

 

Voilà pour vos premiers pas administratifs ! Bien sur tout n’est pas réglé, loin de là,  il vous restera par exemple à choisir une école pour vos enfants (notre rubrique Éducation), décider si et comment engager une aide à domicile, choisir vos supermarchés préférés, trouver une bonne baguette (nos Articles dédiés), naviguer dans la ville et aller à la rencontre de la communauté francophone (rubrique Portraits)… et à chaque pas le Petit Journal sera là pour vous : n’oubliez pas de vous abonner à notre newsletter et ne rien rater des nouvelles (Rubriques Brèves, Actualité), des bon plans et bonnes idées d’activités (Rubrique Que faire à Dubaï, et l’Agenda) et conseils indispensables à votre nouvelle vie…

bienvenue à Dubaï !

 

Une mine d’infos aussi sur les groupes dédiés et les réseaux sociaux :

 

- Le French Social Club : FSC - Accueil à Dubai, une association de bénévoles qui accueille les Français et les Francophones à Dubai et leur propose une foule de conseils et services. Elle est affiliée à la FIAFE.

- L'UFE de Dubaï et des Émirats du Nord : L'Union des Français à l'Étranger est une association rassemblant les Français et les Francophones des Émirats dans le but de les fédérer autour d'activités culturelles et sociales. C'est également un réseau d'entraide.


Les Nouveaux Aventuriers
 (French connection) une source fiable d’informations, de débats et de FAQ

- Franco Dubai et women in Dubai (groupes Facebook)

Pensez aussi à suivre les publications du: 

 Consulat de France

French Business Council

Alliance Française de Dubai

 

 

Nous vous recommandons
0 Commentaire (s) Réagir

Que faire à Dubaï ?

Grand show en prévision pour l’inauguration d’Ain Dubai

La plus haute roue d'observation du monde, Ain Dubaï, ouvrira enfin ses portes jeudi 21 octobre. Les billets pour les manèges s’arrachent déjà comme des petits pains et bonne nouvelle, cette inaugurat

Lifestyle

MODE

Un nouveau e-shop et déjà l’été chez La Suite…

Le célèbre dépôt-vente Dubaïote La Suite… a lancé le mois dernier son site de boutique en ligne. Vous pourrez ainsi retrouver tous les vêtements, accessoires, sacs et bijoux des marques tendance au jo