DRONES - Dubaï apporte son aide à Londres

Par J.C. | Publié le 19/01/2019 à 17:32 | Mis à jour le 19/01/2019 à 17:38
drones dubai Londres

Les aéroports de Grande-Bretagne ont demandé de l’aide à Dubaï afin de résoudre leurs soucis liés aux drones et qui ont causé la fermeture des aéroports Londoniens de Gatwick (19 au 21 décembre 2018) et Heathrow (le 8 janvier 2019) récemment en raison de la menace qu’ils représentent. L’Emirat est en effet considéré comme un leader dans ce domaine suite à une fermeture similaire décidée en 2015 et qui était à l’époque l’une des plus importantes fermetures d’aéroports au monde liée à des drones.

L’aéroport Dubaïote étant le 3èmeplus gros aéroport du monde en termes de nombre de passagers, une fermeture coute en moyenne 1 million de dollars par minute. Des lois strictes avaient alors été implémentées pour éviter que cela ne se reproduise et c’est sur cette expérience justement que les aéroports britanniques espèrent capitaliser. Déroger à ces lois peut conduire à une peine de prison et à des amendes allant jusqu’à 100 000 AED. Enfin, les drones doivent être enregistrés et leurs propriétaires doivent suivre un entrainement approprié à leur utilisation. 

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Dubaï !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale