Samedi 20 octobre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

NATHALIE ALLAIN – Le nouveau visage du French Social Club

Par Marie-Jeanne Acquaviva | Publié le 16/08/2018 à 06:00 | Mis à jour le 16/08/2018 à 06:00
Nathalie Allain

Fraichement débarqués, vous vous sentez encore intimidés par tout, de la Sheikh Zayed Road en passant par les usages des émirats ? Ou au contraire expat chevronnés, vous avez envie de faire partie d’une vraie communauté dynamique et bienveillante ? Le French Social Club est là pour vous, et Nathalie Allain est celle qui en fait battre le cœur.

 

Lepetitjournal.com/dubaï : À qui s’adresse le FSC ? Est-ce réservé seulement aux nouveaux arrivants ?

 

Nathalie Allain : Contrairement à ce que l’on peut penser, non !

Avec Le Grand Café (le 8 octobre) qui est une tradition de tous les « Accueils » francophones à travers le monde, nous souhaitons bien sûr la bienvenue à tous ceux qui viennent de s’installer, mais sommes aussi ravis de revoir les « anciens »,

de leur permettre de se retrouver, et de rencontrer de nouvelles personnes. Dubaï est la ville des départs incessants et parfois improvisés, il est bon de ne pas se cramponner toujours au même cercle, et c’est une occasion justement pour ceux qui sont déjà là depuis longtemps de rencontrer les nouveaux arrivants, et pour ces derniers de se familiariser avec nos activités, et de commencer à se faire un réseau. La plupart des installations se font en septembre, et ce n’est pas un mois facile : il faut mettre en place les écoles des enfants et le climat est rude pour qui le découvre pour la première fois : impossible de prendre un verre en terrasse, d’y rencontrer ses voisins, ou de flâner le nez au vent ! Le Grand Café permet de sortir de chez soi – parfois pour la première fois depuis que l’on a défait les cartons du déménagement – et d’être accueilli a bras ouverts par une vraie communauté. Cette année nous y présenterons également notre Assemblée Générale : l’occasion de vraiment comprendre comment fonctionne cette association, et comment ce sont ses membres (tous bénévoles) qui la font vivre.

 

Lepetitjournal.com/dubaï : vos bénévoles ne sont donc pas seulement des guides touristiques, quel est l’esprit du FSC ?

 

Nathalie Allain : Oui nous endossons toutes plusieurs casquettes ! Bien entendu nous sommes à l’affut de toutes les nouveautés, que ce soit le très attendu musée du Louvre, la Dubaï Art Week ou les points forts de l’architecture (y compris les nouveau-nés), et nous maitrisons la recette parfaite pour découvrir tout ce que cette ville peut offrir de surprenant, passionnant ou insolite. Mais nous sommes aussi là pour prendre par la main celles qui en ont besoin – et c’est une des grandes satisfaction de tous les efforts que nous fournissons toutes – il suffit d’un café, parfois d’une seule sortie, pour voir une personne isolée dès la semaine suivante retrouver des amies, et s’intégrer à notre communauté. Par exemple j’ai vu deux jeunes femmes syriennes francophones se rencontrer dans un de nos bus, et se rendre compte qu’elles étaient originaires du même village ! A la sortie suivante non seulement elles étaient amies, mais elles s’en étaient fait de nouvelles.

 

Lepetitjournal.com/dubaï : Quels sont vos projets pour l’année a venir ?

 

Nathalie Allain : Beaucoup de nouvelles visites qui collent à l’actualité de la ville, comme bien évidemment Le Louvre dont j’ai déjà parlé, auquel nous consacrerons une visite de découverte et par la suite des visites spécialisées. Mais aussi des rencontres différentes, à la découverte des « des coups de coeur» de telle ou telle de nos hôtesses, par exemple comment tirer le meilleur parti du Global Village et y passer un bon moment. Ou bien des « Rendez-Vous Cinéma », ou encore des activités ciblant aussi les membres disponibles en après-midi ou en soirée et pas seulement en matinées. Des visites insolites : une ferme, une chocolaterie, un parfumeur… Le FSC a vraiment beaucoup a offrir pour peu que ses membres continuent à le faire vivre, c’est une belle et généreuse chaine dont il faut prendre soin pour qu’elle ne s’interrompe pas, et que tous puissent continuer à en profiter.

 

Lepetitjournal.com/dubaï : Et « votre Dubaï », quel est-il aujourd’hui?

 

Nathalie Allain : Sans hésiter : la mer ! Je suis bretonne, et même si nous sommes loin de l’océan atlantique, la « beach life » , la vie en bord de mer, pour moi c’est l’oxygène et toute la beauté de Dubaï…sans compter que la température de l’eau est nettement plus agréable qu’en Bretagne !

N'oubliez pas de vous inscrire au Grand Café de la rentrée - Dimanche 8 octobre 2017 à 9h00 - Sofitel JBR

Pour plus d'info cliquez-ici

0 Commentaire (s)Réagir

Communauté

CULTURE

ABDULQADER AL RAIS, le peintre-pionnier des Émirats Arabes Unis

Une rencontre exceptionnelle aujourd’hui au Petit Journal, dans l’atelier personnel d’Abdulqader Al Rais, l’artiste Emirien à qui l’Institut du Monde Arabe vient de consacrer une importante rétrospect

Vivre à Dubaï

FORMALITÉS

NOUVELLES REGLES pour certains visas dès aujourd'hui.

L'Autorité Fédérale de l'Identité et la Citoyenneté (ICA) a annoncé qu'à compter d'aujourd'hui, dimanche 21 octobre, les règles concernant les visas des visiteurs, des étudiants, des veuves ou encore