Vendredi 21 septembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Dr RAFIF TAYARA – La solution dentaire pour vos enfants

Par Marie-Jeanne Acquaviva | Publié le 09/09/2018 à 07:02 | Mis à jour le 12/09/2018 à 08:42
rafif tayara

Aujourd’hui le petit journal de Dubaï s’intéresse à votre santé et plus précisément à celle de vos enfants : à Dubaï il n’est pas toujours aisé de prendre soin des dents de ses chers bambins, est-ce en raison des glaciers multicolores qui rivalisent de coupes extravagantes, des anniversaires qui ne se conçoivent pas sans pièce montée de cupcakes multicolores et spectaculaire orgie de bonbons, ou simplement de l’hospitalité orientale qui fait que l’on a toujours une boite de « sweets » qui traine à la maison ?…

Toujours est-il que l’on consomme beaucoup de desserts sucrés, heureusement Dr Rafif est là pour nous remettre - avec beaucoup de douceur - dans le droit chemin, et devenir (oui, c’est possible !) l’amie de vos enfants.

 

 

Lepetitjournal.com/Dubaï : Comment êtes-vous arrivée à Dubaï ?

 

Dr Rafif Tayara : Cela fait dix ans que je vis et travaille dans la région, aux Émirats (Abu Dhabi) d’abord, puis à Doha, où j’ai même participé à des émissions radio et TV pour promouvoir la santé bucco-dentaire, et où j’ai aussi exercé comme dentiste pédiatrique auprès du Lycée Bonaparte (Doha), et désormais à Dubaï auprès du centre dentaire pour enfants du Dr Michael’s. C’est une ville cosmopolite qui convient bien à ma vie de famille et j’y suis heureuse !

 

 

Quelle est votre spécialité et comment envisagez-vous votre travail ?

 

Je suis dentiste pédiatrique c’est à dire que je m’occupe des enfants dès leur naissance dans un travail de prévention et traitement. Dans un monde idéal d’ailleurs mon travail ne serait que préventif et je n’aurais presque pas de traitement à faire ! Idéalement la première visite devrait se faire avant le premier anniversaire : il n’est pas question de traiter donc, mais au contraire de faire naître une relation de confiance entre le dentiste et son petit patient, et établir ce qu’on appelle le « dental home ». Nous allons discuter avec les parents et l’enfant des tétines, du biberon, des sucettes, des dentifrices, de la croissance, du brossage et des habitudes alimentaires… C’est un lien fort et important qui s’inscrit dans la durée et qui touche vraiment à tous les domaines fondamentaux de l’enfance : l’éducation, la nutrition, le conseil, la parentalité….

 

Et puis comme je le disais il s’agit aussi de familiariser l’enfant dès son plus jeune âge avec l’environnement dentaire et la routine des soins de santé orale, de telle sorte qu’il ne la redoute pas, que les odeurs, les instruments, le fauteuil ne soient pas les symboles d’une phobie ou d’un traumatisme mais bien au contraire le décor banal d’un médecin comme un autre, au sein d’une relation que l’on souhaite amicale et positive ! Ce n’est qu’ainsi que les enfants (et leurs parents) vont prendre l’habitude de venir nous voir deux fois par an sans appréhension, et que nous ferons partie de la routine de santé, gage encore une fois d’une médecine avant tout préventive.

 

Comment se portent les enfants que vous recevez en consultation ?

 

Au Moyen Orient, le taux de caries atteint les 80%, c’est un des taux les plus hauts du monde, et il ne s’agit pas ici d’accuser qui que ce soit, mais simplement de prendre les gens par la main et de leur montrer qu’il est relativement facile d’inverser cette tendance. Tout passe par l’éducation : il faut faire un effort conscient de choisir une nourriture fraiche et non du tout-prêt de supermarché, d’éviter les sucres industriels, les jus bourrés de sucre, les boissons gazeuses, et d’éviter une consommation fréquente et journalière de sucre, omniprésent dans les goûters, les snacks, les boissons… Il faut se rendre compte qu’un enfant affligé de caries perd littéralement le goût à tout : il devient de mauvaise humeur, sa douleur inexprimée le stresse, il souffre silencieusement, l’impact sur son quotidien est énorme, mais dès qu’il est soigné il retrouve son sourire, le plaisir et l’appétit de manger, le goût des aliments… le jeu en vaut la chandelle.

 

 

Comment pouvez-vous aider les familles à mieux gérer la santé dentaire de leurs enfants ? Ce n’est pas toujours facile !

 

À mes yeux le patient n’est jamais un numéro, l’empathie et la communication sont les clefs de mon travail et j’essaie vraiment de me mettre à la place de l’enfant, de lui parler dans sa langue (je parle arabe, français, anglais et portugais), de construire sur le long terme…et ça marche ! Je suis une maman de jumeaux aussi, et cela me permet de comprendre mieux les parents qui viennent me consulter ; donc je donne une foule de petits conseils pratiques : comment habituer bébé à la brosse à dents, comment l’installer pour lui brosser ses toutes premières dents, et passer outre les premières fois pas toujours faciles pour que cela devienne une routine confortable etc…

 

Je suis aussi bien équipée pour traiter les enfants, des soins au fauteuil dentaire, au protoxyde d’azote, jusqu'à l’anesthésie générale à l’hôpital si nécessaire ; L’objectif c’est de prévenir chez les bébés, traiter les enfants d’âge préscolaire et scolaire et avoir une relation de suivi sur le long-terme avec tous mes petits patients.

 

 

Comment expliquez-vous la détérioration globale de la santé dentaire ?

 

Aujourd’hui le taux de caries a mondialement augmenté en raison de l’industrialisation de l’alimentation : on retrouve des hormones et du sucre jusque dans les laits infantiles vendus en grande surface ! On voit aussi apparaître des maladies dans les dents de lait jamais vues auparavant, des défauts de naissance dus aux conservateurs, aux perturbateurs endocriniens, aux produits chimiques….. Sans compter qu’en moyenne nous absorbons jusqu'à 4 fois la dose de sucre journalière recommandée ! D’ailleurs les recommandations de l’OMS ont changé en ce sens, conseillant désormais le fluor dès la naissance. Il faut savoir qu’il y a 200 ans, avant l’apparition des farines blanches, avec une alimentation pratiquement sans carbohydrates et surtout sans sucre raffiné, il n’y avait pas de caries, même sans aucun brossage ! Certes les dents de nos ancêtres étaient très abimées par le tartre et parfois la malnutrition, mais ils n’avaient aucune carie. Elles n’arrivent historiquement qu’avec les débuts de la pâtisserie au XIVè siècle…

 

Tout semble donc lié à notre alimentation ?

 

Oui, notre alimentation est la clef de tout, spécialement en dentisterie ! Par exemple aujourd’hui on observe une augmentation importante du taux de malocclusion (mauvaise occlusion dentaire : les mâchoires ne se ferment pas de façon parfaite, certaines dents du haut et du bas ne sont pas exactement « face à face » - ndlr) et de dents crochues, pourquoi ? C’est parce que notre alimentation manque de vitamines (en particulier D, K12 et B) et que donc notre croissance des os en souffre, et aussi parce que nous mangeons beaucoup trop mou ! Nous ne sommes pas fait pour ingurgiter en permanence des aliments hachés ou en purée, mais pour croquer et mâcher. La progression croissante de l’asthme est aussi liée à la position de la langue, à la position des dents, elles même liées à l’alimentation : on est ce qu’on mange ! Et c’est aussi pour cela que mon travail me passionne car il est vraiment, pour peu qu’on se donne la peine de s’y intéresser, non pas une discipline de torture punitive (rires) mais la clef de voute de la sphère ORL, de la croissance, du système respiratoire, de la posture (certaines scolioses par exemples sont aussi d’origine dentaire), il est au cœur du développement de l’enfant.

 

Qu’appréciez vous le plus ici, quel est « votre Dubaï » ?

 

Sans hésiter pour moi c’est la proximité de la plage, la mer et tous les sports nautiques dont je suis une adepte passionnée. Mais c’est aussi l’accès à une cuisine internationale de la street food jusqu’au haut de gamme, et moi j’adore manger pourvu que l’on mange bien (rires) !!! Enfin c’est toujours un plaisir de par mon travail et ma vie sociale en général de rencontrer des familles qui arrivent de mille endroits différents, et qui m’offrent à chaque fois l’opportunité d’observer le monde à travers des perspectives différentes et passionnantes.

 

Pour prendre rendez-vous avec le Dr Rafif, contactez le Childrens Dental Center du Dr Michael’s ou sur Instagram @doctortayara

 

Children Dental center dr Michaels

 

 

0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

PADI - Lancement d'un nouveau programme

L’Association Professionnelle des Instructeurs de Plongée sous-marine (Padi) a décidé de lancer un programme afin d’encourager les plongeurs à pratiquer leur sport de façon plus responsable.

Lifestyle

CULTURE

LES EXPOS DE L’ÉTÉ – Guide pratique

Vous allez surement voyager cet été ? La France, le littoral ou ailleurs dans le monde …l’occasion pour vous de vous cultiver un peu et de vous faire les dernières expositions. Voici votre guide conco

Vivre à Dubaï

#MAVIEDEXPAT

COMMENT BIEN S'INSTALLER À DUBAÏ ?

Voici quelques conseils pour bien s'installer à Dubai. C’est une étape incontournable lorsque l’on arrive à Dubaï pour la première fois ou encore quand on désire changer de logement après