Lundi 22 juillet 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Oussouye, Mlomp, Pointe Saint Georges : la Casamance en vélo

Par Laure Solé | Publié le 28/05/2019 à 20:00 | Mis à jour le 19/07/2019 à 14:40
Photo : La vue de l'hôtel abandonné de Djiromaïte ©Laure Solé
Oussouye Mlomp Pointe Saint Georges Djiromaïte Sénégal Casamance Laure Solé

La basse Casamance, qui s'étend de la côte atlantique à Ziguinchor, peut se parcourir à vélo. Exemple d’un itinéraire découverte entre la ville d’Oussouye et celle de Mlomp.

Vous pouvez louer des vélos à Oussouye, à VTT Casamance. La location est d’environ 8 000 francs par jour et par vélo en fonction des périodes et des réductions. Nous vous encourageons à bien tester votre monture avant de prendre la route pour vérifier que tout est en ordre. VTT Casamance vous procurera aussi un petit sac avec chambre à air de secours, gonfleur… Et en piste!

Oussouye Mlomp Pointe Saint Georges Djiromaïte Sénégal Casamance
Le fromager de la place centrale de M'lomp. ©Laure Solé

Oussouye est une petite préfecture où la culture diola est plus présente qu'ailleurs. L’un des derniers rois animistes vit dans le bois sacré qui touche la petite ville. Pour le voir, il faut bénéficier d’une audience. C'est lui qui fixe la date des grands travaux agricoles et des cérémonies importantes. Il joue également le rôle de médiateur dans les conflits familiaux. Ce sont les fêtes traditionnelles qui font la réputation de la ville, telles que la Fête de Vin de palme et de Riz nouveau (2ème semaine de février) ou la Fête de la Moisson (fin février, début mars). Il est conseillé d’éviter de se vêtir en rouge dans la ville, car cette couleur est réservée au roi.

A deux kilomètres de la ville, vous trouverez sur la route pour Mlomp, “Chez Joseph” : un site très intéressant à visiter. Il s’agit d’une unité de transformation de cajou, à ciel ouvert, à l’ombre des anacardiers. On peut y bénéficier d’une visite guidée, très bien expliquée, sur le long processus qui est celui de la transformation des cajous, ainsi qu’y acheter des produits originaux : noix de cajou au miel, au piment, à la banane… ainsi que de l’eau de vie de cajou et du jus de cajou.

Oussouye Mlomp Pointe Saint Georges Djiromaïte Sénégal Casamance
Fabrication du jus de Cajou. ©Laure Solé

Poursuivre la route en vélo jusqu’à M’lomp ne prendra guère plus de trois quarts d’heure. Les paysages changent beaucoup au fur et à mesure du voyage, tantôt très luxuriants, tantôt quasi désertique. Voyager à vélo permet de s’imprégner du sentiment d’immensité et de la quiétude dégagée par les paysages.

Le village de Mlomp est particulièrement typique. Les amateurs d’architecture traditionnelle y trouveront quatre magnifiques cases à étages, la plus ancienne date de 1947. Une curiosité due aux tirailleurs sénégalais : au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, certains d'entre eux bâtirent fièrement des maisons à étage, comme celles qu'ils avaient vues en Europe, mais avec des matériaux traditionnels diolas. On y trouve aussi un musée des traditions diolas dans une case à impluvium (fétiches, armes, outils agricoles...). Il ne paye pas de mine, mais la visite, bien expliquée par l’un des guides du village, vaut le détour. Elle permet de mieux comprendre les croyances animistes au coeur de la culture diola. Faîtes bien attention où vous marchez ! Autour du grand fromager au centre du village se trouvent quelques fétiches qu’il serait mal vu de piétiner.

Oussouye Mlomp Pointe Saint Georges Djiromaïte Sénégal Casamance
Les cases à étage de M'lomp.

A six kilomètres de Mlomp se trouve une curiosité bien mystérieuse de Casamance. L’hôtel Djiromaïte : un immense hôtel qui fut abandonné avant même d’avoir ouvert ses portes, en 2000. Depuis, celui-ci tombe en ruine et laisse aux amateurs d’urbex (urban exploration) la possibilité de découvrir ce gigantesque complexe fantôme en proie à l’invasion végétale et animale. Cet éléphant blanc est un mystère pour tous les habitants alentours. Pourquoi l’hôtel n’a t-il finalement jamais ouvert ? Le propriétaire vit encore, non loin de l’hôtel, et n’a jamais voulu répondre aux curieux. Pourtant, plusieurs racheteurs potentiels se sont présentés.

Oussouye Mlomp Pointe Saint Georges Djiromaïte Sénégal Casamance
L'hôtel Djiromaïte est immense...et en ruine. ©Laure Solé
Oussouye Mlomp Pointe Saint Georges Djiromaïte Sénégal Casamance
Les archives de cet éléphant blanc sont encore éparpillés çà et là dans les bâtiments. ©Laure Solé

Si votre coup de pédale est aguerri et votre chaîne bien huilée, vous pouvez tenter de vous rendre à la Pointe Saint-Georges, un petit village sur l'estuaire de la Casamance. Attention, demandez conseil avant d’emprunter ce chemin. En période d’hivernage, certaines zones sont impraticables, sauf en 4x4. De plus vous pourriez vous retrouver piégé par la marée haute. Là bas, vous aurez peut-être la chance d’observer le ballet de quelques lamantins se prélassant sur la plage à marée basse. La plage offre un paysage de carte postale avec ses beaux palmiers et son mirador en bois.

2 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

Papis Barnabé sambou jeu 06/06/2019 - 09:08

J'ai beaucoup apprécié cette rubrique.

Répondre
Commentaire avatar

Papis Barnabé sambou jeu 06/06/2019 - 09:00

Génial impressionnant intéressant. Merci de me faire redécouvrir ma localité ma chère Casamance précisément OUSSOUYE-MLOMP-POINTE ST GEORGE GOOD JOB.

Répondre

Communauté

PORTRAIT D'ENTREPRENEUR

Sylvie Sagbo-Gommard, dirigeante de Sénar Les Délices Lysa

Entreprise familiale fondée en 1977 par Lydie Sagbo, Sénar Les délices Lysa, spécialisée dans la transformation d’arachides et noix de cajou, a été repris depuis 2015 par sa fille Sylvie.

Vivre à Dakar

TOP 5

Les meilleures boulangeries de Dakar

Parlons peu, parlons pain : Où trouver la meilleure baguette de Dakar ? Si celle de la boutique du coin de votre rue sait vous satisfaire au quotidien, il est appréciable de déguster du nouveau!

Comprendre le Sénégal

POLITIQUE

Dior Fall Sow et les droits des femmes : un combat acharné

Dior Fall Sow est la première femme qui fut nommée procureure de la république au Sénégal. Elle participe à l’écriture du projet de loi visant à la criminalisation du viol et de la pédophilie.

Sur le même sujet