Nordvest, un quartier de Copenhague à découvrir

Par Joëlle Borgida | Publié le 28/03/2022 à 18:30 | Mis à jour le 04/05/2022 à 18:22
Photo : Rentemestervej ©Joëlle Borgida
mural dans le quartier Norvest à Copenhague

Le printemps arrive et très prochainement (vers la mi-avril), vous vous rendrez sans doute à Nordvest pour admirer les cerisiers en fleurs mais profitez-en aussi pour sortir des sentiers battus et explorer ce quartier multiculturel en pleine transition.

 

C’est en effet au cimetière de Bispebjerg que vous pourrez déambuler au milieu de très belles allées plantées de ces arbres fruitiers qui se couvrent pour quelques jours au printemps de petites fleurs rose ; un spectacle poétique et féérique de plus en plus couru par les habitants du quartier mais aussi par les observateurs de la nature, les touristes et les photographes.

 

cerisiers en fleurs au cimetière de Bispebjerg dans le quartier de Nordvest à Copenhague
Allée de cerisiers en fleurs au cimetière de Bispebjerg ©Joëlle Borgida 

 

Nordvest, de la campagne à un quartier ouvrier 

Nordvest, il y a un siècle, c’était encore la campagne avec des champs et des fermes qui progressivement ont été remplacés par des petites usines, des ateliers et des habitations pour y loger la population ouvrière.

 

atelier Nordvest Copenhague
©Joëlle Borgida 

 

Vous remarquerez des bâtiments de 4-5 étages, certains avec des éléments décoratifs style années 30 très intéressants.

 

Bispebjerg église Copenhague
Grundtvigskirke @Joëlle Borgida 

 

L'église Grundtvig, est, de par son architecture, l’un des édifices religieux les plus connus de la capitale danoise et un des rares exemples d'églises de style expressionniste. Elle porte le nom du philosophe et écrivain danois Nikolai Frederik Severin Grundtvig.

Sa construction a fait l'objet d'un concours, remporté par Peder Klint en 1913. La première pierre fut posée en 1921 et 6 millions de briques ont été nécessaires ! 

Le chantier a été interrompu pour être finalement achevé en 1940 par le fils de Peder, Kaare Klint qui a dessiné une grande partie de l'ameublement, notamment les chaises de bois (on en trouve parfois à vendre sur le site de petites annonces DBA !) placées dans la nef qui peut accueillir jusque 2000 personnes. Des concerts y sont organisés régulièrement. 

L'édifice religieux qui a des airs d'orgue géant est entouré d'un ensemble de logements construit à la même époque et dans le même style. 

 

rue Nordvest graffitis
l'arrière d'immeubles où oeuvrent des artistes de rue ©Joëlle Borgida 

 

Au fur et à mesure des années, les ateliers, garages automobiles et usines ont été transformés en bureaux, appartements, salles de sport, studios ... Certains disent que c’est le Nørrebro d'il y a 20 ans ! Effectivement, Copenhague s’agrandit et Nordvest devient tendance, se gentrifie attirant artistes, architectes, étudiants et des catégories sociales plus élevées.

 

rue refaite Nordvest café gentrification
une rue de Nordvest où des petits cafés se sont installés ©Joëlle Borgida 

 

Le renouveau de Nordvest : des programmes de logements novateurs, des murales et des cafés

- Le cabinet danois BIG connu pour ses grands projets à dimension internationale a achevé en 2018 sur Dortheavej un programme de construction de logements - à prix modéré - de 5 étages avec façades en bois.

 

BIG Dortheavej Nordvest Copenhague
Projet BIG sur Dortheavej©Joëlle Borgida 

 

- Bispebjerg Bakke parfois appelé aussi l’immeuble serpent de par son architecture tout en courbe et sinueuse a été imaginé par l'artiste et sculpteur Bjørn Nørgaard en collaboration avec des architectes et ingénieurs en 2006.

Situé dans une impasse en dessous de l’hôpital de Bispebjerg,  il s’agit d’un ensemble de logements sociaux comprenant 11 unités pour un total de 135 logements de 85m2 à 254m2. Les murs extérieurs arrondis, des portes en briques sont un clin d’oeil au passé ouvrier du quartier.

 

Bispebjerg Bakke Copenhague
Bispebjerg Bakke ©Joëlle Borgida 

 

- Dans les rues de Møntmestervej et de Rentemestervej (respectivement la rue du faiseur de pièces de monnaie et celle du percepteur), le curateur Jens-Peter Brask a organisé la mise en place de murales colorées signées par 16 différents artistes . Une vraie galerie d'art à ciel ouvert ! 

 

 

 

Mural fleurs Nordvest Copenhague
Mural à Rentemestervej ©Joëlle Borgida 

 

Mural à Nordvest Copenhague
Mural à Rentemestervej ©Joëlle Borgida 

 

Mural cerf Nordvest
Mural à Møntmestervej ©Joëlle Borgida 

 

Faites une pause chez Flerefugle qui, dans un garage transformé en boulangerie, propose café, pâtisseries et organise différents événements ! 

 

 

 

Sur Rentemerstervej également, un immeuble abritant une bibliothèque et une maison de la jeunesse (Ungdomhuset) attire l’oeil avec ses parois métalliques de couleur or. Ce lieu à l’architecture sophistiquée et avant-gardiste a été mis en place dans le but de créer du lien social dans le quartier ; de nombreuses activités pour les enfants y sont proposées notamment pendant les vacances, de l’aide aux devoirs également, des conseils juridiques, des services aux citoyens…

 

Bibliothèque Rentemerstervej Nordvest Copenhague
Bibliothèque de Rentemerstervej ©Joëlle Borgida 

 

A l’entrée du cimetière de Bispebjerg, une maison de la culture est dédiée à la danse : Dansekapellet propose des spectacles de danse de chorégraphes et de compagnies danoises et internationales dans le but de promouvoir et développer la danse contemporaine et la danse urbaine en tant qu'art et de mettre en avant la jeune scène dans le domaine de danse et de la chorégraphie.

 

Enfin, en plus du cimetière aux cerisiers qui est un véritable espace vert, les trois lacs, Utterslevmose, avec leurs étendues d’eau et marais, offrent de nombreuses possibilités de promenades à pieds ou en vélo, beaucoup d’oiseaux viennent y nicher pour le plus grand bonheur des ornithologues.

 

lacs Nordvest Copenhague
Utterslevmose ©Joëlle Borgida 

 

 

Bonne découverte ! 

 

 

 

 

Sur le même sujet
Joelle

Joëlle Borgida

Directrice de la publication et responsable éditoriale. Expatriée de longue date et désormais installée à Copenhague, je partage avec les lecteurs de lepetitjournal.com mes découvertes danoises.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Copenhague !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Joelle Borgida

Rédactrice en chef de l'édition Copenhague.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale