Jeudi 6 août 2020
Casablanca
Casablanca

Un vent de panique au Maroc, des milliers de Français bloqués

Par Déborah Collet | Publié le 16/03/2020 à 16:05 | Mis à jour le 27/03/2020 à 15:33
Maroc Français Coronavirus

Des milliers de Français sont toujours confinés dans les aéroports marocains et espèrent pouvoir prendre au plus vite un vol à destination de la France.

 

Le ministère des Affaires étrangères marocain a annoncé le vendredi 13 mars, la suspension des vols à destination de la France, l’Allemagne, des Pays-Bas, de la Belgique et du Portugal afin de prévenir la propagation de l’épidémie. Alors que le ministre marocain du Transport a été déclaré positif, 29 cas de contamination ont été recensés sur le sol marocain.

 

Le chaos total dans les aéroports marocains

À Marrakech, l’aéroport a été pris d’assaut par des voyageurs français qui essayent tant bien que mal de rejoindre la France. Un vent de panique a gagné le terminal international de Marrakech. Les milliers de Français stoppés par les autorités marocaines ont lancé un appel au secours au gouvernement français : "On est pris au piège ! ", "Macron, rapatrie-nous"

 

Le président de la République a aussitôt répondu sur Twitter : "De nouveaux vols sont en cours d’organisation pour vous permettre de regagner la France. Je demande aux autorités marocaines de veiller à ce que tout le nécessaire soit fait au plus vite". 

 

À l’aéroport de Casablanca, les agences d’Air France et de Royal Air Maroc ont été submergées, les touristes essayant d’acheter le plus vite possible un billet de retour.

 

Un touriste marseillais de 38 ans témoigne : "(…) Il paraît qu’ils vont autoriser un vol à 2 heures du matin avec Air France. Je ne quitterai pas l’aéroport d’ici là ! Cela fait vingt-quatre heures que j’essaye de prendre un billet en ligne. Les prix atteignent jusqu’à 4 000 euros. Et les compagnies proposent des vols et les annulent juste après. On a aucune information fiable !".

 

Le rapatriement commence

Une cellule de crise a été mise en place entre le ministre des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian et son homologue marocain, Nasser Bourita pour organiser au plus vite des autorisations de vols. Selon le ministère des Affaires étrangères, une quarantaine d’avions ont décollé ce dimanche et d’autres suivront ce lundi 16 mars, à partir des villes marocaines de Casablanca, Tanger, Marrakech et Agadir. Une équipe de soutien accompagne les touristes français bloqués sur place. D’autres vols à destination de l’Europe, comme l’Allemagne, l’Espagne ou la Belgique sont partis selon les messages des ambassades.

 

 

Jusqu’ici, quelque 25 000 Français ont pu être rapatriés en provenance du Maroc. L’ambassadrice de France au Maroc a annoncé la nouvelle dans un tweet en remerciant les équipes de l’ambassade et les six consulats français dans le pays pour le travail accompli lors de cette opération.

 


Jean-Baptiste Djebbari, le secrétaire d’Etat aux transports, a notamment évoqué “un travail remarquable” réalisé avec les autorités marocaines.  “Nous rapatrions environ 10 000 à 15 000 personnes par jour”, a-t-il annoncé sur Franceinfo, saluant les efforts des compagnies aériennes participant à ce pont aérien, à commencer par Air France.
 

Les passages terrestres vers les enclaves espagnoles de Ceuta ou Melilla fermés depuis vendredi, ont été partiellement ouverts pour permettre aux touristes européens d’accéder aux ferries  à destination de l’Espagne.

 

France Diplomatie invite les Français à contacter leur compagnie aérienne pour s'informer sur le dispositif spécial mis en place pour les accompagner dans la gestion de leurs déplacements. Il leur est également recommandé de contacter leur compagnie d’assurance ou d’assistance.

 

 

 

Quelle situation pour les Français touchés par le Covid-19 ? 

Conformément au protocole sanitaire mis en place par les autorités marocaines, les Français testés positifs au Covid-19 sur le territoire devront rester en quatorzaine. Toute personne ayant été à leur contact, au cours de leur trajet en avion par exemple, devra aussi se plier à ces mesures sanitaires. Une cellule de crise a été organisée à l’ambassade de France à Rabat, elle peut être jointe au numéro suivant : +212 5 37 68 97 89.

 

Les touristes marocains présents en France qui attendent de se faire rapatrier dans le pays se verront mis en quarantaine dès leur retour au Maroc. 

Nous vous recommandons

deborah collet

Déborah Collet

Spécialisée en communication et dans les relations médias, elle est aujourd’hui journaliste au sein de la rédaction internationale.
0 Commentaire (s)Réagir