Mercredi 26 septembre 2018
Buenos Aires
Buenos Aires
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

ON A TESTÉ POUR VOUS - Passer son permis de conduire en Argentine

Par Lepetitjournal Buenos Aires | Publié le 08/06/2012 à 00:00 | Mis à jour le 20/11/2012 à 10:25

Passer mon permis de conduire en Argentine : j´ai réussi et je vous livre mes astuces pour devenir un vrai conducteur argentin

Cette idée fantaisiste est venue d´une simple constatation : en cas de pépins corporels et matériels sur la route, avec un permis de conduire français et/ou international, pourtant valide sur le sol argentin, je n´aurai pas été couvert. N´étant jamais assez prévoyant, j'ai décidé de passer le permis de conduire argentin pour être en règle avec les assurances et devenir un vrai conducteur argentin.

Permis de conduire argentin et français : un sésame un peu différent

Le permis argentin, valable cinq ans et renouvelable avec une épreuve écrite optionnelle et un contrôle médical, soumet le chauffeur à une période d'apprentissage comportant une partie théorique et pratique. Les ressemblances avec le permis français s'arrêtent ici.

L'inscription est simple. Il suffit d'une pièce d'identité et d'une semaine de libre, soit deux heures de cours du mardi au vendredi et ? un examen le vendredi même. Voilà pour la théorie. Essayez de trouver plus rapide! Le programme est lui aussi surprenant : un professeur constamment en retard, prolixe en ?Vous allez réussir, ne vous inquiétez pas?, sur sa famille et sur le foot. Je sais notamment que ``sa femme parle trop et cache la télécommande de la télé´´. Moi qui avais apporté un cahier pour prendre des notes : quel ignorant!

Cette semaine de cours fut assez caucasse. Aux oubliettes panneaux de signalisation, sens giratoire, priorités à droite et autres célèbres ?que faire si la poule traverse devant moi??. Rien de tout ça. Le cours consiste à cinq minutes d´apprentissage sur les limitations de vitesse et quelques règles essentielles telles que ne pas téléphoner ou boire de maté au volant et ne pas rouler à moto le casque sous le bras. Apparemment certains élèves semblaient pourtant apprendre quelque chose.

Quelques phrases cultes entendues en cours :

- le professeur : ?Oui Madame, il est interdit de doubler par la droite?, ?Je vous le répète: on est prioritaire uniquement au feu vert!?

- les élèves : ?C'est quoi une ligne continue??,  ?Ma mère ne le fait pas comme ça!?,  ?Comment ça? l'alcool est une drogue??

Nous avons eu le temps de réviser les papiers du véhicule à présenter en cas de contrôle policier, les limitations de vitesse, le taux d'alcoolémie légal et les trois feux de la voiture - en supposant que le feu de recul et les clignotants n'existent pas en Argentine-. Soit peu de choses. Le code de la route français semble en comparaison une encyclopédie. Aux oubliettes la ceinture de sécurité, la conduite sur autoroute, les distances entre véhicules, les piétons, les situations particulières, les ambulances, que sais-je? les rudiments pour conduire une voiture!

Je suis donc le premier à sortir de la salle de l'examen  théorique. Test rempli en 17 minutes montre en main avec 30 questions à choix multiple de type:

Combien de personnes sont autorisées à s'asseoir dans le coffre d'un pick up?

A) 2

B) 10

C) Aucune

Cette sensation surréaliste d'avoir eu Raymond Domenech comme professeur d´auto-école et cette petite aventure du permis de conduire m'ouvre malheureusement les yeux sur l'ignorance des argentins au volant de petits bolides.

Après la théorie, l'épreuve pratique du permis de conduite en Argentine

Arrive ensuite la deuxième phase du permis de conduire : la pratique. Tout d´abord, en Argentine, il n'y a pas de cours de conduite obligatoire. Fini les problèmes d'emploi du temps! Comme moi, vous pouvez aller faire vos courses en voiture avant d'aller à l'examen de conduite. Le jour de l´examen, mon coffre était plein d'emplettes.  Oui ! Il est possible d´arriver à l´épreuve de conduite au volant de sa propre voiture. Il faut cependant un peu tricher en faisant mine de s'être fait conduire. Un petit tour, un petit créneau, et puis s'en vont. J'ai le tampon et règle 180 pesos pour les frais de dossier. Je peux enfin rouler sur les routes argentines en toute sérénité. Passer le permis en Argentine est accessible à tous. Il y a néanmoins une autre réalité.

"Rouler à l'argentine" ne se trouve dans aucun manuel et il est de mon devoir de vous dévoiler quelques principes à respecter :

- Oublier tout ce que vous avez pu lire dans le code de la route
- Ne jamais mettre ses clignotants, très déstabilisants pour ceux qui sont derrière
- Injurier les autres automobilistes en sortant les mains par la fenêtre
- Utiliser avec modération le klaxon ? soit tous les quatre mètres environs

Bref, en seulement deux jours, je suis devenu un vrai conducteur argentin, et bien assuré de surcroit.

Photos et texte de C.B. (www.lepetitjournal.com - Buenos Aires)  vendredi 8 juin 2012

C.B. est auteur de l'Argentine sans détours

Retrouvez également:

ON A TESTÉ POUR VOUS: Prendre le bus comme un vrai Argentin

ON A TESTÉ POUR VOUS: Parler le vrai porteno

ON A TESTÉ POUR VOUS: Prendre des cours de tango

0 Commentaire (s)Réagir

Que faire à Buenos Aires ?

Argentina Trophy : le road trip des 18/30 ans commence ! 

  La 2e édition de l’Argentina Trophy se déroulera en Argentine du 27 avril au 9 mai 2018. Au départ de Buenos Aires, près de 70 étudiants et jeunes actifs prendront la route pour un road trip...

Sur le même sujet