Lundi 22 juillet 2019
Buenos Aires
Buenos Aires
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Travailler en Argentine, l’option de l’entreprenariat

Par Lepetitjournal Buenos Aires | Publié le 25/01/2011 à 00:00 | Mis à jour le 20/09/2015 à 08:21
argentina-1894747_960_720

 

Lepetitjournal.com et vivre-a-buenos-aires.net s'associent pour vous proposer une rubrique "pratique" traitant de sujets d'actualité. Aujourd'hui, employé versus entrepreneur, une comparaison souvent favorable à la seconde option. Car on peut très bien s'installer à Buenos Aires avec du savoir-faire, un peu de capital, et créer son propre emploi

Pour la plupart des étrangers, travailler en Argentine signifie avant tout: entreprendre. En effet, il est difficile pour tout le monde de trouver du travail dans le pays, et la plupart des postes s'obtiennent grâce à un réseau de relations. Etranger et sans relation, vous partez donc avec un gros désavantage.

Les salaires sont bas
Le niveau des salaires en Argentine est très bas comparé à l'Europe. Cela décourage de nombreux francophones cherchant à s'installer à Buenos Aires. Le salaire minimum est de 1.200 pesos par mois, et le salaire moyen, 3.600 pesos! Soit 240 euros par mois, et 720 euros par mois, respectivement. De plus, un grand nombre d'emplois non qualifiés concerne des emplois "au noir", payés en-dessous du salaire minimum.


Les seuls étrangers qui aient réellement intérêt à travailler en Argentine comme salariés sont ceux qui sont envoyés par une entreprise étrangère, avec un statut d'expatrié, et un salaire en devises. Cela existe, et si vous en avez la possibilité, n'hésitez pas! Travailler pour une entreprise étrangère qui vous envoie en Argentine est probablement la meilleure solution pour s'installer en Argentine comme salarié. D'ailleurs, cela est réservé en général à quelques postes de direction, car les Argentins disponibles pour les autres postes sont qualifiés... et bon marché. Une entreprise a donc tout intérêt à embaucher sur place en contrat local.

Etre indépendant, ou créer son entreprise
Cependant, le salariat n'est pas la seule option pour travailler en Argentine, comme le prouve la communauté d'étrangers travaillant à leur compte à Buenos Aires. Coiffeur, avocats, agents immobiliers, boulangers, architectes, traducteurs, nombreux sont ceux qui ont monté leur propre affaire à Buenos Aires, en travaillant de façon indépendante.
Pour exercer une activité indépendante, le principal obstacle est l'obtention d'un visa. Se mettre à son compte ne permet pas d'obtenir un visa – et il faut en posséder un pour pouvoir travailler. La solution: demander un visa dans une autre catégorie. Tout visa de résident en Argentine – étudiant , rentier ou autre – permet d'y travailler sans restrictions.


Une autre option pour travailler à Buenos Aires? Créer une entreprise. Entreprendre en Argentine est parfaitement faisable pour des étrangers, et permet d'obtenir un visa: l'entreprise toute neuve embauche son dirigeant et demande pour lui un visa, en tant que salarié d'une entreprise argentine. Il suffit pour cela qu'un des associés de l'entreprise soit déjà résident. Le capital nécessaire n'est pas considérable: on peut créer une S.R.L. (l'équivalent de la SARL en France) avec 12.000 pesos (environ 2.400 euros) de capital. On peut donc très bien s'installer à Buenos Aires avec un peu de savoir-faire, un capital peu élevé, et créer son propre emploi.
Enfin, si beaucoup de mythes entourent l'Argentine, il y a quelque chose que j'ai pu vérifier: c'est bien un pays ouvert aux immigrants, où l'on peut arriver de très loin et construire sa propre histoire, et une carrière professionnelle... même si cela doit être en-dehors des sentiers battus. L'Argentine adore la créativité, dans tous les domaines!

Delphine BERENGER (www.lepetitjournal.com - Buenos Aires) mardi 25 janvier 2011

Lire l'article précédent de Delphine Bérenger: Visa de résident, difficile d'y échapper...

Le site vivre-a-buenos-aires.net a été fondé et est animé par Delphine Bérenger. Forte de ses dix ans d'expérience dans la presse française, elle est à l'affût des infos pratiques utiles à ses lecteurs: quartiers de Buenos Aires, tango, hôtels, gastronomie... Site: http://www.vivre-a-buenos-aires.net/

0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

Auckland Appercu
SPORT

Super Rugby : les Crusaders conservent leur titre de champions

Les Crusaders réalisent un triplé et conservent leur titre de champions de Super Rugby après avoir battu les Jaguares en finale de Super Rugby 19 à 3, samedi dernier, à Christchurch.

Expat Mag

"Pires que la prison": les centres pour mineurs philippins sont le théâtre d'abus

Le crime de Jerry, un Philippin de 11 ans? Avoir violé les lois sur le couvre-feu des mineurs après avoir fui la violence à la maison. Son châtiment? Un séjour en centre de détention pour la ...