Mercredi 21 novembre 2018
Buenos Aires
Buenos Aires
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

ON A TESTÉ POUR VOUS - Séduire une Argentine

Par Lepetitjournal Buenos Aires | Publié le 02/10/2012 à 00:00 | Mis à jour le 21/11/2012 à 12:35

Être français en Argentine peut contribuer à faire monter en flèche votre capital sympathie. Pour le faire fructifier et vous délecter, les yeux brillants et le c?ur fougueux, d'un exotisme torride insoupçonné, voici quelques pas à suivre.

Adoptez l'art du piropo
Premièrement, entrainez-vous dans la rue. Buenos Aires est un atelier à ciel ouvert pour manier l'art du piropo. Le verbe fleuri et le regard de braise, vous pourrez sans gêne lancer des mots doux chaque fois que vous croisez dans la rue une jolie femme. Cette pratique verbale répandue et reconnue reste à manier avec assurance. Entrainez-vous chez vous, devant le miroir car cela n'est pas sans risque. Trop exagéré, l'art du piropo est ridicule. Trop romantique, vous paraissez aussi mou qu'une guimauve. Trop direct, vous serez frappé à coup de sac à main. C'est un vrai jeu de drague avec ses codes et ses rituels qui, une fois bien maitrisé, vous vaudra quelques sourires non camouflés, voire d'avantage.

Faîtes "l'homme"
Ensuite, inutile de se ruer à une heure du matin dans la première discothèque venue, allez plutôt dans un bar branché, vers 23h, afin de distinguer quelques sons audibles dans cet immense brouhaha gesticulant. Si vous passez cette étape, vous remplirez haut la main celle qui suit.

Le machisme étant le maitre mot dans les rapports Homme-Femme en Amérique Latine, faîtes l'homme, le vrai. Avant de vous lancer en furie dans l'arène, apprenez à maîtriser le déhanché d'Aldo Maccione, traduisez "t'as de beaux yeux tu sais" en espagnol approximatif et portez votre dernière chemise mettra en valeur le torse herculéen que vous avez toujours voulu avoir. Faîtes le premier pas et, après un piropo hésitant, menez la conversation à votre guise. Vous êtes viril, vous parlez fort, votre beauté et votre accent subjuguent l'auditoire. Si vous êtes timide, le remède se nomme fernet. Quelques verres suffisent. Quelques citations de "Paris", "Baudelaire" et du "Moulin Rouge" insérés avec soin dans la conversation et le tour est joué. La mina, la flaca, la piba sera à vos pieds. C'est simple. C'est macho. C'est argentin ! Les hommes et les femmes ayant des rôles bien définis, il serait mal interprété de ne pas les respecter. Le beau sexe se laisse conquérir et se garde bien d'empiéter sur les plates-bandes de son congénère mâle.

Vivez avec retenue votre fougueuse relation
La relation une fois installée, les jours suivants seront ponctués d'enthousiasme débordant, d'engouement prématuré, de douces paroles, de rapides preuves d'affection et d'extase démesurée. Il ne faudra pas vous déstabiliser. En Argentine, on est excessif et passionné. Le Français lambda est, lui, habitué à plus de distance, de retenue et de subtilité sentimentale. N'ayez pas peur, restez stoïque. Un bon macho doit faire comprendre ses désirs et non les exprimer. Jouez le mystérieux impassible s'avère efficace en cas de partenaire "histeriqueando". Le cas échéant, vous vous retrouverez souvent au coin de la rue à trois heures du matin à aller lui acheter de la glace à l'ananas. En bon Don Juan impassible, proposez-lui, avec un accent français non dissimulé, de vous revoir dans une semaine afin de la tester. "On se voit jeudi? Car demain je vais à la salle de sport, mardi j'ai mes cours d'espagnol et mercredi ma colocataire sort de clinique". Ça passe ou ça casse. Si elle accepte, vous gagnez le titre suprême de Monsieur Conquistador.

Maintenant, armez-vous de patience pour devenir le "novio" officiel. Le temps pour officialiser une relation amoureuse en Argentine est beaucoup plus long qu'en France, conséquence directe de la frivolité ambiante. Être "de novio" (à ne pas confondre avec être fiancés, "ser comprometidos") arrivera après un an de bons et loyaux services conjugaux et une présentation réciproque et approuvée des deux membres de la belle-famille. C'est alors officiel : vous êtes avec une Argentine !

Photos et texte de C.B. (www.lepetitjournal.com - Buenos Aires)  mardi 2 octobre 2012

C.B. est auteur de l'Argentine sans détours

Retrouvez également :

ON A TESTÉ POUR VOUS: Parler le vrai porteno

ON A TESTÉ POUR VOUS: Prendre des cours de tango

ON A TESTÉ POUR VOUS: Regarder la télévision en Argentine

0 Commentaire (s)Réagir

Communauté

INTERVIEW

Les anciens élèves des lycées français, une « communauté d’entraide »

Journaliste à TV5 Monde et ancienne élève du lycée français de Brazzaville, Dominique Tchimbakala est la nouvelle présidente de l’Union-ALFM, l’Association des anciens élèves des lycées français...

Que faire à Buenos Aires ?

Argentina Trophy : le road trip des 18/30 ans commence ! 

  La 2e édition de l’Argentina Trophy se déroulera en Argentine du 27 avril au 9 mai 2018. Au départ de Buenos Aires, près de 70 étudiants et jeunes actifs prendront la route pour un road trip...

Sur le même sujet