Rugby: l'ancien international argentin Federico Martin Aramburu tué par balles à Paris

Par AFP | Publié le 19/03/2022 à 23:35 | Mis à jour le 21/03/2022 à 11:27
Federico Martin Aramburu

Federico Martin Aramburu, ex-international de rugby argentin, a été tué par balles à l'âge de 42 ans à Paris dans la nuit de vendredi à samedi après une altercation dans un bar et une enquête pour "assassinat" a été ouverte.

Les faits se sont déroulés vers 6H00 boulevard Saint-Germain dans le VIe arrondissement de Paris, après un "différend" entre deux groupes de personnes au bar Le Mabillon, ont expliqué à l'AFP des sources policières.

Les groupes ont été séparés par des videurs, a ajouté l'une de ces sources, mais les suspects "sont revenus peu après avec un véhicule et ont tiré des coups de feu".

"Plusieurs impacts" de balles ont été relevés sur place, a ajouté une source proche de l'enquête et le sportif est mort sur place des suites de ces blessures.

Selon les premiers éléments, deux hommes auraient tiré des coups de feu. Une troisième personne, une femme qui conduisait le véhicule, fait également partie des suspects.

Un ancien joueur du Biarritz Olympique, présent sur place et qui souhaite rester anonyme, a expliqué à l'AFP qu'ils étaient en train de prendre un dernier burger.

"Il y a eu une altercation comme il peut y en avoir en fin de soirée. Ça s’est arrangé mais les hommes sont revenus et ont visé Aramburu qui a pris trois balles", dit-il.

Une enquête de flagrance pour assassinat a été ouverte et confiée à la brigade criminelle, a indiqué le parquet de Paris, sollicité par l'AFP.

- "Immense tristesse" -

afp

"Nous apprenons le décès de Federico Martín Aramburú dans des circonstances tragiques. L’ensemble du BOPB adresse ses plus sincères condoléances à sa famille, ses proches, et les assure de son total soutien", a tweeté son ancien club du Biarritz Olympique.

Son ancien club de Perpignan a également fait part sur Twitter de son "immense tristesse" à l’annonce de son décès "dans des circonstances tragiques" et adressé "à sa famille et ses proches ses plus sincères condoléances".

Un hommage lui sera rendu samedi soir au Stade de France lors du match France-Angleterre du Tournoi des six nations, a annoncé la Fédération française de rugby.

La sélection argentine de rugby a aussi dit sur Twitter "regretter profondément" ce décès et a fait part de son soutien aux proches du sportif.

"Quel cauchemar, suis sous le choc et si triste pour sa famille, ses enfants, tous ses proches du rugby, du Biarritz, d’Argentine… ! En ce jour qui doit être une fête pour le rugby français, j’ai le cœur lourd et une grande colère", a écrit sur Twitter l'ancien joueur du Stade français et actuel adjoint aux Sports à la mairie de Paris Pierre Rabadan.

Cameron Woki et Maxime Lucu, deux joueurs actuels du XV de France ont également exprimé leur émotion sur Twitter.

Federico Martin Aramburu, né en 1980, ancien centre ou ailier de Biarritz (2004-2006), Perpignan (2006-2008) ou Dax (2008-2010), comptait 22 sélections avec l’Argentine.

Il avait aussi été président des Socios du BO entre 2015 et 2018 et avait siégé à ce titre au conseil d’administration du club basque avec qui il avait remporté deux fois le Top 14 (2005, 2006). Aramburu avait également disputé deux matches lors de la Coupe du monde 2007, terminée à la troisième place par les Pumas.

L’ancien trois-quart avait notamment été titulaire lors de la petite finale, remportée face aux Bleus (34-17), une rencontre au cours de laquelle il avait inscrit un essai.

Depuis sa retraite sportive, il vivait toujours à Biarritz et travaillait pour une entreprise de tourisme.

Sur le même sujet
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Buenos Aires !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale