Jeudi 13 décembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

21 millions d'euros pour la protection du Pacifique

Par Lepetitjournal Brisbane | Publié le 10/10/2018 à 05:08 | Mis à jour le 10/10/2018 à 05:40
Australie Union Européenne Nouvelle-Zélande Pacifique protection biodiversité changement climatique

L'UE, la France, l'Australie et la Nouvelle-Zélande lancent une initiative du Pacifique pour la biodiversité, le changement climatique et la résilience

 

L'initiative conjointe, d'un montant de 21 millions d'euros, a été lancée lors du sommet One Planet, tenu fin septembre 2018 à New York. Moins d'un an après l'annonce par le président français Macron lors de l'édition 2017 du sommet, l'UE, la France, l'Australie et la Nouvelle-Zélande ont uni leurs forces pour en faire une réalité.

Neven Mimica , membre de la Commission chargé de la coopération internationale et du développement, a déclaré : "Le Pacifique abrite plus de 12 millions de personnes et, bien que leur contribution au changement climatique soit minime, elles en subissent grandement les conséquences. Le Pacifique accueille également une partie importante de la planète. Avec la contribution de l'UE de 10 millions d'euros à l'initiative conjointe, nous renouvelons notre engagement à contribuer à la protection de la région contre le changement climatique et ses impacts sur la biodiversité, les moyens de subsistance et l'environnement. "

Alors que le changement climatique et la biodiversité exigent des actions conjointes plus fortes, l’initiative prévoit de créer une compilation internationale afin de catalyser et de rationaliser les financements dans ces domaines. En mettant en commun des ressources et en coordonnant les actions, il vise à aider la région du Pacifique à s'adapter aux effets du changement climatique, à protéger la biodiversité et à accroître la résilience. L’UE et la France versent 10 millions d’euros chacune et la Nouvelle-Zélande et l’Australie, 1 million d’euros supplémentaires, les contributions des autres donateurs étant les bienvenues.

L'initiative conjointe financera des projets dans des domaines tels que l'adaptation au changement climatique et l'atténuation de ses effets, la gouvernance des océans (y compris les pêches et l'aquaculture durables) et l'environnement (y compris la gestion des déchets, la biodiversité ou l'écotourisme).

L'action pour le climat est une priorité essentielle pour l'UE. Les dépenses spécifiques au climat dans le domaine de la coopération et du développement de l'UE sont estimées à environ 1,5 milliard d'euros pour 2019 et à 1,6 milliard d'euros pour 2020.

La Commission européenne a également proposé de porter l'objectif d'intégration à 25% (contre 20%) du budget global de l'action extérieure pour la période 2021-2027. Cette proposition va dans le sens de l'engagement de l'UE en faveur d'un financement continu et stable de l'action pour le climat, tant à l'intérieur qu'à l'extérieur des frontières de l'UE.

 

Changement climatique dans le Pacifique

L'initiative conjointe du Pacifique pour la biodiversité, le changement climatique et la résilience est liée au programme de partenariat pour le Pacifique entre le Pacifique et l'Union européenne, lancé par l'UE, le secrétariat du Forum des îles du Pacifique et de la Suède lors de la conférence Our Ocean à Malte, en octobre 2017.

Il y a 19 pays et territoires d'outre-mer dans le Pacifique, totalisant plus de 12 millions d'habitants, dont près de 600.000 citoyens de l'UE.

En raison du changement climatique, les températures moyennes des océans et des terres augmentent alors que la saisonnalité et la durée des précipitations changent dans la région du Pacifique. L'incidence des cyclones, des graves inondations et sécheresses et de l'acidification des océans est en augmentation. Le niveau de la mer monte et certains territoires ne sont plus que de 1 à 3 mètres. Ces pressions ont des conséquences néfastes sur l’agriculture, la pêche, les zones côtières, les ressources en eau, les écosystèmes et la santé humaine, exposant ainsi les communautés et les économies à des risques importants. La protection et la réhabilitation de la biodiversité marine, par exemple les récifs coralliens et les mangroves, contribueront à la protection du littoral et, par conséquent, augmenteront la résilience face aux effets négatifs du changement climatique.


Informations générales sur l'action climatique de l'UE

L'approche de l'UE en matière de financement public du climat comprend deux volets: octroyer des subventions directement aux pays les plus pauvres et les plus vulnérables et utiliser ces subventions pour mobiliser des investissements privés au moyen de garanties financières et d'un financement mixte (un mélange de fonds publics et privés).

La Global Climate Change Alliance + est une initiative phare financée par des subventions. Il offre une plate-forme de dialogue et de coopération ainsi qu’un appui technique et financier aux pays les moins avancés et aux petits États insulaires en développement. Il a financé plus de 70 projets d'envergure nationale, régionale et mondiale en Afrique, en Asie, dans les Caraïbes et dans le Pacifique, d'une valeur de plus de 737 millions d'euros pour la période 2007-2020.

Dans le domaine des garanties, le plan d'investissement externe joue un rôle clé dans le déblocage des investissements privés dans le domaine du changement climatique, avec trois des cinq domaines prioritaires identifiés liés à ce sujet: énergie durable, villes et agriculture. Le PEI est sur la bonne voie pour réaliser son engagement de mobiliser 44 milliards d'euros d'investissements publics et privés dans le développement durable d'ici 2020, avec un apport de 4,1 milliards d'euros de la part de l'UE.


 

Nous vous recommandons

Lepetitjournal Brisbane

L'édition de Brisbane de Lepetitjournal.com, le média des Français, des francophones et des francophiles à l'étranger
0 Commentaire (s)Réagir

Communauté

TROPHÉES 2018

Participez aux Trophées des Français de l’étranger 2019 !

Les Trophées des Français de l'étranger, organisés par lepetitjournal.com souhaitent mettre en valeur des parcours étonnants et des engagements réussis à l’international.