Mercredi 26 septembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Le “fracking”, une menace pour la Colombie ?

Par Nicolas BAGGIONI | Publié le 06/06/2018 à 16:39 | Mis à jour le 07/06/2018 à 09:37
Photo : Puits d'extraction façon « fracking ». Crédits : DR
puits pétrole fracking environnement greenpeace colombie actualité google débat élection présidentielle gustavo petro ivan duque ressources polémiques

Le « Fracking ». Un terme que l'on entend souvent dans la campagne présidentielle 2018. Cette méthode d'extraction de pétrole et de gaz est très controversée en raison des dangers qu'elle représente. Iván Duque, du Centre démocratique, est pour. Gustavo Petro, de la Colombie humaine, contre. Pourquoi les deux candidats au Palais Nariño sont-ils opposés sur ce sujet ?


Le Fracking, qu'est-ce que c'est ?

Lorsque que nos réserves de pétrole ou de gaz commencent à s'épuiser, il reste une dernière méthode : la fracturation hydraulique, dit « fracking ». Développée dans les années 50, son fonctionnement est assez simple :

Etape 1 : Forer un puits dans une terre riche en gaz ou en pétrole jusqu'à plus d’un km de profondeur.
Etape 2 : Placer un conduit à l'intérieur du puits.
Etape 3 : Y injecter un mélange d'eau, de sable, et de produits chimiques à très forte pression.

Sous la puissance de l'injection, l'eau va automatiquement s'infiltrer dans la roche. Ce mécanisme va  créer des centaines de fissures, libérant alors des particules de gaz ou de pétrole qui remonteront à la surface. Celles-ci pourront ensuite être exploitées. Le sable présent dans le liquide permet d'empêcher les fractures de se reboucher, et donc, de continuer à exploiter le puits pendant plus d'une trentaine d'années. 

 

 

Les avantages ?

Selon le gouvernement colombien, le pays connaîtra une panne sèche de pétrole en 2023. Les puits d'extraction classiques ne sont pas en capacité d’exploiter la totalité des ressources présentes sous nos pieds. Car celles-ci sont souvent situées à une trop grande profondeur. Le fracking permettrait d’extraire l'équivalent de 3 000 millions de barils supplémentaires - actuellement présents sur le territoire national. 

Lire aussi: La question du pétrole divise le pays 


Cette quantité d'hydrocarbures semble être une réelle opportunité pour l'économie colombienne. Aujourd'hui, le pétrole représente près 6% du PIB. Le fracking permettrait-il de relancer la croissance ? De créer des emplois ? A l'heure actuelle, plusieurs pays procèdent ainsi, tels que les Etats-Unis ou le Canada. De facto, ces Etats jouissent d’une certaine indépendance énergétique sur la scène internationale.

Les inconvénients ?

Plus que des inconvénients, le fracking semble représenter de nombreux risques. Et selon les protecteurs de l'environnement, tels que l’ONG Greenpeace, le plus important est celui de l'injection de produits chimiques dans le sol. D'une manière générale, entre 80 à 300 tonnes de ces matières toxiques sont nécessaires par puits, dont près de 80% reste dans la terre une fois l’opération terminée. L'intérêt d'un tel mélange est de pouvoir contrôler la viscosité de la roche. Le risque : polluer la terre jusqu'à atteindre les nappes phréatiques. 

Au delà de la consommation d’eau très importante nécessaire au fracking [19 000 000 L d’eau/puits], cette méthode reste un facteur de séisme. Car lorsque la roche est fracturée, c’est l’ensemble de la géologie locale qui peut être perturbée.

Il n'est également pas rare que des gaz radioactifs - ou autres émanations de gaz de schiste - naturellement présents dans la terre remontent à la surface. Il existe alors deux possibilités : opter pour l'évaporation de l'eau usée, au risque d’affecter directement les populations voisines, ou choisir de traiter l’eau, mais en ne garantissant pas une bonne désintégration des molécules toxiques. Pour ces raisons, le fracking est interdit dans de nombreux pays, dont la France depuis 2011.
 

Nicolas Baggioni

Nicolas BAGGIONI

Reporter & community manager pour Lepetitjournal.com - Journaliste multisupports, il maîtrise l'écriture, le son et l'image. Passionné de géopolitique et d'actualité internationale, il parcourt le monde à la recherche de nouvelles histoires.
1 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

Tryphon mer 20/06/2018 - 06:32

Très bonne présentation du problème. On pourrait ajouter que les pays qui utilisent le fracking ne sont pas des pays actifs sismiquement, le contraire de la Colombie. On peut penser que les micro séismes qui secouent maintenant les pays qui utilisent le fracking (et qui sont bien du à cette méthode d'extraction, comme l'on montré plusieurs articles scientifiques) pourrait engendrer beaucoup plus de dégâts ici en déstabilisant le sous sol. Le principe de précaution devrait donc s'appliquer.

Répondre

Que faire à Bogota ?

CULTURE

Septembre Jazz à Bogota

C’est dans la capitale colombienne que les principales figures de la scène Jazz colombienne et internationale se rencontreront pour offrir au public des dizaines de concerts gratuits

Vivre à Bogota

EXPATRIATION - Les meilleurs pays

Les destinations préférées des expatriés ? Bahreïn, Taiwan et l'Équateur. La France n’est qu’en 34ee position du classement Expat Insider 2018. Le Mexique, Singapour, le Portugal, le Costa Rica, l'Es

Sur le même sujet