TEST: 2238

Un baron de province construit un circuit aux ambitions mondiales

Par Eric DESEUT | Publié le 11/03/2013 à 00:00 | Mis à jour le 28/09/2018 à 06:23

Un nouveau circuit dédié aux sports mécaniques et aux essais automobiles devrait être inauguré en octobre 2014 dans la province de Buriram, fief de l'habile politicien Newin Chidchob qui défie une nouvelle fois l'hégémonie de Bangkok.

Après avoir rénové des autodromes mythiques comme le Nurburgring ou créé de nouvelles pistes par exemple à Shanghai, le fameux architecte allemand Hermann Tilke va superviser la construction d'un nouveau circuit dans le nord-est de la Thaïlande à proximité du stade de football de Buriram. Deux milliards de bahts sont mobilisés pour cette future piste de 4.7 km dont le tracé sera intégralement visible depuis la tribune. Les promoteurs du projet mené par l'homme fort de la province de Buriram, Newin Chidchob, ont fait appel à un architecte aussi expérimenté que prestigieux pour s'assurer l'agrément des fédérations gouvernant les compétitions automobiles et motocyclistes. À terme la nouvelle structure pourrait accueillir toutes les compétitions motocyclistes jusqu'aux spectaculaires courses de Moto GP dont la Malaisie détient jusqu'à présent le monopole dans le sud-est asiatique avec le circuit de Sepang. L'ambition est aussi d'attirer toutes les courses automobiles à l'exception de la Formule 1. Bangkok a déjà été canonisée par le pape Bernie Ecclestone pour organiser un grand prix nocturne en 2015, et selon Newin l'investissement supplémentaire ne serait pas rentable, car une quarantaine de circuits se disputent un calendrier limité à 40 courses par an.

“Je suis fou, mais pas idiot. J'ai décidé de construire ce circuit en raison des bénéfices économiques pour ma province”, a indiqué Newin au quotidien Nation. En indiquant que le seuil de rentabilité pourrait être atteint en cinq ans, le politicien précise que la nouvelle structure sera aussi ouverte aux constructeurs automobiles pour procéder aux essais. En 2012 la Thaïlande est devenue le dixième pays producteur d'automobiles au monde et avec une inauguration annoncée pour 2014 le circuit de Buriram sera fin près pour l'intégration économique de l'Asie du Sud en 2015.

Newin Chidchod démontre encore une fois son habileté avec ce nouveau projet qui renforce son ancrage local alors que la bipolarisation politique en cours dans le royaume tend à marginaliser les barons de province. Son engouement actuel pour les sports mécaniques succède à son implication dans le monde du football. Après avoir brillé un temps le Buriram FC, qu'il a fondé, a connu l'année dernière une saison en demie teinte. Newin reste en retrait de la vie politique nationale depuis son ralliement abrupt à la coalition formée par le parti Démocrate qui avait ainsi permis à Abhisit Vejjajiva de prendre les rênes du gouvernement en décembre 2008. Avant ce virage à 180 degrés, il comptait parmi les alliés de Thaksin Shinawatra et avait même été l'un des rares politiciens détenus après le coup d'État de septembre 2006 qui avait renversé l'ex-magnat des télécommunications aujourd'hui en exil.

0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale