TEST: 2238

Royal Flora Ratchaphruek : dites-le avec des fleurs

Par Pierre QUEFFELEC | Publié le 27/10/2006 à 00:00 | Mis à jour le 07/11/2018 à 10:07
Photo : Le Cassier (Ratchaphruek), considérécomme un arbre de bon augure, est devenu l'emblème de la plus grande exposition florale jamais réalisée en Thaïlande. (Photo courtoisie Royal Flora Ratchaphruek 2006)
Expo florale Thailande

Les thaïlandais aiment leur roi et ont décidéde le lui dire avec des fleurs. Mercredi ouvrira à Chiang Maï l'Exposition Internationale d'Horticulture "Royal Flora Ratchaphruek 2006". Un événement grandiose à la mesure de la vénération des thaïs pour leur roi et dont le thème central est censé refléter l'amour que ce dernier leur témoigne

La Thaïlande, avec son climat tropical, jouit d'une flore particulièrement riche et variée. Les fruits et les fleurs représentent àeux seuls plusieurs centaines de milliards de bahts de revenus d'exportation chaque année pour le pays. Parmi les espèces les plus emblématiques du pays, les orchidées de Thaïlande sont réputées dans le monde entier.

Un événement de haut niveau

Les thaïs ont donc de quoi proposer ce qui se fait de mieux en matière d'horticulture. Alors, parmi les événements exceptionnels organisés pour marquer le jubilée de diamant du roi Bhumibol - et commémorer 2007 l'année de ses 80 ans - le gouvernement a décidéd'organiser àChiang Maï le Royal Flora Ratchaphruek 2006. Un must en matière d'expositions d'horticulture. C'est la première fois que la Thaïlande organise une exposition de ce niveau : 80 hectares de terrain, 2 millions et demi de spécimen d'arbres, plantes et fleurs tropicales appartenant à2 200 espèces, l'événement durera 14 semaines du 1er novembre au 31 janvier 2007 et proposera toute une série manifestation avec la participation d'une trentaine de pays.

«Exprimer son amour à l'humanité»

Le concept du projet et l'organisation de l'exposition ont étépensés au travers d'un thème central : «Exprimer son amour àl'humanité». Un thème qui, dans le contexte de l'organisation, est censérendre hommage d'une certaine manière àl'amour et l'attention que le roi porte àses sujets.
L'exposition aura lieu au Royal Agricultural Research Center de Chiang Maï. Les organisateurs attendent 2 millions de visiteurs au total, avec 20 000 visiteurs par jour en moyenne et des pics de fréquentation à100 000. Une fois terminée la majeure partie de l'exposition devrait être reconvertie en parc public et devenir une attraction phare de la ville.
Le nord de la Thaïlande est déjàtrès réputépour ces nombreux parcs floraux et autres centres botaniques, parmi lesquels le Queen Sirikit Botanical Garden de Mae Sa, le Mae Fah Luang Garden de Doi Tung, ou encore le Mae Fah Luang Art and Cultural Park qui a d'ailleurs reçu en septembre le prix du tourisme en tant que site culturel. Pour en savoir plus, lire aussi l'article de la TAT.

Pierre Queffélec Vendredi 27 octobre 2006

Renseignements : Tél: +66 (0) 2686 7299, fax: +66 (0) 2659 5920 www.royalfloraexpo.com

Le Ratchaphruek, emblème de l'exposition
Le ratchaphruek (nom latin cassia fistula) est plus connu dans nos contrées sous le nom de Cassier, mais aussi Casse, Faux séné, Averse dorée ou encore Canéfier. C'est un arbre originaire d'Inde àfeuilles caduques et aux fleurs jaunes, qui mesure une dizaine de mètres. Le choix du cassier pour représenter la plus grande exposition florale jamais réalisée en Thaïlande est bien entendu liéaux célébrations du 60e anniversaire de l'accession au trône du roi et la commémoration de 2007, année de ses 80 ans. Le cassier est en effet considérécomme un arbre de bon augure. Le jaune est la couleur représentative de deux des plus importantes institutions du pays : le Bouddhisme et le roi - ce dernier est néun lundi dont la couleur est le jaune. De plus, le pollen du Cassier semble former le chiffre 9 en écriture thaïe, un chiffre porte-bonheur également liéàBhumibol qui est le 9e roi de la dynastie des Chakri : Rama IX. Une caractéristique qui ne laisse pas de fasciner les thaïs, particulièrement superstitieux. Enfin, d'aucuns aiment àdire que les cassiers, qui ont la particularitéde fleurir tous en même temps, symbolisent l'unitéet l'harmonie du peuple thaï.

Pierre-Queffelec-vignette-2018

Pierre QUEFFELEC

Originaire du sud de la France, il fait ses premières armes dans le journalisme avec la Nouvelle République des Pyrénées en 1996. Arrivé en Thaïlande en 2004, il est en charge des opérations du bureau de Bangkok depuis janvier 2006.
0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale