Samedi 15 décembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

DOING BUSINESS – La Thaïlande toujours au bas du top 50 selon la Banque Mondiale

Par Lepetitjournal Bangkok | Publié le 01/11/2016 à 23:00 | Mis à jour le 09/02/2018 à 08:16

La Thaïlande se classe 46ème sur 190 dans le rapport de la Banque Mondiale qui porte sur la facilité de faire des affaires, gagnant ainsi trois places par rapport à l’an dernier.

La Thaïlande se hisse à la 46e place du classement des pays les plus "business friendly" de la Banque Mondiale intitulé "Doing Business 2017 : Equal Opportunity for All" et rendu public le 25 octobre. Le royaume, qui était 49e l'an dernier (lire notre article), avance donc de trois places.

Ce classement comporte trois nouveaux critères concernant l’égalité des sexes, la protection des investisseurs minoritaires et la taxation, qui ont permis à la Thaïlande de gagner ces trois places.

Le rapport qui accompagne le classement de la Banque Mondiale applaudit notamment la mise en place de réformes dans les domaines de la création de nouvelles entreprises et l’accès au crédit. Mais c'est dans le domaine du règlement des faillites que la Thaïlande affiche son meilleur score puisqu'elle se place 23e.

"La réforme de l'insolvabilité en Thaïlande est une réalisation significative, dans la droite ligne des initiatives mises en œuvre dans d'autres économies d'Asie de l'Est et du Pacifique. La Thaïlande a élargi l'application du cadre de sa réorganisation pour que non seulement les grandes entreprises - mais aussi les petites et moyennes entreprises - puissent profiter de ce mécanisme. Cette étape devrait fournir un soulagement à de nombreuses entreprises viables qui, autrement, seraient contraintes de cesser leurs activités", souligne le rapport.

En revanche, la Banque Mondiale souligne des faiblesses de la Thaïlande dans l’approvisionnement en électricité, dans la gestion des permis de construire et dans le paiement des taxes, trois domaines dans lesquels le pays perd des places par rapport à l’an dernier.

Même si le gain de trois places montre une amélioration, on reste loin du temps où la Thaïlande tenait la dragée haute à des pays comme la France qui est cette année 29e.

Le meilleur classement de la Thaïlande remonte en effet aux années 2008 et 2009, lorsque le royaume figurait à la 12ème place (lire notre article). Mais la situation s'est nettement détériorée depuis le coup d'Etat de 2014.

A noter que la Nouvelle Zélande prend la tête du classement, reléguant à la seconde place Singapour, pays leader depuis plusieurs années.
() mardi 1er novembre 2016
{loadposition 728-2_bangkok-article}

0 Commentaire (s)Réagir