Samedi 31 octobre 2020

La NZ économiserait 84 000 tonnes de CO2/an avec 1 jour de télétravail

Par Luana Le Stir | Publié le 22/07/2020 à 15:12 | Mis à jour le 28/07/2020 à 02:28
CO2

Selon une récente étude de l’Energy Efficiency and Conservation Authority (EECA), si les changements liés au télé-travail sont conservés ils pourraient grandement aider à construire un mode de vie plus écologique.

En effet, avant le confinement, les ¾ des Néo-Zélandais allaient quotidiennement au travail en voiture, créant ainsi 15 millions de tonnes de CO2 par an. Or, si chaque habitant décidait de faire un jour de télétravail par semaine, cela permettrait de réduire la production annuelle de 84.000 tonnes de CO2.

De plus, en remplaçant les vols à motifs professionnels entre Auckland et Wellington par des conférences vidéo par exemple, on économiserait encore 65.000 tonnes de carbone par an.

Le télé-travail serait donc bénéfique pour la planète, mais également pour nous-même, puisque cela purifierait l’air des villes, réduirait les embouteillages ou encore permettrait d’améliorer l’humeur des travailleurs qui pourraient passer plus de temps en famille.

 

14711243_611013709071682_8838692451879813716_o

Luana Le Stir

Étudiante en 2ème année à Sciences Po Aix. Je parcours le monde depuis mon plus jeune âge en emmenant avec moi ma passion pour l’écriture, la culture sous toutes ses formes et le rugby.
0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Un garde du consulat de France à Djeddah attaqué au couteau

A Djeddah, en Arabie Saoudite, un garde du consulat de France a été blessé par un assaillant. Selon la télévision saoudienne, l’agresseur saoudien a été interpellé.

Sur le même sujet