Mercredi 30 septembre 2020

COVID19: Auckland en niveau 3, le reste du pays en niveau 2

Par Côme Prieur | Publié le 11/08/2020 à 21:23 | Mis à jour le 11/08/2020 à 21:35
Photo : Alors qu’en début de semaine la Nouvelle-Zélande franchissait le cap des 100 jours sans nouveau cas de coronavirus, quatre cas de transmission communautaire ont été confirmés ce mardi 11 août. 
covid nouvelle zélande auckland

Alors qu’en début de semaine la Nouvelle-Zélande franchissait le cap des 100 jours sans nouveau cas de coronavirus, quatre cas de transmission communautaire ont été confirmés ce mardi 11 août. 

Après avoir présenté des symptômes, un homme d’une cinquantaine d’années a été testé positif hier à Auckland. Sur les  six autres personnes de sa famille, trois d’entre elles sont porteuses du virus. Le directeur général de la santé, Ashley Bloomfield, a déclaré s’attendre à trouver d’autres cas dans la mesure où l’homme a été testé quatre à cinq jours après l’apparition des symptômes. Pour limiter la transmission, tous les contacts étroits de la famille ont été isolés 14 jours, peu importe le résultats de leurs tests. De plus, les contacts occasionnels ont aussi été isolés et ne pourront sortir que s’ils sont négatifs aux tests.

Jacinda Ardern ordonne le confinement de la plus grande ville du pays

De mercredi midi à vendredi soir minuit, Auckland passera en stade 3 comme l’a annoncé la Première ministre néo-zélandaise lors d’une conférence de presse donnée ce mardi. Cela signifie donc trois jours de télétravail dans leur domicile pour les habitants de la ville, sauf pour ceux effectuant des « services essentiels ». De plus, les établissements publics, les bars, les restaurants, les commerces, ainsi que les écoles fermeront à partir de demain. Les pharmacies et les supermarchés resteront, quant à eux, ouverts. Jacinda Ardern a tout de même rappelé qu’ « il n’y a aucune raison de s’y précipiter » avant le début du confinement de la ville, afin d’éviter tout attroupement pouvant engendrer la transmission du virus.

Si la mise en place d’un confinement de trois jours pour toute la ville d’Auckland en raison de la découverte de quatre cas peut paraître exagérée, Ardern a expliqué que cette décision avait été adoptée par précaution pour l’ensemble de la ville et du pays. Après cette annonce, le maire d’Auckland a, lui aussi, demandé à ses habitants de « se rassembler comme nous l’avons fait la dernière fois pour éradiquer la transmission communautaire ».

Les rassemblements limités à 100 personnes dans le reste du pays

Si Auckland est la seule ville du pays a être confinée, la Première ministre a tout de même fait comprendre que tous les citoyens néo-zélandais devaient faire preuve de vigilance. En effet, elle a expliqué durant sa conférence de presse que ce n’était probablement pas qu’une banlieue d’Auckland qui était touchée, mais que plusieurs autre lieux, notamment de travail, étaient concernés. L’un de ces lieux a d’ailleurs été directement fermé.

Des tests supplémentaires devraient être mis en place dès aujourd'hui, en plus d’une probable augmentation du personnel affecté dans les centres de test.

 

Côme Prieur Le Petit Journal Auckland

Côme Prieur

Breton et passionné par le journalisme depuis petit je suis actuellement étudiant en 3ème année à Sciences Po Lille. Très heureux d’écrire sur la NZ et l'Australie, j’aime consacrer mon temps libre à l’écriture, le tennis ou le cinéma.
0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet