Samedi 27 novembre 2021
TEST: 2237

Nouvelle-Zélande : Découvrez les incontournables de la région de Bay of Plenty

Par Destination NouvelleZelande.com | Publié le 17/10/2021 à 07:37 | Mis à jour le 17/10/2021 à 23:30
Photo : Mount Maunganui
Mount Maunganui

Bay of plenty est une grande région située au nord-est de l’île du nord. Elle possède de multiples lieux connus des circuits touristiques, ce qui en fait une région très attractive. Parmi ces lieux, Mount Maunganui et Rotorua sont certainement les principaux points de passage. C’est parti pour une présentation de cette belle région aux paysages très variés où chacun trouvera son petit coin favori.

 

Destination Nouvelle Zélande

 

Waihi Beach

Certainement l'un des endroits les moins connus de la région, Waihi Beach se trouve, comme on peut s‘en douter, sur la côte, à l'extrême ouest de Bay of Plenty, au sud de la péninsule de Coromandel.

Waihi Beach est une destination appréciée des néo-zélandais qui viennent nombreux y passer les fêtes de fin d’année et les vacances d’été. La baie de Waihi, c’est 10 km de plage de sable blanc. On peut alors comprendre l’attrait des locaux, d'autant plus, que comme presque partout en Nouvelle-Zélande, les abords de la côte restent très sauvages. La petite ville de Waihi possède tous les commerces nécessaires, cafés, restaurants, supermarché mais aussi un camping, des bed&breakfast, ou des lodges, de quoi convenir à tous les budgets. Pour autant, la nature reste omniprésente et pour en profiter, on peut s’offrir la belle balade qui part au nord de la plage de Waihi pour rejoindre Orokawa Bay. Cette autre plage, plus isolée est bordée de pohutukawa, ces arbres emblématiques du pays dont les jolies fleurs rouges sont le signe de la saison des fêtes et des beaux jours d’été.

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by Douglas Paul (@douglasrpaul)

 

Mount Maunganui - Tauranga - Papamoa

Tauranga est la plus grande ville de la région et l'une des villes du pays connaissant la plus importante croissance. Mount Maunganui et Papamoa font partie de l’aire urbaine de Tauranga et sont les quartiers de la ville les plus fréquentés. Le climat très clément de la ville est une raison de son attrait et du fait que de nombreux habitants d’Auckland s’y installent face aux difficultés de logement de la première ville du pays.

Le quartier de Mount Maunganui tient son nom du volcan au pied duquel il est installé et qui est le principal point d’attraction. Beaucoup de touristes, néo-zélandais comme étrangers, se rendent à Mount Maunganui pour profiter des jolies plages et pour monter au sommet du volcan d’où la vue sur la baie est magnifique. Le petit plus, c’est de venir tôt le matin et d’admirer le lever de soleil sur la baie depuis le mont.

Mount Maunganui, comme Waihi Beach, évoqué plus haut, est une ville qui attire particulièrement  les vacanciers pour les fêtes de fin d’année et la saison estivale. En revanche,, la zone étant plus urbanisée, on retrouve moins le côté sauvage et nature mais il y a de nombreux bars, cafés, restaurants très sympathiques qui rendent tout séjour à Mount Maunganui fort plaisant.

Dans la continuité de Mount Maunganui, Papamoa est le plus grand quartier de Tauranga. Il s’étend le long de la côte sur plusieurs kilomètres. Papamoa est connu principalement pour ses plages, où il fait bon se poser et que les surfeurs apprécient grandement.

Le centre ville de Tauranga, lui, est situé en retrait de la côte, à une quinzaine de kilomètres des plages de Mount Maunganui. Tauranga possèdent de sympathiques restaurants et cafés et concentrent certaines activités de la ville avec le port par exemple, un des principaux ports néo-zélandais.

Enfin, juste à côté de Papamoa se trouve la petite de Te Puke, capitale mondiale de la culture du kiwi. C’est en effet ici que se fait la majeure partie de la production de kiwi du pays. La production d'avocats est une autre activité maraîchère très présente dans la région. Encore plus de raisons pour venir visiter le coin !

 

 

Whakatane - Opotiki - SH2

Plus à l’est de la région, en prenant la SH 2 (State Highway), on arrive d’abord à Whakatane. Cette ville se trouve à l’embouchure du fleuve qui porte le même nom. La ville en elle-même ne présente pas beaucoup d’attrait touristique mais c’est une escale agréable lorsque l’on se dirige vers la pointe est du pays. On peut s’y arrêter manger et prendre un peu de temps ensuite à Ohope Beach, à quelques kilomètres de là. Ohope c’est une petite ville sur les bords d’une plage qui s’étend sur plusieurs kilomètres, où l’on peut simplement se baigner ou faire une session surf.

En poursuivant sur la SH2 on arrive à Opotiki. Cette petite ville est un autre bel endroit pour découvrir les plages alentour. Mais Opotiki, c’est aussi une ville où la culture maori est très présente. C’est très certainement un des premiers lieux habités par les maoris lors de leur arrivée sur l’île. Pour en savoir plus, rien de mieux que de suivre une visite guidée avec un historien maori qui partagera l’histoire de la ville et des alentours. Il y a également un musée à Opotiki qui retrace son histoire.

Après Opotiki, la SH2 poursuit sa route en bifurquant vers les terres en direction de Gisborne. L’alternative fort plaisante pour continuer sa route non loin de la côte, c’est de prendre la SH35 qui longe toute la partie est de l’île jusqu’à Gisborne, dans la région voisine.

La SH35 qui longe la côte nord est assez isolée mais on y croise des paysages magnifiques avec de nombreux arrêts photo ou autre possible et par exemple la très jolie petite église anglicane de Raukokore qui offre la possibilité de faire de très belles photos avec l’océan pour cadre.

Sur cette SH35, Cape Runaway correspond à la limite de la région de Bay of Plenty. La route se poursuit ensuite vers d’autres paysages incroyables dans la région de Gisborne qui sera évoquée ultérieurement.

 

 

Rotorua

Au sud de la région de Bay of Plenty, Rotorua est une des villes les plus touristiques de l'île du Nord de la Nouvelle-Zélande. Située sur les bords du lac Rotorua, la ville est célèbre pour son importante activité géothermale. Signe de cette activité surprenante, on voit souvent des fumerolles sortir des bouches d’égouts en pleine ville. Il y a aussi Kuirau Park, un peu comme le jardin public de la ville, dans lequel on passe entre des bassins de boues en ébullition. Ce phénomène naturel est en effet remarquable et il y a plusieurs parcs à proximité de la ville où l’intense activité géothermale a créé des bassins de boues sulfurées en ébullition, très chaudes et à l’odeur bien particulière mais aussi des bassins d’eau aux couleurs orange, vert fluo ou bleue turquoise.

Rotorua est aussi une ville entourée de lacs. Un des plus connus est le lac Tarawera. Ce lac est cerné par les montagnes, dont beaucoup sont d’anciens volcans avec le Mont Tarawera qu’il est possible de gravir. D’autres randonnées autour du lac plus aisées que l'ascension du mont offrent de magnifiques vues sur les lacs et volcans de la région.

Enfin, Rotorua est une ville où la culture maori est très présente. Il est possible d’en apprendre plus en visitant un des marae, les villages maori, qui se trouvent à proximité de la ville. Le Rotorua Museum est aussi très intéressant pour découvrir l’histoire de la ville. De plus, ce musée se trouve dans l’ancien bâtiment des bains, un très bel édifice à colombage qui date de 1908 et entouré de Government Garden, un magnifique jardin fleuri.

Pour profiter pleinement de la ville et ses alentours, mieux vaut prévoir 3 ou 4 jours de visite.

 

 

0 Commentaire (s) Réagir