Mardi 28 septembre 2021
TEST: 2237

Doc Edge Film Festival : une 16ème édition qui se veut dans l’air du temps

Par Arthur Struyf | Publié le 09/06/2021 à 08:40 | Mis à jour le 09/06/2021 à 10:15
Photo : A Distant Thud In The Jungle (140 km à l'ouest du paradis) de la Française, Céline Rouzet.
distant thud

Doc Edge International Film festival s’est ouvert jeudi dernier. Cette 16eme édition se veut dans l’air du temps, une fusion entre projections dans les salles obscures et une programmation digitale accessible depuis chez vous. Que ce soit, dans le confort de votre canapé, dans l’intimité de votre van ou entouré d’autres cinéphiles amateurs de popcorn, vous aurez le plaisir de découvrir des histoires façonnées par le réel.

Doc Edge propose 83 documentaires et d’autres évènements (comme des expériences XR) dès à présent jusqu’au 11 juillet, en salle à Auckland au SkyCity Theatre du 3 au 7 juin, au Civic du 10 au 13 juin ainsi qu’au Roxy de Wellington du 17 au 27 juin. Le festival en ligne est accessible dans tout le pays du 4 juin au 11 juillet. Vous pouvez également aller à la rencontre de la communauté documentaire au sein du Festival Village Hub crée dans ces cinéma.

Voici quelques projets que la rédaction du Petit Journal Auckland a souhaité mettre en avant pour vous mais il y en a beaucoup d’autres alors n’hésitez pas à parcourir le programme : 

 

A distant thud in the jungle
A Distant Thud In The Jungle

 

A Distant Thud In The Jungle (140 km à l'ouest du paradis) de la Française, Céline Rouzet. Elle nous entraîne dans l'histoire déchirante de ces tribus de Papouasie-Nouvelle-Guinée ou les traditions sont confrontés au monde capitaliste aveuglé par sa quête perpétuelle de profit.

 

Souvenir Souvenir
Souvenir Souvenir

 

Le court métrage Souvenir Souvenir de Bastien Dubois a reçu une mention spéciale du jury. Pendant dix ans, Bastien Dubois a essayé de faire un film à partir des souvenirs de la guerre d'Algérie de son grand-père.

 

Valerie Taylor : Playing with Sharks
Valerie Taylor : Playing with Sharks

 

Du côté Néo-Zélandais, Valerie Taylor : Playing with Sharks de Sally Aitken a reçu le prix du meilleur film et  Sally Aitken le prix de la meilleur réalisatrice. Valérie Taylor est une légende vivante. Chasseuse glamour de requins dans les années 1950, elle est devenue au fil du temps une fervente protectrice de l’écosystème sous-marin.

 

The Garden of Evil
The Garden of Evil

 

The Garden Of Evil de Larry Keating, nous raconte l’histoire mystérieuse de deux écologistes, Peter Blake et Pete Bethune. Brutalement attaqués en Amazonie lors d'expéditions distinctes de 16 ans d'intervalle, l'un a été assassiné et l'autre a survécu. Après l'attaque, le capitaine Pete a juré de ne jamais revenir. Mais pourquoi ? Une session Q&A aura lieu après la première mondiale le 12 juin à Auckland et le 26 juin à Wellington. Une belle opportunité de connaitre le fin mot de l’histoire…

 

The Sea Decides
The Sea Decides

 

The Sea Decides de Alistair Harding est une épopée incroyable, tel que l’on a rarement, voir jamais, eu l’occasion de percevoir. Imaginer une traversée entre Singapour et la Nouvelle-Zélande, le tout à la force de vos bras et de vos jambes. L'aventurier Grant Rawlinson a entamé ce périple en chaloupe et à vélo. Une étroite collaboration entre Alistair et Grant a permis l’aboutissement d’un travail titanesque. Vous êtes invités à embarquer dans cette aventure et à juger de la puissance de la nature et des leçons qu'elle nous enseigne.

Enfin, un bon plan pour les itinérants, le Pass des courts métrages qui vous donne un accès de 60 jours avec une fenêtre de lecture de 48 heures par films une fois que vous avez appuyé sur le bouton lecture.

Bon voyage en terres inconnues !

 

Arthur Struyf

Arthur Struyf

Passionné de Cinéma, Arthur Struyf Franco-Belge souhaite suivre l’actualité du petit et du grand écran propre à la Nouvelle-Zélande.
0 Commentaire (s) Réagir