TEST: 2237

Auckland : Célébrez les cultures du Pacifique au Pasifika Festival

Par Lepetitjournal.com Auckland | Publié le 13/02/2020 à 04:51 | Mis à jour le 13/06/2020 à 08:39
Pasifika festival

Les îles Cook, Fiji, Kiribati, Niue, Samoa, Tahiti, Tokelau, Tonga, Tuvalu, Aotearoa et toutes les autres étaient présentes, regroupées sous forme de villages dispersés dans tout le parc. Chaque nation du Pacifique a proposé aux milliers de visiteurs de découvrir musique, art, nourriture et danse traditionnels. Une belle occasion aussi pour les habitants des îles du Pacifique de se retrouver et célébrer leur culture. 

Un soleil éclatant, peut-être un peu trop lourd, fût au rendez-vous. Rappelant d'ailleurs un peu les journées suaves et chaudes des archipels. Les couleurs bigarrées et chatoyantes des tenues des îles donnent au festival une allure de fête. La grande variété des stands aussi : radio, agences de voyages et autres associations caritatives pour lesquelles il était possible de faire un don, ont fait le déplacement pour l'évènement.

 

 

Entre culture d'antan et vie contemporaine, le Pasifika festival expose avec brio les deux visages des îles du Pacifique. Les casquettes et shorts en jean côtoient les jupons de fibres végétales, colliers de coquillages et titi coco (les soutiens gorges en noix de coco). Véritable clivage entre tradition et modernité qui se remarque aussi dans les performances artistiques qu'offre le festival. Les danses Haka, qui participent à la notoriété néo-zélandaise hors du pays, et le Hula mêlant danses et chants polynésiens, fréquentent des performances beaucoup plus actuelles. C'est le cas par exemple des Vallkyries, ces deux jeunes femmes d'origine maorie qui constituent à elles seules, un groupe de musique hip-hop/RnB.

Partager son histoire, sa culture, ses traditions

Tava'esina est native des îles Samoa. À quinze ans aujourd'hui, elle vit à Auckland depuis sept ans, après que ses parents aient décidé d'émigrer dans l'espoir d'avoir une vie meilleure. "Ce festival est important pour mes parents. Nous ne retournons pas souvent dans notre village, les billets d'avion sont encore trop chers. Venir au Pasifika festival c'est comme une bouffée d'oxygène pour nous. Nous écoutons des musiques samoanes, nous retrouvons de vieux amis et surtout, nous mangeons de la nourriture traditionnelle des îles du Pacifique". 

L'humeur est au beau fixe, même s'il faut faire preuve d'une très grande patience pour espérer acheter de quoi se désaltérer ou se restaurer. Pas facile de choisir entre tous les plats colorés qui incitent tous à la découverte : curry indiano-fidjien, poisson grillé à la sauce soja de Kiribiti ou chop suey des îles Cook?  Tandis que certains mets simples et locaux appellent au dépaysement et à la gourmandise : glaces aux fruits de la passion servies dans une demie-pastèque en guise de bol ou banane au chocolat fondu et aux cacahuètes. Carton plein aussi pour le jus de noix de coco à siroter directement avec une paille à l'intérieur du fruit; pourtant plus rafraîchissant que savoureux.

 

 

Certains commerçants viennent de très loin juste pour l'occasion. Depuis sept ans, Tonga Getunilo quitte sa Polynésie française pour se rendre à Auckland au moment du festival. Il y vend des mapes, des châtaignes géantes de Tahiti, cuitent à la pression. Pour lui, "ce festival est l'occasion de promouvoir Tahiti et sa culture".

Le parc de Western Spring prend des allures de marché gigantesque. Aux quatre coins du parc, il y a toutes sortes d'objets. Donnant ainsi la possibilité de ramener chez soi un petit bout de Pacifique. Sur les étales : des instruments de musique en pagaille, du ukulélé aux percussions. Mais aussi des robes, chapeaux, et autres sculptures maories. Des chanteurs vendent leur album et certaines femmes continuent de tresser des sacs en phormium (une plante de Nouvelle-Zélande). Coquillages multicolores et colliers de fleurs fraîches font le bonheur des femmes. D'autres ont pu céder à la tentation du tatouage maori? Ephémère évidemment.

La Nouvelle-Zélande est le pays qui possède la plus grande population du Pacifique, dépassant largement la population de la plupart des îles elles-mêmes.

 

Sur le même sujet
le petit journal auckland

Lepetitjournal.com Auckland

Le média de référence sur la Nouvelle-Zélande : rejoignez la rédaction et devenez contributeur(s) Le Petit Journal Auckland - Écrivez-nous à auckland@lepetitjournal.com
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Auckland !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Nicolas Roger

Rédacteur en chef de l'éditon Auckland.

À lire sur votre édition locale