Dimanche 15 décembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Salaire minimum en Grèce - Augmenté de 11%, il passe à 650€

Par Aurore Le Perff | Publié le 29/01/2019 à 07:20 | Mis à jour le 29/01/2019 à 09:42
Photo : @ Alexis Tsipras / Twitter
Salaire minimum en Grèce - Augmenté de 11%, il passe à 650 euros

Suite au conseil ministériel tenu le 28 janvier 2019, Alexis Tsipras, le premier ministre grec, a annoncé le nouveau salaire minimum de 650 €, soit une augmentation de 11%, à partir du 1 février 2019.

Annonce de l'augmentation du salaire minimum

En septembre 2018, juste après la sortie de la Grèce du plan d’aide, Tsipras avait annoncé sa volonté d’augmenter le salaire minimum pour 2019. Ce lundi 28 janvier, Alexis Tsipras a confirmé cette mesure :

« Aujourd'hui, les conditions ont été créées pour laisser derrière la Grèce le déclin et la faillite, et pour construire un pays avec confiance. Un pays leader dans les Balkans et en Europe.

Notre gouvernement a enregistré des succès notables dans le domaine du marché du travail et nous sommes aujourd'hui prêts à franchir une nouvelle étape : augmenter le salaire minimum et abolir le salaire des jeunes. »

Cela faisait 10 ans que les salaires n’augmentaient plus et qu’ils avaient été réduits. Avant la crise, le salaire minimum s’élevait à 751 euros. Les trois plans d’aide européens entre 2010 et 2018 ont obligé la Grèce à réduire les salaires de 22%.

Depuis août 2018, la Grèce est sortie des programmes d’austérité et c’est dans le cadre de cette nouvelle ère que Tsipras a estimé qu’il était temps d’augmenter le salaire minimum. Il passe donc de 586 à 650 euros. Le premier ministre grec voit cet effort comme « un pas important pour donner de la perspective aux salariés ». 

Qui est concerné par cette augmentation de salaire minimum ?

La catégorie des moins de 25 ans qui recevait un salaire minimum encore plus bas, ce qui était appelé le ‘sous-salaire’ (510 euros), a été supprimée. Ainsi les nouveaux arrivants sur le marché du travail recevront eux aussi 650 euros à partir du 1 février 2019.

Selon les chiffres officiels du ministère du Travail, près de 880 000 citoyens sont concernés par l'augmentation imminente du salaire minimum. 600 000 employés dans le secteur privé, et 280 000 bénéficiaires des prestations de l’OAED. En effet, la hausse du salaire minimum va permettre de renforcer 24 bonus et avantages spéciaux fournis par l'OAED. Par exemple, l’allocation chômage augmente de 360 à 400 euros et l’allocation spéciale de maternité passe de 586,08 à 650 euros.

Même si la Grèce fait partie des pays de la zone euro ayant le plus de chômeurs avec 18,3%, le taux n’arrête pas de baisser depuis 2013, année durant laquelle la Grèce avait atteint son pic avec 23,9%. Alexis Tsipras précise que « 350 000 emplois ont été créés en quatre ans ».

Aurore Le Perff

Aurore Le Perff

Responsable de l'édition d’Athènes et rédactrice en chef depuis 2018, Aurore définit la ligne éditoriale et propose des publi-reportages, portraits et bannières visant à développer la notoriété et la visibilité de votre entreprise/activité.
1 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

Lonfo2005 mer 30/01/2019 - 08:29

Μπράβο κυρίω Πρωθυπουργό Αλέξη Τσίπρας

Répondre