Samedi 20 octobre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

FESTIVAL DE TORONTO - Le cinéma français à l'honneur

Par Lepetitjournal Toronto | Publié le 25/08/2017 à 10:53 | Mis à jour le 25/08/2017 à 14:50

 

39 films (28 longs et 11 courts) de production française ou majoritaire française seront présentés au Festival de Toronto, le plus grand festival de cinéma du continent américain, dont la nouvelle édition se tiendra du 7 au 17 septembre. Une nouvelle preuve de la formidable et unique présence du cinéma tricolore sur la scène internationale.

Une cinquantaine d'artistes français seront présents à cette nouvelle édition du Festival International du Film de Toronto, parmi lesquels Nathalie BayeXavier BeauvoisRobert GuédiguianLouis GarrelSandrine BonnaireAriane AscarideMichel Hazanavicius et Robin Campillo... : diversité et dynamisme du cinéma français, qu'il soit jeune ou établi.

Talents en émergence
Cette année, Toronto donne particulièrement leur chance aux talents émergents du cinéma français, tout en restant fidèle à ses valeurs d'ouverture à la diversité : de Deniz Gamze Ergüven, dont le deuxième film, Kings, est présenté en section Gala, à Teddy Lussi-ModesteXavier LegrandMélanie LaurentJoan Chemla (dont le premier long Si tu voyais son c?ur est présenté en compétition) ou encore Coralie Fargeatqui fait ses premiers pas dans le long métrage avec un film d'horreur (Revenge).
À l'heure où le festival lance sa campagne de fundraising en faveur des femmes réalisatrices (Share her Journey), la présence d'un grand nombre de cinéastes françaises en sélection rappelle la spécificité de notre industrie pionnière dans un univers international encore essentiellement masculin.
 
Les femmes au centre du jeu
La lutte des femmes pour conquérir leur liberté se dessine précisément comme une ligne d'horizon de la sélection française cette année, que les films dont elles sont les héroïnes se déroulent en France, à Tanger ou à Casablanca (Jusqu'à la garde de Xavier Legrand, Razzia de Nabil Ayouch et Prendre le large de Gaël Morel), à la campagne pendant la guerre de 14-18 (Les Gardiennes de Xavier Beauvois), dans le quartier de South Central à LA en 1992 (Kings de Deniz Gamze Ergüven), ou encore sous l'?il avisé et explicitement féministe de Tonie Marshall et Agnès Varda. UniFrance se réjouit particulièrement de la présence à Toronto cette année de grandes actrices du cinéma français (Nathalie BayeSandrine BonnaireLéa DruckerEmmanuelle Devos?) ainsi que de jeunes premières comme Iris Bry pour porter haut et fort les couleurs de cette programmation engagée.
 
Activisme à la française
Après le foudroyant succès international du documentaire de Raoul PeckI Am Not Your Negro, présenté au TIFF l'année dernière, le cinéma français continue de lever l'étendard de l'engagement politique et social, notamment via l'une des premières fictions sur l'ère Act Up (120 battements par minute de Robin Campillo), le dernier film de Mahamat-Saleh Haroun (Une saison en France) sur les conséquences de la guerre en Centrafrique, et le nouveau film de l'un de nos plus grands cinéastes militants, Robert Guédiguian qui se confronte cette fois au deuil de la lutte ouvrière et aux nouveaux enjeux des migrations.

Saluons enfin la reconnaissance par le festival de deux spécificités du cinéma français : la comédie (avec la sélection pour la clôture du Sens de la fête du duo Nakache/Toledano) et la coproduction internationale, avec une sélection de grande qualité.

Carte blanche à Robert Guédiguian
À l'occasion de la présentation de La Villa dans la sélection Masters, l'Alliance Française honorera le réalisateur marseillais avec une rétrospective de trois films : Le Voyage en ArménieLes Neiges du Kilimandjaro, et My Sweet Pepper Land, de Hiner Saleem, qu'il a produit. Robert Guédiguian tiendra également une masterclass à l'occasion de cet hommage.

Coté marché
Comme chaque année, UniFrance met à la disposition de ses adhérents un espace dédié au sein du Marché du Film de l'Hôtel Hyatt. Dix-neuf exportateurs français seront cette année présents sur le stand UniFrance. Enfin, l'association organisera le samedi 9 septembre sa traditionnelle French Night, soirée rassemblant les équipes de films français en sélection, producteurs, exportateurs, journalistes, distributeurs et professionnels internationaux.

  • La brochure UniFrance "French Films in Toronto" est à télécharger ci-dessous.

Le cinéma français au TIFF 2017 en quelques chiffres

  • 50 artistes invités (court et long métrage)
  • 28 longs métrages majoritaires
  • 27 longs métrages de coproduction minoritaire
  • 11 courts métrages
  • 8 longs métrages réalisés par des femmes

Le cinéma français au TIFF 2017, sélection par sélection

Gala :

Contemporary World Cinema :

Discovery :

Masters :

Midnight Madness :

Special Presentations :

Wavelengths :

Platform :

TIFF Docs :

Court métrage - Sélection officielle :

Court métrage - Wavelengths :

Délégation artistique : 

Cliquez ici pour le programme complet en PDF

Via le Service Communication d'unifrance.org

Relayé par Vincent VILLEMER www.lepetitjournal.com/Toronto Vendredi 25 Août 2017

0 Commentaire (s)Réagir