Lundi 20 mai 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Stop, Look et Plan, la nouvelle campagne de sécurité estivale

Par Elvia Giannitelli | Publié le 22/01/2019 à 05:54 | Mis à jour le 22/01/2019 à 06:17
Sécurité estivale australienne

Les Australiens touchés par les courants de déchirure font face au Surf Life Saving (Sauvetage de la vie en mer). La nouvelle campagne de sécurité estivale de l'Australie (SLSA) appelle toutes les plages de l'Australie à dessiner une " ligne de pensée " dans le sable.

Un courant de déchirure (ou rip current en anglais) est un fort courant de retour qui entraîne en direction du large les eaux apportées par les grosses vagues qui se brisent sur les plages. Les survivants du déchirement et ceux qui ont perdu des êtres chers se font l'écho de la SLSA, appelant les nageurs à STOP, LOOK et PLAN, avant d'entrer dans l'Océan.

  • ARRÊT : Ne vous précipitez pas, vérifiez s'il y a des déchirures.
  • REGARDEZ : Y a-t-il d'autres dangers ? Y a-t-il une zone de patrouille dans le coin ?
  • PLAN : Où vas-tu ? Sais-tu comment réagir si tu es pris au piège d'un courant ? Pour en savoir plus sur comment rester en sécurité - rendez-vous sur le site https://beachsafe.org.au/

"Arrêtez-vous pour vérifier les déchirures, recherchez les autres dangers et soyez vigilent à rester en sécurité".

« Nous voulons que les baigneurs tracent une ligne dans le sable, la " ligne de pensée", et qu'ils considèrent leurs actions avant de franchir la ligne, » a déclaré Shane Daw, le directeur national de la sécurité et des risques côtiers de l'AVMSL.

Un bilan ravageur :

  • Avec plus de 17 000 courants de retour par jour autour de l'Australie, 3 Australiens sur 4 sont incapables de repérer une déchirure.
  • 19 personnes se noient chaque année à la suite d'une déchirure.
  • 4 millions d'Australiens ont été pris dans une déchirure involontairement

Des témoignages impactant :

Samantha Morley, une survivante réelle du courant d'arrachement, est mise en vedette dans le nouveau spot publicitaire, son récit est un avertissement pour tous les baigneurs. Durant le long week-end de Pâques 2017, elle profitait d'une journée à la plage avec son mari Dominic lorsque leurs deux filles Charley (14 ans) et Joséphine (13 ans) sont soudainement prises au piège dans une déchirure.

"Les enfants jouaient sur le sable dans cette petite zone où les vagues arrivent," dit Samantha. La famille était sur une plage non surveillée, alors ils ont limité les filles à ne pas aller dans l'eau au-delà de leurs genoux. "Nous pensions que ce serait sans danger", dit-elle. Dominic a réussi à sortir Josie du gouffre, mais quand Samantha a poussé Charley en lieu sûr, elle s'est sentie aspirée par la mer. "Quand j'ai enfin vu ce grand bateau rouge, the knights of the Southern Ocean arrivés, je me suis dit que j'allais survivre ", dit-elle.

Dans les 15 minutes suivant la réception de l'avis d'urgence, Tony Worton et Phil Traves du Camden Haven Surf Life Saving Club étaient déjà sur leur bateau de sauvetage.  Dès qu'ils ont repéré Samantha, ils se sont précipités à son secours et l'ont sortie de la mer. "Je l'ai fait tourner, j'ai mis mes bras sous elle et je l'ai traînée dans le bateau," raconte Worton. Il ajoute "la journée a été très rude, avec une houle constante de trois et quatre mètres. Lors de la prochaine grande vague, elle nous a dit : " Où sont mes enfants ?". Je l'ai alors rassuré en lui disant que ses enfants étaient sur le rivage et qu'ils allaient bien.

Samantha espère que la dernière campagne de l'AVMSL changera les attitudes.

"Je veux que les gens s'arrêtent un instant et réfléchissent avant d'entrer dans l'eau. Quand il s'agit d'identifier un courant de déchirure, nous ne nous rendons pas compte du danger, maintenant nous devons en être conscients."

Derek Wilson, qui figure également dans la campagne, a une histoire beaucoup plus tragique : la perte de ses deux jeunes enfants et de ses deux nièces, tous pris dans un courant de déchirure.

La famille avait prévu de passer une journée amusante à la mer, sans savoir qu'ils étaient arrivés à la mauvaise plage. Les enfants se sont dirigés vers l’eau pour jouer où ils pensaient que c'était sans danger. Peu de temps après, tous les quatre étaient en difficulté et pris dans un courant d'arrachement. Malgré les efforts de la famille et des sauveteurs, quatre jeunes vies ont été perdues ce jour-là et la vie de leurs proches a alors changé de façon irréversible.

« C’est tellement triste, pour quelque chose qui est tellement évitable" dit Derek. « Le temps ne guérit pas la blessure, vous apprenez à vivre avec. Si vous ne connaissez pas le lieu, si vous ne savez pas comment repérer une déchirure, vous ne connaissez pas les risques, alors ne restez pas là et allez ailleurs", rajoute-t-il dit.

Ces deux histoires sont un triste rappel pour les 3 points à connaître avant d'entrer dans l'eau : s'arrêter pour repérer les courants, regarder pour voir d'autres dangers éventuels, et avoir un plan de sortie pour rester en sécurité.

Elvia Giannitelli

Elvia Giannitelli

Journaliste en herbe, c’est le sac sur le dos qu’elle découvre Sydney pour un stage de 3 mois. Elle ira tester pour vous tout ce qu’il faut savoir pour bien y vivre, tout en allant à la découverte de cette nouvelle culture qui s’ouvre à elle.
0 Commentaire (s)Réagir

Australie

Melbourne Appercu
Élection

Un "vent de doutes" expliquerait la défaite des travaillistes

La Coalition libérale, emmenée par Scott Morrison a remporté les élections fédérales, obtenant 77 sièges au parlement contre 68 sièges pour le Parti Travailliste Australien (ALP)

Communauté

Appel à témoins : je ne voulais pas quitter la France !

L’expatriation ne relève pas toujours d’un choix personnel. Vous êtes muté(e) à l’étranger par votre entreprise ou votre conjoint décroche un nouvel emploi hors des frontières françaises… et votre ...

Vivre à Sydney

Alcool au volant : suspension systématique du permis à Sydney

Tolérance zéro dans l’Etat de Nouvelle-Galles du Sud. A partir du 20 mai 2019, un conducteur arrêté sous l’emprise de l’alcool se verra automatiquement suspendre son permis pour une durée de ...