Mercredi 13 novembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

SANTE - Les Australiens ont-ils un problème avec l'alcool ?

Par Lepetitjournal Sydney | Publié le 27/04/2017 à 00:52 | Mis à jour le 27/04/2017 à 02:58

Selon un sondage national, l'Australie aurait un problème avec la consommation excessive d'alcool.

Ce sondage, effectué en ligne sur un échantillon de 1820 personnes, révèle que 78% des gens interrogés croient que les Australiens ont un problème avec l'alcool.

Cette étude annuelle, commandée par la Fondation pour la Recherche et l'Education sur l'alcool (FARE), révèle également qu'un tiers des Australiens ont été touchés par des problèmes de violence liés à l'alcool.

Le directeur de la FARE, Michael Thorn a expliqué à l'agence de presse australienne AAP qu'un enfant australien sur cinq, soit environ un million chaque année, est blessé à cause de la consommation en alcool d'une autre personne.

Par ailleurs, ce sondage montre que 92% des personnes interrogées pensent que l'alcool est lié aux violences conjugales.

Michael Thorn, qui présente cette étude comme un "acte d'accusation damnant la relation toxique de ce pays avec l'alcool", assure que 15 personnes perdent la vie chaque jour en Australie à cause de l'alcool et que 430 personnes sont hospitalisées quotidiennement dans ce pays pour la même raison. "Ces résultats troublants reflètent vraiment l'ampleur des dommages causés par l'alcool en Australie", affirme-t-il.

Des accusations "sans fondements"

Fergus Taylor, le directeur exécutif d'Alcohol Beverages Australia, affirme que les allégations de la FARE manquent de preuves. "Ce sondage est sans fondements", déclare-t-il.

Ce dernier insiste pour dire que la majorité des Australiens consomment de l'alcool de manière responsable et avec modération. 

Il assure par ailleurs que les données de l'Institut Australien de la Santé et du Bien-être montrent que la consommation d'alcool est en déclin régulier depuis une décennie. "Et la violence est également en train de décroitre sensiblement en Australie", a-t-il affirmé.

Politiques sous influence

Michael Thorn, le directeur de la FARE, affirme qu'il est temps que les gouvernements cessent d'ignorer la contribution de l'alcool dans les violences familiales, accusant ces derniers d'avoir contribué à faciliter l'accès à celui-ci par des prix plus bas.

A ce sujet, l'étude pointe des politiques favorables à l'heure de fermeture plus tardive des bottle shops (à 22 heures pour 54% d'entre eux selon l'étude) ainsi que celle des pubs, clubs et autres bars en Australie (à 3 heures du matin pour 82% d'entre eux).

Michael Thorn pense que les gouvernement devraient s'inspirer du Territoire du Nord, où les restrictions sur l'alcool auraient entraîné une réduction des violences familiales.

Robin Room, le directeur du Centre pour la politique et la recherche sur l'alcool a déclaré au journal australien Sydney Morning Herald que "la principale raison pour laquelle le gouvernement ne s'intéresse pas à ces questions semble être l'influence de l'industrie de l'alcool".

Ce dernier affirme qu'il y a une préoccupation constance quant au rôle de l'alcool sur les problèmes sociaux et de santé. Il assure par ailleurs que les études indiquent systématiquement l'alcool comme étant l'une des substances les plus nocives.

Crédit photo : pixabay.com

Adrien Lévêque, lepetitjournal.com/sydney, jeudi 27 avril 2017

lepetitjournal.com sydney

Lepetitjournal Sydney

Le rendez-vous quotidien des Francophones à Sydney: Abonnez-vous gratuitement à la newsletter quotidienne
0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

CULTURE

Musées français à l’étranger : le softpower tricolore

Se développer à l’international, tel est l’enjeu des musées français. Après une ouverture à Malaga, le Centre Pompidou vient d'ouvrir ses portes à Shanghai et à l'art français en Chine. 

Australie

Melbourne Appercu

Incendies en NSW : état d'urgence et 'conditions catastrophiques'

L'Etat d'urgence a été déclaré en Nouvelle-Galles du Sud, où les secours se préparent à affronter des incendies dans "des conditions catastrophiques" en cette fin de journée.

Expat Mag

Chennai Appercu
FAITS DIVERS

Un jeune couple assassiné pour s’être aimé entre castes

L’histoire fait froid dans le dos. Un jeune couple est décédé la semaine dernière des suites d’une lapidation. Leur péché ? S’être aimés entre castes. Comment est-ce possible encore aujourd"hui ?

Sur le même sujet