Lundi 16 septembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

ECONOMIE - Le fossé entre les riches et les pauvres se creuse en Australie

Par Lepetitjournal Sydney | Publié le 07/02/2017 à 05:51 | Mis à jour le 07/02/2017 à 17:07

L'écart entre les riches et les pauvres s'accroit au sein de la population australienne. Jamais la différence financière entre les biens et les mal lotis n'a été aussi marquée.

La répartition des richesses entre les populations du monde est toujours aussi disparate. Une situation qui se vérifie également en Australie, pourtant l'un des pays les plus riches du globe. Selon un rapport national établi par la ME Bank et basé sur un échantillon de 1500 Australiens, près de la moitié des ménages aux revenus de plus de 100 000 dollars ont déclaré avoir gagné plus d'argent en 2016 qu'en 2015 (46%). A contrario, chez les familles vivant avec moins de 40 000 dollars par an, elles sont seulement 17% à déclarer avoir gagné plus d'argent que l'année précédente.

"Les riches semblent s'enrichir, tandis que le reste de l'Australie est en difficulté, résume l'économiste et co-auteur du rapport Jeff E. Oughton auprès du Sydney Morning Herald Post, il y a un fossé entre les ménages".

Précarisation de l'emploi

L'appauvrissement des ménages s'explique par trois facteurs : l'insécurité de l'emploi, la baisse des salaires et le sous-emploi. Jeff E. Oughton pointe un phénomène explicatif majeur, résumant la situation. Selon lui, l'éloignement des travaux miniers et manufacturiers aurait entraîné la perte d'emplois de longue durée et l'augmentation des emplois non permanents et moins bien payés pour les remplacer.

Des conditions qui mettraient les ménages les moins bien lotis sous une tension croissante. Ce qui aurait pour conséquence selon Oughton de pousser "60 à 70% des personnes occupant des emplois à temps partiel ou occasionnels" à chercher plus d'heures de travail et de revenus.

Un confort financier toujours plus faible

Contrairement aux familles vivant avec de bas salaires, les ménages gagnant un revenu annuel supérieur à 200.000 dollars ont déclaré un niveau très élevé de confort financier, évalué à 7,10 sur 10 en décembre. En comparaison, l'indice général en Australie est établi à 5,4 sur 10. Soit le taux le plus faible enregistré par l'enquête semestrielle depuis octobre 2011.

Dans l'ensemble, un tiers des ménages ont déclaré avoir gagné plus de revenus que les années précédentes. Lors de la même enquête établie il y a six mois, ils étaient plus nombreux (38%). 

Cette baisse des revenus a par conséquent ralenti la consommation des ménages. Une situation qui, conclu Jeff E. Oughton, "contribuera à un frein à la croissance alors que l'Australie poursuit sa transition économique".

Source image : Pixabay.com

Adrien Lévêque, (lepetitjournal.com/sydney), mardi 7 Février 2017

lepetitjournal.com sydney

Lepetitjournal Sydney

Le rendez-vous quotidien des Francophones à Sydney: Abonnez-vous gratuitement à la newsletter quotidienne
0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

Melbourne Appercu

Gladys Liu la députée australienne critiquée pour ses liens avec Pékin

Depuis une semaine, la députée libérale Gladys Liu se retrouve sous le feu des critiques pour avoir caché d'anciennes collaborations avec des organisations de propagande pour le gouvernement chinois.

Vivre à Sydney

Melbourne Appercu

7 inventions australiennes qui ont changé le monde

L'australie est moins connue pour ses grandes inventions et pourtant de nombreux objets de la vie quotidienne sont le fruit de recherches menées par des scientifiques et inventeurs locaux.

Expat Mag

Jean-Paul Demoule : les multiples facettes de l'archéologie

Jean-Paul Demoule est professeur émérite de protohistoire européenne à l’université de Paris I (Panthéon-Sorbonne) et membre honoraire de l’Institut Universitaire de France.

Sur le même sujet