Vendredi 15 novembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

AUSTRALIE - Le Labradoodle, un chien au poil !

Par Lepetitjournal Sydney | Publié le 13/05/2012 à 22:00 | Mis à jour le 05/01/2018 à 08:30

 

Labradoodle /?læb.???du?.dl?/ Étymologie : Contraction de labrador et de poodle, "caniche". n.m. Race de chien, hybride de labrador et de caniche. Le labradoodle apparait à la fin des années 80 en Australie

image : flickr cc

L'histoire du Labradoodle trouve ses origines  à deux endroits différents. A Hawaï, où une de ses résidentes malvoyantes a besoin d'un chien-guide, mais dont le mari souffre d'importantes allergies à la plupart des poils de chiens, labrador compris. Puis dans le Victoria, lorsque l'association des chiens-guides reçoit la demande de cette femme qui désire obtenir un chien d'aide sans que cela se fasse aux dépens de la santé de son époux.

L'arrivée de Sultan
Wally Conran, responsable des "Royal Guide Dogs" propose alors de réaliser un croisement entre un labrador et un caniche. Le labrador, car c'est un chien extrêmement sociable, très calme, aussi fiable que fidèle et le caniche, réputé pour son aptitude à apprendre et à être dressé et , caractéristique essentielle, dont le poil d'une texture fine et  laineuse ne tombe pas. L'idée est d'obtenir un chien qui a les meilleurs attributs des deux races, et avec l'espoir de "contourner" les indésirables questions de santé et de tempéraments. Appelé l'effet d'hétérosis, ou vigueur hybride, le croisement de races permet l'annulation des "tares" des lignées pures.

Il naîtra 3 chiots de la première portée, dont un prénommé Sultan, qui satisfera tous les critères après avoir vérifié au préalable sa compatibilité à l'aide d'échantillons de poils et de salive envoyés à ses futurs maitres.

Il suffira d'un passage à la télé
A cette époque, il y avait une liste d'attente de personnes désireuses de chiots-guides, mais peu d'entre-elles intéressées par cette nouvelle race. Wally Conran, sachant qu'il était important que ses chiots puissent socialiser avec une famille, diffusa alors un reportage sur Channel 9 à Melbourne sur "la nouvelle race de chien-guide". C'est durant ce show télévisé qu'il inventera le mot "Labradoodle". A partir de là, le téléphone n'arrêta pas de sonner.

N'est pas Labraddodle qui veut !
En raison de l'énorme augmentation de popularité, les gens commencent à croiser labradors et caniches sans aucun égard eut à la génétique, la lignée, ou le tempérament et donne l'appellation "labradoodles" aux chiots. Le résultat donna une variété imprévisible de chiots avec diverses caractéristiques physiques. Le besoin devint évident pour les éleveurs d'élaborer une norme pour ce chien fascinant ce qui a donné lieu à la création de deux centres de recherche et de reproduction pour les Labradoodles en Australie : En 1989, le centre d'élevage et de recherches Rutland Manor Labradoodle Elevage est crée à  Darnum dans le Victoria. Ils utiliseront uniquement des labradors et des caniches dont la bonne santé a été testée, ainsi que des labradoodles de 3ème génération. Le Parc Tegan Labradoodle est créé en même temps à Seaspray, dans ce même Etat d'Australie. Ces deux centres contrôleront soigneusement leur programme d'élevage, en utilisant seulement des chiens en parfaite santé.                                

image : flickr cc

Caractéristiques
La base génétique de l'Australian Labradoodle étant particulièrement riche, on trouve des chiens de gabarit, de fourrure et de couleurs différentes.

Il existe 3 tailles : mini, médium et standard, allant de 35 à 63cm et de 7 à 30kg. On rencontre également de nombreuses couleurs de fourrures : du noir au blanc, en passant par le chocolat, le café au lait, le gris, toutes les nuances de crème, ou encore l'abricot. Ondulée, bouclée, en spirales, ou bien laineux, il existe 2 types de fourrures : le poil de type "fleece" considéré comme "hypoallergénique" qui rappelle la laine des chèvres angora et le poil de type "laine" dit "wool coat" qui rappelle la toison du mouton. Ce second type de poil présente le plus fort taux de compatibilité avec les personnes souffrant d'allergies aux poils de chien.

Les labradoodles sont sociables, amicaux, pas du tout agressifs, et très intuitifs. Leur intelligence et leur capacité d'entraînement les rendent parfaitement adaptés à l'assistance des personnes.

Le labradoodle dans l'histoire
En 2005, le mot labradoodle fait son entrée dans l' Oxford English Dictionary. Puis en 2009, le président américain Barack Obama a hésité entre un labradoodle et un chien d'eau Portugais pour "premier chien" optant finalement pour le second. Pas d'hésitation en revanche pour la famille royale de Norvège qui a adopté la même année un labradoodle répondant au nom de Milly Kakao (voir l'article de l'édition d'Oslo).

Agnès Chupin (www.lepetitjournal.com/sydney.html) Lundi 14 Mai 2012

lepetitjournal.com sydney

Lepetitjournal Sydney

Le rendez-vous quotidien des Francophones à Sydney: Abonnez-vous gratuitement à la newsletter quotidienne
0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

Investir en France depuis l’étranger avec Réside Études

Placement préféré des Français, l’immobilier est aujourd’hui l’investissement privilégié par de nombreux non-résidents. En effet, beaucoup de facteurs sont très favorables à l’acquisition d’un bien...

Australie

Melbourne Appercu

Incendies en NSW : état d'urgence et 'conditions catastrophiques'

L'Etat d'urgence a été déclaré en Nouvelle-Galles du Sud, où les secours se préparent à affronter des incendies dans "des conditions catastrophiques" en cette fin de journée.

Expat Mag

Valence Appercu
ÉVÉNEMENT

Quelle moustache portez-vous en ce mois de Movember ?

De nombreuses célébrités participent au mouvement international qui réunit 5 millions de personnes se laissant pousser la moustache pendant 1 mois. Et vous ? Plutôt Brad Pitt ou Jennifer Gardner ?

Sur le même sujet