Mardi 21 mai 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

QUARTIER SYDNEY - Newtown, le quartier latin

Par Lepetitjournal Sydney | Publié le 23/09/2014 à 19:28 | Mis à jour le 29/09/2014 à 07:07

 

A Paris, le quartier etudiant par excellence est sans nul doute le quartier latin, sa myriade de prestigieuses universités et cette ambiance légerement snobidarde qui plait aux les intellos parisiens tout autant qu'aux touristes. A Sydney, le principal repère etudiant, c'est Newtown. Rien d'etonant puisqu'il abrite la plus vieille universite d'australie: University of Sydney qui accueille pres de 50.000 etudiants. Cependant, leur ressemblance s'arrête la, car si le quartier latin est élitiste et nostalgique, Newtown est quant à lui vivant, cosmopolite et prône un mode de vie alternatif

Crédit photo Julie Tesseidre

L'activité de Newtown se concentre sur son artère principale: King Street; rue commercante qui est en le coeur. On y prend un café en journée, une bière en soirée. Son multiculturalisme se traduit par la diversité de ses restaurants: thai, chinois, mexicain, italien, turc, espagnol, libanais ou même tchèque ! Difficile de faire son choix d'autant plus qu'ils proposent souvent des menus attractifs le midi ou des formules spéciales pour les étudiants. Cette rencontre des cultures amène parfois à de drôle d'hybridation culinaire comme la présence de mayonnaise dans les sushis !

Artiste et un poil rebelle, voilà les mots qui viennent à l'esprit en regardant les graffitis colorés et politiquement engagés qui decorent le paysage urbain. L'un des plus célèbre est sûrement le mur marqué de la clèbre phrase ?I have a dream' où l'on peut voir côte à côte le visage de Martin Luther King et le globe terrestre.

On peut par ailleurs remarquer à Newtown, la volonté de vivre autrement, de manière plus responsable, plus juste. Le végétarisme y est en vogue et on peut y faire une bonne action que ce soit à la croix rouge ou à la boutique ?Vinnies' qui collecte des fonds pour l'organisation St Vincent de Paul. Symbole de cette mentalité positive, et légerement utopique, le restaurant ?Lentils as anything' propose aux clients de payer selon leur ressenti ou leur moyen.

Dans cet environnement un brin décalé, les tenues vestimentaires excentriques, les cheveux colorés ou les tatouage passent quasiment inaperçus. La tolérance de la communauté gays et lebiennes est aussi une composante importante: les bars sont ?gay-friendly? et le célébre Imperial Hotel sur Erskineville Road propose des drag queen shows plusieurs fois par semaine.

Enfin, un zeste de parfum ?vintage? flotte dans Newton, lieu idéal pour fureter dans les fripperies, les bric-à-brac, les magasins d'antiquité... On en repart avec des  livres de seconde main qui dégagent cette agréable odeur de papier usé, des vinyles ou une table chiné pour son salon.

Newton est donc un patchwork de différentes cultures, de différents horizons. Chaque café, chaque boutique est une tâche coloré sur un tableau impressioniste: c'est un quartier qui se découvre et s'apprécie par touches !

Julie Teissedre (lepetitjournal.com/sydney), mercredi 24 septembre 2014


Retrouvez les textes de Julie sur son blog "Yellow Polaroid in Sydney"

 

lepetitjournal.com sydney

Lepetitjournal Sydney

Le rendez-vous quotidien des Francophones à Sydney: Abonnez-vous gratuitement à la newsletter quotidienne
0 Commentaire (s)Réagir

Australie

Melbourne Appercu
Élection

Un "vent de doutes" expliquerait la défaite des travaillistes

La Coalition libérale, emmenée par Scott Morrison a remporté les élections fédérales, obtenant 77 sièges au parlement contre 68 sièges pour le Parti Travailliste Australien (ALP)

Communauté

Appel à témoins : je ne voulais pas quitter la France !

L’expatriation ne relève pas toujours d’un choix personnel. Vous êtes muté(e) à l’étranger par votre entreprise ou votre conjoint décroche un nouvel emploi hors des frontières françaises… et votre ...

Vivre à Sydney

Alcool au volant : suspension systématique du permis à Sydney

Tolérance zéro dans l’Etat de Nouvelle-Galles du Sud. A partir du 20 mai 2019, un conducteur arrêté sous l’emprise de l’alcool se verra automatiquement suspendre son permis pour une durée de ...

Sur le même sujet