Samedi 24 juillet 2021
Édition Internationale
Édition Internationale

POLITIQUE - Mme Royal, vraiment élyséable?

Par Lepetitjournal.com International | Publié le 27/01/2006 à 00:00 | Mis à jour le 09/01/2018 à 12:15

Ségolène Royal candidate PS àla présidentielle de 2007? Est ce du flan, du fantasme ou du sérieux ? Comment expliquer un engouement aussi subit que fulgurant ? Quelques pistes

La patronne du Poitou possède le
plus fort potentiel électoral présidentiel (Photo : AFP)

Dans Les prétendants 2007 (Plon), un bouquin qui vient de sortir, Alain Duhamel ne parle pas de Ségolène Royal. Il est bien le seul ! Depuis septembre (voir notre chronique de Blanche Baudouin), l'idée de Ségolène Royal candidate àla présidentielle de 2007 suit son chemin social et politique àun train d'enfer.
Tandis que les Unes s'enchaînent ?comme Tatamania àLibé, ou Elysée 2007 et si c'était elle? àl'Obs? Arrêt sur images se demande justement si on n'a pas affaire àun fantasme médiatique.
En parallèle pourtant, les sondages de popularitésurprennent àla fois par leur unanimitéet leur unisson.
57% d'intentions de votes
Depuis le début de l'année, en effet Royal, y caracole en tête des personnalités politiques préférées des Français. Et selon le baromètre Ipsos-Le Point de la semaine dernière, la présidente du conseil régional de Poitou-Charentes possède actuellement le plus fort "potentiel électoral présidentiel".
En rassemblant 57% d'intentions de votes pour le premier tour de 2007, elle dépasse Sarkozy et Villepin.
Au final, après les primaires qui soumettront 127.000 militants au vote, il reviendra au PS de décider d'un unique candidat, en novembre 2006. Ce qui laisse du temps àl'étripage et aux retournements de situation.
Députée à35 ans, ministre à38, présidente à53 ans ?
En attendant, l'engouement que suscite la compagne de François Hollande intrigue. C'est vraisemblablement du côtéde son atypisme, la seule véritable cohérence de son parcours politique, qu'il faut chercher des réponses.
Elle n'a pas fait de vagues après l'ENA, à27 ans, lors de son passage àl'Elysée comme conseillère de Mitterrand. Pas plus que l'histoire n'a retenu ses actions dans les ministères mineurs de l'Environnement, de l'Enseignement secondaire puis de la Famille.
Voilà20 ans en revanche qu'elle est députée des Deux-Sèvres. Son triomphe aux régionales du Poitou-Charentes en 2004 illustre aussi sa popularité. A croire que la démarche proche de chez vous séduit. On se souvient en effet que ses grossesses et accouchements ont fait la joie des magazines people.
Super maman
Son côtésuper-maman, super-sympa fait mouche. D'ailleurs, c'est bien comme femme avant tout qu'elle est allée soutenir Michelle Bachelet au Chili tandis que les éléphants se recueillaient àJarnac. "La politique, quand on y croit, ça soulève un espoir populaire", a-t-elle commentésobrement àson retour.
Ségolène Royal est l'exact opposée des Raffarin et autres Villepin : quand elle s'adresse au peuple, elle donne l'impression sinon de le connaître, au moins de le respecter. Sa discrétion et sa distance dans les guerres du PS peuvent aussi être un atout dans une France lassée des querelles de personnes.
Une femme, jeune et imprévisible, voilàqui changerait des parcours si masculinement étriqués du pouvoir. De lààce que ça suffisse?
Florence PENSONNI. (LPJ) 27 janvier 2006

? Madame Royal, une biographie pour mieux comprendre
Journaliste àMarianne, Daniel Bernard livre une biographie facile àlire, bien documentée et pas complaisante sur Marie-Ségolène Royal ?qui a abandonnéle Marie àl'âge de 25 ans. Il y est question de ses rapports difficiles avec un père militaire, catho et pas rigolo, de ceux qui l'unissent aux deux François (Mitterrand et Hollande) en passant par les copains de promo de l'ENA et les ennemis politiques.
Derrière un parcours àla fois féministe et un peu naïf, se dessine une personnalitéàl'intelligence de sa communication : le charme, le calcul et un sens véritable de l'empathie, ou de la démagogie selon les interprétations.
On redécouvre par exemple cet épisode de 1988, quand la Ministre de l'Enseignement a écrit aux parents de six enfants noyés après le délestage d'un barrage : "c'est une maman qui vous parle". Un terme certes peu technocratique, mais honnête. Sans doute.
Madame Royal, Daniel Bernard, Editions Jacob-Duvernet, 20,95€, 208p
(LPJ ? 27 janvier 2006)

En savoir plus
Le Monde, Ségolène Royal et l'"effet d'optique"
20 Minutes, Ségolène Royal, de l'art de maîtriser sa com
France 5, Ségolène Royal : un fantasme médiatique ?
Le Monde, Ségolène Royal met en scène ses ambitions
Courrier International, INTERVIEW - "Les Français sont prêts àélire une femme àla tête du pays"

0 Commentaire (s) Réagir

Voyage

Londres Appercu
VOYAGES

Et si la Corse était la « valeur refuge » pour les vacances d’été ?

Quand l’épidémie de Coronavirus continue de faire des vagues, c’est toute notre vie qui est chamboulée. Le choix des vacances et de LA destination n’échappe pas à la règle.

Gastronomie

ESCAPADES GOURMANDES

Des idées dépaysantes de restaurants et terrasses cet été à Paris

Libérés, délivrés…à nous les petits restos et terrasses ensoleillées. Nous vous avons sélectionné quelques tables dans la capitale : cuisine du monde ou trésors français, il y en a pour tous les goûts