Édition internationale
Radio les français dans le monde
--:--
--:--
  • 0
  • 0

CONSO - Les Français montrent leurs Crocs

Écrit par Lepetitjournal.com International
Publié le 4 août 2008, mis à jour le 13 novembre 2012
Les sabots colorés en résine connaissent le succès depuis l'été dernier. Les Français ont chaussé le modèle américain et laissé au placard les tongues et espadrilles (Rediff)

/>Au début du printemps, il faut bien dire qu'on les trouvait moches ces nouvelles godillots colorées en plastique, perforées de gros trous. On les a vus sur les étals puis sur pas mal de pieds cet été et cette rentrée? Du coup, on s'y fait et on est même prêt à laisser la tongue pour morte et has been. Ces chaussures sont les crocs (prononcées à l'anglaise). La marque a pour emblème - qui en rappelle une autre - un crocodile, et son modèle le plus célèbre s'appelle Cayman.
Conçues au départ pour les bateaux, ces sabots à lanières ont connu le succès aux Etats-Unis avant de débarquer en Europe. Initialement, ce sont des chaussures de sport inventées par des Canadiens pour la voile. Fabriqués en résine, les sabots ne dérapent pas sur le pont des bateaux, mais en plus ils cumulent des vertus anti-odeurs et antibactériennes.

Crocs en jambes
/>La société canadienne est rachetée par une bande de copains américains qui développent le marché en dehors du sillage de la plaisance. Quelques "pipoles"comme Jack Nicholson ou Terry Hatcher déambulent sous les objectifs avec leurs crocs aux pieds. Voilà, l'affaire est lancée en 2003? En France, l'explosion date donc de l'année dernière, les crocs figurant sur les mêmes rayons que l'autre chaussure américaine : la Converse.
Plusieurs modèles et une gamme infinie de couleurs flashy ont inondé le marché et les cours d'école de la rentrée. Les prix sont compris globalement entre 30 et 50 euros. Bien que conçus pour toute la famille, le petit plus marketing est la customisation des sabots. En effet, les petites perforations peuvent accueillir des têtes de pirates, des visages de héros de Disney;bref, la très uniforme crocs permet la personnalisation. Par ailleurs, les nouveaux modèles investissent d'autres saisons et tendances en proposant bottes et ballerines. En somme, les crocs ne sont pas prêtes de lâcher le morceau.
Véronique BARDAY. (/>www.lepetitjournal.com/>) mercredi 19 septembre 2007 />

Voir le site français des crocs/>

logofbinter
Publié le 4 août 2008, mis à jour le 13 novembre 2012

Flash infos

    Pensez aussi à découvrir nos autres éditions

    © lepetitjournal.com 2024