Mercredi 14 novembre 2018
République Dominicaine
République Dominicaine
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

LAS TERRENAS- L’école française en fête

Par Lepetitjournal République Dominicaine | Publié le 03/06/2015 à 22:20 | Mis à jour le 03/06/2015 à 21:51

 

Il y avait foule ce jour-là dans la cour de l'école française Théodore Chassériau à Las Terrenas. Et pour cause, ici la grande fête de fin d'année, ça ne se manque pas ! Parents, amis, grands-parents avaient répondu à l'invitation…

Au programme pour commencer, un spectacle préparé de longue haleine par les quelque 150 élèves et leurs enseignants. Sur l'estrade installée pour l'occasion, échappant de justesse à la pluie, les tout petits de la maternelle jusqu'aux plus grands du collège ont enchaîné avec brio danses, chants, pièces de théâtre autour notamment de la thématique de l'environnement qui a animé les équipes pédagogiques cette année.

Un beau travail salué par le directeur de l'établissement Alain Mougel qui a également évoqué dans son discours quelques-unes des actualités de l'école : un projet d'installation autonome de production électrique (inverseur et panneaux solaires) dont la mise en œuvre devrait être finalisée au cours de l'été prochain.

Le collège en route vers l'homologation

Et surtout, le processus d'homologation de l'école par l'éducation nationale française, qui certifie la conformité de l'enseignement aux exigences, programmes, objectifs pédagogiques et règles d'organisation du système éducatif français. Et qui permet à tout élève issu d'un établissement homologué de poursuivre sa scolarité dans tout autre établissement français sans examen d'admission.

Après avoir longtemps fonctionné avec le CNED (centre national d'enseignement à distance), l'établissement a en effet vu récemment toutes ses classes de maternelle et de primaire homologuées. C'est désormais au tour du collège, avec l'homologation d'une partie des niveaux espérée courant juin. « Avec l'aval de toute notre hiérarchie, le collège a été accompagné par l'inspecteur et les conseillères pédagogiques, détaillait le directeur. Les cours ne sont plus une répétition de polycopiés, mais sont construits. Ils tiennent comptent de l'actualité, de la vie de la classe et permettent plus de souplesse. Les élèves ont un manuel pour chaque matière et des livres de lectures suivies. Ce fut un lourd investissement puisque la facture s'est élevée à plus de 10 000 €, soit 500 000 pesos».

De nombreux bouleversements dans le fonctionnement de l'établissement et une augmentation induite des frais de scolarité qui n'ont pas manqué de susciter quelques débats et interrogations, d'autant que l'école est une association dont chaque parent est membre.

Un audit en cours

A ce sujet, le directeur a rappelé qu'un audit avait été demandé auprès de l'agence française pour l'enseignement français à l'étranger (AEFE). Et de préciser : «  Je pense que depuis quatre ans l'école a bien changé, elle est désormais en bonne santé, l'audit dont nous attendons les recommandations nous le confirmera je l'espère » ! Une réunion-bilan est prévue le 12 juin, avec le directeur de zone de l'AEFE et son homologue financier.

Des préoccupations qui n'ont cependant pas entamé la bonne humeur et la convivialité en ce jour de kermesse qui s'est poursuivi jusque tard le soir autour d'une paëlla géante.




F.B / Photos ABJ (www.lepetitjournal.com/republique-dominicaine), jeudi 4 juin 2015

0 Commentaire (s)Réagir

Vivre en République Dominicaine

EXPATRIATION

Insécurité : les pays qui inquiètent les expatriés

Décidés à prendre le large mais inquiets pour votre sécurité ? Fuyez le Brésil, évitez les Etats-Unis ! C’est ce que révèle la dernière édition d’Expat Insider...

Sur le même sujet