Lundi 25 juin 2018
République Dominicaine
République Dominicaine
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

GOÛT DE FRANCE - Seize restaurants de République dominicaine y participeront

Par Lepetitjournal République Dominicaine | Publié le 16/02/2016 à 23:00 | Mis à jour le 14/03/2016 à 08:21

 

Pour sa seconde édition le 21 mars prochain, l'événement culinaire mondial Goût-de France / Good France 2016 réunira 1500 chefs sur cinq continents.

En République dominicaine pas moins de seize restaurateurs ont été sélectionnés et prépareront ce même jour un menu unique visant à mettre à l'honneur la gastronomie Française.Un bel engouement qui place la République dominicaine au quatrième rang des pays d'Amérique Latine en termes de nombre de participants à l'opération (Derrière le Brésil, le Mexique, et la Colombie).

Pour déguster ces menus gourmets et uniques, voici les restaurants qui participent à l'opération :

A Saint-Domingue :

Celeste Latin Brasserie,
Elysée
La Casita de Papi
La Cassina
La Cave del Rey
La Isla del Marisco
Lulú Tasting Bar
Paco Cabana Bistrot
Pat'e Palo
European Brasserie
Travesías
L'Authentique

A La Terrenas:
El Lugar
Hotel Atlantis
Mi Corazón

A Punta Cana:
Acentos Bistro
Mediterraneo Restaurant - Eden Roc, Cap Cana.

Pour candidater, ces établissements ont dû proposer un menu respectant un certain cahier des charges. Ils ont été jugés et sélectionnés par un comité international de grands chefs.

Parallèlement à l'événement du 21 mars, l'ambassade de France proposera au public dominicains différentes activités permettant de leur faire découvrir la gastronomie française, placée au patrimoine mondial immatériel de l'Unesco.

Pour tout savoir : notre article précédent

(www.lepetitjournal.com/republique-dominicaine),  vendredi 12 février 2015

Pour recevoir nos informations du lundi au vendredi, cliquez ici et abonnez-vous à la newsletter, c'est gratuit.

0 CommentairesRéagir

Vivre en République Dominicaine

Buenos Aires Appercu
SOCIÉTÉ

L’épineuse problématique de l’IVG en Amérique latine

En Amérique latine, la légalisation de l'avortement demeure une position marginale. L’avortement clandestin, souvent le seul choix, est responsable d’au moins 10% des décès maternels.

Sur le même sujet