Samedi 22 septembre 2018
République Dominicaine
République Dominicaine
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

La Texaco célèbre ses 100 ans en République dominicaine

Par Lepetitjournal République Dominicaine | Publié le 16/09/2016 à 14:30 | Mis à jour le 19/09/2016 à 14:17

 

Au centre Yael Bigio de Gilbert Bigio Group, propriétaire de la Texaco RD

C'est dans la première cathédrale du continent américain que la Texaco a choisi pour fêter ses 100 ans en République dominicaine. A cette occasion Bruno Vincent, directeur général de la compagnie, n'a pas manqué de rappeler les vertus de la compagnie quant à la qualité de ses produits et quant à la continuité de ses services qui l'ont fait croitre pendant ce siècle pour devenir une référence dans la région.

Et c'est l'évêque auxiliaire de Saint Domingue, Monseigneur Víctor Masalles en personne qui officia la messe, pour bien marquer l'importance de ces 100 ans de stabilité dans le pays et ce grâce au groupe Bigio qui acquérait les actions des propriétaires Nord américains.

Des l'année 2013 le propriétaire du GB Group, Gilbert Bigio, promettait au président Danilo Medina de travailler au renforcement des relations commerciales entre Haïti et la République dominicaine et il tînt parole en faisant la promotion d'un développement socio-économique sain entre les deux pays qui partagent l'ile Hispaniola.

Il disait à ce moment que l'implication de l'entreprenariat privé dominicain et haïtien dans l'actuelle commission bilatérale, en plus des alliances stratégiques entre les entrepreneurs des deux pays pourraient aider à créer de plus en plus d'emplois, à augmenter le pouvoir d'achat des consommateurs et comme conséquence influencer positivement le Produit intérieur brut et la qualité de vie des citoyens.

Dans sa proposition l'influent entrepreneur haïtien suggéra au président Medina d'intégrer dans la Commission Bilatérale existante, des membres des secteurs prives tant haïtiens que dominicains, ce qui fut fait entre temps, le président ayant partagé cette initiative avec son  homologue haïtien.

 

Gilbert Bigio, propriétaire des compagnies Texaco en République Dominicaine, en  

Jamaïque, à Saint-Martin et dans son pays d'origine Haïti

 

Le Groupe Gilbert Bigio est l'un des principaux groupes industriels privés des Caraïbes, avec des opérations concentrées en Haïti, en République Dominicaine, en Jamaïque, a Saint-Martin, il compte plus de quatre milles employés. Il est composé de nombreuses entreprises, des succursales, des filiales et des co-entreprises, opérant dans les 9 secteurs suivants: agriculture, construction, articles de consommation, énergie, finance, infrastructure, logistique, media et commerce. Il est le premier groupe multinational et le plus diversifiée du secteur industriel et commercial en Haïti. Individuellement il est classé parmi les cinq plus grands contribuables en Haïti et cumulativement, il est le plus grand contributeur privé à l'État haïtien. Ses  gestionnaires proviennent de 15 pays différents et ses sociétés ont des alliances stratégiques avec certains des plus grandes compagnies d'affaires du monde.

 

La Texaco dominicaine

 

Après l'acquisition des actifs de CHEVRON TEXACO en République Dominicaine et en prenant le contrôle des opérations en Novembre 2012, la GB Energie a mis en place plusieurs stratégies pour devenir le leader du marché dominicain: renforcement des relations avec les parties prenantes stratégiques, renforcement du réseau de vente au détail avec construction de nouvelles stations-service et mise en œuvre d'un programme de refonte dans certains endroits stratégiques.

L'introduction du GPS de suivi dans sa flotte de 60 camions démontre un engagement ferme à une technologie de pointe et un service à la clientèle. La compagnie dispose de 224 stations services, 10 installations pour le service des aéroports et 3 terminaux portuaires pour stocker les combustibles importés.

 Port Lafito en Haiti

 

Port Lafito en Haiti

 

Le Port Lafito dont le coût s'élève à 150 millions de dollars, initié par le GB Group, est le premier port Panamax d'Haïti (Port de conteneurs moderne de classe mondiale) et la pièce maîtresse de la zone économique du projet Lafito Global. Cette grande première dans le secteur maritime et portuaire haïtien, compte créer 20,000 emplois dans les quatre prochaines années.

Les installations portuaires :

Opérations gérées par SSA Marine ;

Opérations logiciels avec Tideworks Terminal Management Solutions ;

Quai du Terminal de 130,000 m2 (13 hectares), 260,000 m2 à la fin de la phase 2 ;

450 mètres de quai pour le déchargement et les opérations de chargement à être de 900 mètres (juin 2015) à l'achèvement de la phase 2 ;

12,5 mètres de tirant d'eau sécuritaire, ce qui en fait le port le plus profond en Haïti ;

- Bâtiment administratif - pour le personnel, les douanes, l'autorité portuaire, la sécurité, etc... ;

Grues de dernière génération ;

Nouveau terminal pour la manutention de conteneurs ;

Services d'amarrage de navire/désamarrage ;

Terminal de conteneurs incluant des services frigorifiques ;

Sécurité 24 heures ; Certifié ISPS et C-TPAT.

 

(www.lepetitjournal.com/république-dominicaine), vendredi 16 septembre 2016

0 Commentaire (s)Réagir

Vivre en République Dominicaine

Buenos Aires Appercu
SOCIÉTÉ

L’épineuse problématique de l’IVG en Amérique latine

En Amérique latine, la légalisation de l'avortement demeure une position marginale. L’avortement clandestin, souvent le seul choix, est responsable d’au moins 10% des décès maternels.

Sur le même sujet