Mardi 25 septembre 2018
République Dominicaine
République Dominicaine
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

CANDIDO BIDO - L'homme qui a posé sur la toile les couleurs de la Rep Dom

Par Lepetitjournal République Dominicaine | Publié le 22/12/2015 à 23:00 | Mis à jour le 06/01/2018 à 18:50

 


Durant ces fêtes de fin d'année, lepetitjournal.com vous propose de mieux connaître la République dominicaine à travers celles et ceux qui la font briller. Chaque jour, découvrez le parcours d'une personnalité dominicaine qui a fait rayonner son pays et sa culture à travers le monde… Aujourd'hui, L'un des plus célèbres artistes peintres du pays, Candido Bido...

Né en République dominicaine, à Bonao, en 1936, Candido Bido est décédé en 2011 laissant derrière lui une oeuvre picturale reconnue à l'échelle internationale. Outre l'Amérique latine, ses toiles ont été exposées jusqu'en Europe, aux États-Unis ou au Moyen Orient. Un parcours remarquable récompensé par de nombreuses distinctions, dont l'ordre de chevalier du mérite par le gouvernement français. Il aurait été le premier artiste peintre dominicain à exposer en France !
   
Candido Bido exprime son goût pour le dessin tout jeune. Une passion qui le pousse à quitter sa ville natale à l'adolescence, pour gagner des cités plus grandes et développer l'apprentissage de son art. En 1955, il intègre l'école nationale de Bellas Artes à Saint-domingue, où il enseignera par la suite.

L'oeuvre de Candido Bido s'appuie sur diverses techniques : peinture à l'huile, à l'eau, gouache, crayon... Elle est marquée par les thématiques de la maternité, de la nature, de l'union des couples, du soleil, des paysages caribéens… Les couleurs vives (jaune, rouge et bleu) qui dominent ses toiles leur octroient une tonalité joyeuse, fraîche et poétique… Et révèlent l'amour qu'il portait à son pays et notamment à la region du Cibao.

Aujourd'hui, on peut découvrir quelques-unes de ses peintures au Musée d'Art Moderne de Saint-Domingue et au musée qui porte son nom, Plaza de la Cultura, à Bonao (ci-contre). Il a également habillé la façade d'un des obélisques qui orne le malecón de Saint-Domingue.

Candido Bido a par ailleurs créé une académie pour l'enseignement de la peinture et des arts. D'abord basée à Saint-Domingue, celle-ci est aujourd'hui installée dans le Cibao, sa region d'origine.

(www.lepetitjournal.com/republique-dominicaine), mercredi 23 décembre 2015.

Pour recevoir nos informations du lundi au vendredi, cliquez ici et abonnez-vous à la newsletter, c'est gratuit.

0 Commentaire (s)Réagir

Vivre en République Dominicaine

Buenos Aires Appercu
SOCIÉTÉ

L’épineuse problématique de l’IVG en Amérique latine

En Amérique latine, la légalisation de l'avortement demeure une position marginale. L’avortement clandestin, souvent le seul choix, est responsable d’au moins 10% des décès maternels.

Sur le même sujet