Édition internationale
Radio les français dans le monde
--:--
--:--
  • 0
  • 0

Inauguration de la quinzaine des droits humains, à Brazzaville.

En présence de plusieurs ambassadeurs, et de représentants de ministères et d'organisations, l’Institut Français de Brazzaville a accueilli un public important, pour cette soirée de lancement.

Quinzaine des droits de l'Homme. Photo: Union EuropéenneQuinzaine des droits de l'Homme. Photo: Union Européenne
Quinzaine des Droits de l'Homme. Photo: Union Européenne
Écrit par Philippe Petit
Publié le 22 novembre 2023, mis à jour le 23 novembre 2023

Pour les droits humains, et ceux de l'enfant.

La cérémonie d’inauguration de la Quinzaine des Droits Humains, et la célébration de  la journée mondiale des droits de l’enfant s’est déroulée le 21 novembre à l’Institut Français du Congo.

L’Union Européenne, l’Unicef et l’association Reiter ont expliqué leur programme pour ces évènements.

Mariuska la Slameuse a présenté un texte modifié pour tenir compte des circonstances douloureuses. Beaucoup de tristesse, d’émotion et de révolte contenue.

 

Mariusca, la slameuse,  dit un texte pour défendre les droits humains.
Mariusca , la slameuse, dit un texte pour défendre les droits humains.

 

... Moi je choisis de voir l'horizon sous un jour nouveau  Je choisis d'espérer que demain sera plus beau  En vrai,  au centre de nos volontés profondes  Sommeille l'arc en ciel d'un désir d'équité...   Mariusca La Slameuse

Cette cérémonie devait être la mise en valeur de l’expérience de jeunes et d’enfants qui, par leurs actions et leur force de caractère, ont inversé le cours de leur existence et de celle de leur entourage.

Des enfants qui combattent et trouvent des solutions contre les inégalités, les injustices ou les dysfonctionnements qu’ils ont subi ou constaté.

8ème quinzaine des droits humains

Les thèmes choisis pour les activités prévues sont :

« Pour une planète habitable pour chaque enfant »

et

« Notre voix, notre futur pour une jeunesse engagée qui promeut et défend ses droits ».

L’actualité a bousculé l’agenda et le protocole prévu: ce sont des jeunes de 18 à 25 ans, à peine sortis de l'enfance,  qui ont été victimes par dizaines, au milieu de la nuit.

Un hommage leur a été rendu, mais les questions de fond restent à régler d’urgence :

C'est l’absence d’opportunités pour l’avenir qui crée le désespoir et étouffe la jeunesse.

A travers les décombres de nos faillites, semer le nouveau champ des infinies possibilités. Laisser tomber une pluie de liberté pour que germe une nouvelle humanité enracinée dans la fraternité... Mariusca La Slameuse

 

Pour nous suivre sur Facebook ? Par ici 

Pour nous contacter ?   republiqueducongo@lepetitjournal.com

Pour toute l'actualité, bons plans, reportage et évènements ? Par ici ! 

Philippe PETIT - Brazzaville
Publié le 22 novembre 2023, mis à jour le 23 novembre 2023

Flash infos

    Pensez aussi à découvrir nos autres éditions

    © lepetitjournal.com 2024