SONDAGE - Plus d’un Français sur 5 prévoit de s’expatrier !

Par Lepetitjournal.com International | Publié le 02/04/2014 à 22:00 | Mis à jour le 02/04/2014 à 16:31

Mal aimés les expats ? Pas si sûr ! Pour la première fois, une enquête d'opinion Ipsos/Banque Transatlantique a été commandée par le ministère des Affaires étrangères pour mesurer la perception qu'ont les Français de l'expatriation. Il apparaît que la mobilité est non seulement comprise de nos compatriotes restés dans l'Hexagone, mais aussi encouragée

Lepetitjournal.com vous révèle les résultats parfois surprenants du sondage sur l'expatriation réalisé par Ipsos/Banque Transatlantique auprès des Français "de France".

Que savent réellement les Français des réalités de l'expatriation ?

Pour les deux tiers des personnes interrogées, le nombre d'expatriés est compris
entre 1 et 3 millions, un chiffre conforme à la réalité (on estime à 2,5 millions le nombre de Français à l'étranger. 1,6 millions de Français sont immatriculés sur les listes consulaires mais cette inscription n'est pas obligatoire).
92% des sondés estiment que le nombre d'expatriés est en très nette augmentation depuis les dix dernières années. C'est en effet le cas : d'après la Maison des Français de l'étranger, la population établie hors de France a cru de 3 à 4% par an ces dix dernières années (+60 à 80.000 personnes par an).

Les raisons de ces départs ? D'après les sondés, il s'agit d'abord de payer moins d'impôts (20% de réponses citées en  premier), mais aussi de trouver un travail  (29% des réponses citées en premier) et avoir un salaire plus important (17%).

Quelle image les Français ont-ils de l'expatriation ?

Contrairement à ce qu'on pourrait croire, seuls 8% des Français ont une mauvaise opinion de ceux qui partent. 91% des Français encouragent même l'expatriation, perçue comme essentielle pour apprendre les langues, importante pour trouver un emploi (indispensable pour 27% des ouvriers et 15% des cadres), parachever sa formation ou disposer d'un bon niveau de salaire.

70 % des personnes interrogés estiment d'ailleurs que les Français de l'étranger sont un atout : ils font connaître le pays et participent au rayonnement de la France. Pour 57% des sondés, à leur retour, les expatriés rapportent des expériences qui peuvent être appliquées et utiles en France.
En revanche, 20% des sondés estiment que les Français de l'étranger ont tendance à faire du ?french-bashing' loin de leur pays. Enfin, 38% s'inquiètent à l'idée que les expatriés ne reviennent plus, une perte importante pour la nation.


Qui sont les Français tentés par l'expatriation et pour quelles raisons ?

Plus d'un Français sur cinq est prêt à partir : (21% des sondés, dont 4% qui répondent qu'ils partiront certainement, visiblement déjà dans les préparatifs).

Le nombre d'étudiants et de jeunes actifs partant provisoirement ou durablement à l'étranger croît chaque année et en effet, ce sont les plus jeunes et les plus diplômés qui ont le plus envie de mobilité.

Une proportion non négligeable des 45 ans et plus se montre aussi prête à partir : (18% des 45-54 ans, 14% des 55-64 ans, et 12% des 65 ans et plus).

29% de ceux qui envisagent de partir pensent ne plus rentrer ensuite

Ceux qui pensent partir l'envisagent à court terme (48% d'ici 4 ans). L'expatriation est envisagée pour plusieurs années, en moyenne pour 7 ans. Une grande partie des personnes interrogées ne pensent prendre qu'un aller-simple : 29% de ceux qui envisagent de partir pensent ne plus rentrer ensuite.

Les motivations aux départ sont très diverses, et dépendent de l'âge de chacun :  beaucoup y voient dans une opportunité, voire une nécessité, pour mieux s'intégrer dans le monde du travail. C'est le cas des plus jeunes (18-24 ans) qui veulent partir en priorité pour trouver du travail, puis pour l 'ouverture à d'autres cultures et aux langues.

 

Les 25-34 ans privilégient la découverte d'une autre culture (57 %) mais aussi un meilleur salaire (54%).
Pour 27% des personnes interrogées, l'expatriation est envisagée pour favoriser la création de leur propre activité à l'étranger, une tendance qui semble être à la hausse (voir article entrepreneurs).

Top 5 des pays où les Français veulent s'installer :

Etats-Unis / Canada : 49%
Australie : 37%
Espagne : 29%
Suisse : 27%
Grande-Bretagne : 27%

A noter : 71% des personnes interrogées n'ont jamais quitté la France plus d'un mois et 36 % des sondés excluent tout à fait de s'expatrier. Les raisons  invoquées? Ils ne souhaitent pas s'éloigner de leurs proches et leur manque de maîtrise des langues. Beaucoup s'estiment également trop âgés pour tenter l'aventure, ou pensent que ce serait trop difficile pour leur conjoint et/ou leurs enfants.

Quels sont les dispositifs mobilisés pour accompagner les Français dans leur installation à l'étranger ?

La grande majorité des Français (76%) estiment qu'ils font partie des nationalités les plus recherchées à l'étranger. Pour eux, l'expérience de l'expatriation doit être encouragée. Ils préconisent donc une meilleure information sur les opportunités d'emploi à l'étranger, en fonction de leur cursus ou de leur formation, et un meilleur accompagnement des partants  sur le plan pratique. Les interrogations avant de partir concernent le logement, les formalités administratives, et comment chercher un travail. Faciliter l'accès aux écoles françaises ou valoriser les études à la française à l'étranger ne vient étonnamment pas en haut de la liste des priorités.

MPP (www.lepetitjournal.com) jeudi 3 avril 2014

Retrouvez tous les résultats de l'enquête

Lire aussi : 

HÉLÈNE CONWAY-MOURET ? ?Les Français ont une vision positive de l'expatriation?

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Expat Mag !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

Dans la même rubrique
À lire sur votre édition internationale