Mardi 28 septembre 2021
Édition Internationale
Édition Internationale
TEST: 1506

DOUBLE NATIONALITE - Pourquoi choisir ?

Par Lepetitjournal.com International | Publié le 11/07/2011 à 00:00 | Mis à jour le 05/09/2013 à 10:28

Faut-il supprimer la binationalité et demander aux citoyens qui souhaitent rester Français de ne prêter allégeance qu'à un seul pays, la France? La question concerne directement plusieurs millions de binationaux et fait l'objet dernièrement d'un vaste débat dans l'Hexagone

(photo AFP)

En France et dans le monde, plusieurs millions de Français possèdent une double nationalité. Si l'Etat français s'est toujours montré tolérant sur la question de la binationalité, les récents débats sur les questions de l'immigration, de l'intégration et de la nationalité ont remis en cause ce statut

La binationalité, une longue tradition française.
Version la plus courante de la multinationalité, la binationalité ? ou le fait pour une personne de posséder simultanément la nationalité de deux Etat différents- n'est pas à proprement parlée inscrite dans le droit français, mais elle est ancrée dans une longue tradition historique. "La France a toujours accepté la double nationalité, comme le Royaume Uni. Après la Première Guerre mondiale, lors de la réintégration de l'Alsace-Moselle dans la République française, certains Allemands installés dans la région voulaient devenir Français tout en gardant aussi leur nationalité d'origine. Cela n'a posé aucun problème", rappelait en mai dernier à l'AFP l'historien Patrick Weil.

Qui sont les binationaux français?
Il s'agit de personne de parents français (droit du sang accordé par la France) ayant acquis une autre nationalité du fait de leur naissance (droit du sol appliqué par certains états) ou de leur installation (démarche de naturalisation) dans un pays tiers. Mais également, de personnes d'origine étrangère ayant obtenu la nationalité française par naturalisation ou mariage. Dans les deux cas "la loi française n'exige pas qu'un étranger devenu français renonce à sa nationalité d'origine ou qu'un Français ayant acquis une autre nationalité renonce à la nationalité française". La double nationalité est donc bien admise par la législation actuelle.

Combien de personnes sont concernées?
Le nombre de Français dotés de la double nationalité reste une donnée imprécise en l'absence de toute statistique officielle;  la France n'exigeant pas de ses ressortissants qu'ils signalent leurs autres nationalités à l'état civil. Toutefois l'UMP estime qu'il y aurait de quatre à cinq millions de binationaux en France tandis que selon les ambassades, plus de la moitié des 2,5 millions de Français de l'étranger possèderaient la double nationalité.

Quel est le problème?
Mis à part les querelles entre le Front national et la Droite populaire, section dure de l'UMP, sur la question de savoir qui a eu le premier l'idée de remettre en cause la double nationalité,  il reste que la demande de Marine Le Pen de supprimer la binationalité fin mai a vivement soulevé le débat. Dans un courrier, la leader d'extrême droite avait en effet invité les députés à demander aux Français concernés de "choisir (leur) allégeance: la France ou un autre pays".  La présidente du Front national soutenait notamment que la France connaît une "explosion" du nombre de binationaux, en avançant un seul chiffre: celui de l'existence de "près de 4 millions de Franco-algériens". Selon Mme Le Pen, la "présence massive de citoyens tiraillés par leur double allégeance" ne peut que être constitutive d'une situation "potentiellement explosive".

Marine Le Pen n'est pas la seule à viser expressément les Français issus de l'immigration, et non pas tant les Français de l'étranger titulaire d'une autre nationalité. À l'occasion de l'examen du projet de loi sur l'immigration, l'intégration et la nationalité, Claude Goasguen,  député UMP de Paris, rapporteur de la mission d'information sur la nationalité avait dans un document de travail, proposé de subordonner la nationalité française par mariage ou par naturalisation à "la renonciation expresse du déclarant" à sa nationalité étrangère. Lui aussi estimait que la double nationalité constitue "un vecteur potentiel de conflits d'allégeance et d'intérêts" entre le pays d'origine et celui d'adoption, limitant l'intégration des personnes concernées.

Une question écartée pour le moment par la majorité
Pour sa part, le ministre de l'Intérieur a tranché. Claude Guéant a ainsi fait savoir à l'issu d'une convention UMP qui s'est tenu jeudi dernier, qu'il n'avait "aucune intention de changer la loi" pour interdire la binationalité. Il s'agit d'un"faux problème parce que les binationaux n'ont pas le choix. Ils sont binationaux du fait des législations des Etats, et la réalité du problème, c'est celle des conditions dans lesquelles on entre dans la nationalité française", a-t-il indiqué laissant entendre que le débat allait désormais se positionner sur un autre plan: celui des conditions des attributions de la nationalité française. La question pourrait être de déterminer si un postulant à la nationalité française "épouse complètement notre style de vie, s'il a bien intégré nos principes républicains les plus fondamentaux, s'il maîtrise le français", a détaillé Claude Guéant.
La discussion devrait se poursuivre à la rentrée au cours d'une autre convention de l'UMP sur la nationalité, de même que le sujet de la binationalité devrait être au c?ur de la campagne de la présidentielle 2012 mais surtout de celle des futurs députés des Français de l'étranger.

Julie Ketkosol (www.lepetitjournal.com) lundi 11 juillet 2011

En savoir plus:
Le Figaro:
Marine Le Pen demande la fin de la binationalité
Le Monde: Comment la Droite populaire est devenue l'aiguillon de la majorité

Lire aussi

SUPPRESSION DE LA BINATIONALITE - Qu'en pensent les Franco-Australiens ?

L'Australie autorise la double nationalité depuis 2002. Selon le dernier recensement de 2006, il y aurait 19.189 résidents permanents en Australie qui seraient nés en France et parmi eux, 12.735 auraient acquis la nationalité australienne. Lepetitjournal.com a interrogé quelques uns de ces ?Franco-Australiens?, installés depuis plus ou moins longtemps dans le pays et qui ont tous fait le choix de demander la nationalité australienne pour des raisons diverses, essentiellement pratiques, mais qui ont tous un point commun; leur attachement de coeur à l'Australie et à la France ... lire la suite sur notre édition de Sydney


COUPLES BINATIONAUX ? Comment s'y prendre ?

Trouver l'amour à l'étranger, il n'y a rien de plus beau. Pourtant, être avec quelqu'un d'une culture tout autre, si c'est clairement un enrichissement, ce n'est pas tous les jours la Saint-Valentin. Couple mixte : divine idylle ou vrai casse-tête ? ... Lire la suite

2 Commentaire (s) Réagir
Commentaire avatar

sisi jeu 23/04/2020 - 20:55

SVP DOUBLE NATIONALITE POUR LES ENFANTS ABANDONNES PAR LEURS PARENTS DONT SA MERE QUI N'A QUE DE LA FAMILLE ESPAGNOLE HONTE RECONNAISSANCE DE NE PAS SAVOIR ET APRES DEMANDER SES DROITS

Répondre
Commentaire avatar

sisi jeu 23/04/2020 - 20:51

quand on est enfant abandonné par père et mère et que l'on apprend à 60 ans que sa famille maternelle est espagole pourquoi ne pas avoir la double nationalité après 60 ans sans savoir d'ou nous venons SVP afin d'avoir un sens dans la vie et etre reconnue comme telle donnez moi la double nationalité pour passser mes futures années heureuses merci

Répondre

Société

Birmanie Appercu
Liberté d'expression

Les meurtres de civils sympathisants des militaires se multiplient en Birmanie

Le nombre de civils assassinés par d’autres civils suite à des rumeurs, des dénonciations anonymes ou des différences d’opinions explose en Birmanie. Sans que cela émeuve le camp des « démocrates ».

Voyage

PUBLIREPORTAGE

Vacances en France : 5 resorts à découvrir pour des vacances en famille

En tant qu’expatrié, les séjours en France sont l’occasion de retrouver ses proches et d’explorer son pays d’origine sous un regard nouveau. Pour vous aider à préparer votre prochain séjour dans…

Gastronomie

Bucarest Appercu

Un brasseur français crée One Beer Later, une bière artisanale made in Buzau!

Nous vous présentons aujourd'hui notre nouveau partenaire One beer Later, une brasserie artisanale située à Buzău et créée en 2017. Son co-directeur, le Français François-Xavier d'Hollander, répond à

Sur le même sujet