Lundi 18 octobre 2021
TEST: 2266

Catherine Pascal : « Notre devise : servir dans la transparence »

Par Ingrid Buffard | Publié le 22/05/2021 à 08:55 | Mis à jour le 22/05/2021 à 08:55
Catherine Pascal se présente aux élections consulaires en Egypte avec La République En Marche !

Catherine Pascal se présente pour la première fois aux élections consulaires avec La République En marche ! Rencontre avec une femme qui aime les challenges.

Pouvez-vous vous présenter en quelques lignes ?

Catherine Pascal se présente aux élections consulaires en Egypte avec La République En marche !

J’ai fait mes études dans le droit. J’ai travaillé en Afrique pendant près de trente ans : Centre Afrique, Côte d’Ivoire et maintenant Egypte, où je suis arrivée en 2003.

Lorsque j’étais en Côte d’Ivoire, j’ai découvert le bridge, une passion qui me suit jusqu’à aujourd’hui, puisque je joue dans l’équipe nationale de bridge égyptienne. Lorsque mes camarades et moi-même jouons, nous avons décidé qu’une partie des gains serait versée à l’association AIFCI, Association Internationale des Femmes en Côte d’Ivoire. Aujourd’hui, je suis enseignante en maître assistant, cela veut dire que je forme les enseignants de bridge.

Je suis une femme de challenges, j’aime apporter de nouvelles idées, une autre façon de voir les choses.

Comment avez-vous constitué votre liste ?

L’un des points les plus essentiels pour moi était que tous les candidats de La République En Marche ! soient établis dans le pays depuis de nombreuses années. Je souhaitais des personnes qui connaissaient l’Egypte, sa culture, sa langue, ses valeurs.

Catherine Pascal se présente aux élections consulaires en Egypte avec La République En marche !

D’autre part, je voulais des candidats motivés, avec un regard innovateur et de nouvelles idées à proposer. Tous ont des projets, s’occupent d’associations. Nous six, de par notre formation et notre travail, nous complétons. Ensemble nous sommes une équipe solide, issue de divers horizons et forte en potentialités.

 

Paul Antaki se présente aux élections consulaires en Egypte avec La République En marche !

Paul Antaki est second sur la liste. Il est franco-syrien et est arrivé en Egypte il y a 46 ans. Il est très impliqué dans l’industrie et le système bancaire.

 

Myriam Gohar se présente aux élections consulaires en Egypte avec La République En marche !

Myriam Gohar est sage-femme. Elle est notre force pour tout ce qui concerne le milieu social et la santé. Elle vient en aide aux jeunes orphelins, dans un orphelinat de Maadi. De plus, elle s’occupe de BabyWash, cette association égyptienne qui apprend aux mamans à laver leur nourrisson.

 

Ghislain El Geddawy se présente aux élections consulaires en Egypte avec La République En marche !

Ghislain El Geddawy est un avocat franco-égyptien. Cela signifie qu’en plus de couvrir l’aspect juridique, il connait aussi très bien les lois du pays hôte.

 

Hanan Mounib se présente aux élections consulaires en Egypte avec La République En marche !

Hanan Mounib est une égyptienne universitaire. Elle est donc très au fait des questions relatives à l’éducation. Beaucoup de familles arrivent en Egypte avec leurs enfants et se posent plein de questions quant à la scolarité dans les écoles avec un programme français. Il nous paraissait alors très important d’avoir une personne pour écouter, aider et diriger.

 

Thibaud Weick se présente aux élections consulaires en Egypte avec La République En marche !

Thibaud Weick, directeur d’une start-up, est en lien avec les entreprises françaises. Il connait le monde entrepreneurial et sait les difficultés que peuvent rencontrer les patrons et les employés.

 

Quel est selon vous le plus grand défi auquel font face les Français d’Egypte ?

L’un des plus grands défis auquel font face les Français d’Egypte est le dialogue. En s’expatriant dans un pays avec une langue très différente du français, il est bien souvent difficile de communiquer, de comprendre et de s’exprimer.

Il est difficile de s’adapter à un pays où la langue, mais également les mentalités diffèrent de ce que nous avons connus en France ou en Europe.

C’est pourquoi la solidarité entre Français est un point important pour nous. Nous voulons rassembler les Français d’Egypte.

 

Que représente pour vous la mission principale de conseiller des Français de l’étranger ?

La mission principale est d’accompagner les Français d’Egypte dans leur expatriation. Surtout en ces temps de pandémie, il est urgent d’avoir des conseillers consulaires qui informent, soutiennent, encouragent sur toutes les questions inhérentes à une vie à l’étranger.

Je veux servir les Français d’Egypte, dans la transparence ! Il est important que les Français comprennent notre mission et comment nous travaillons.

 

Pouvez-vous nous détailler les grands axes de votre programme ?   

Pour ce premier mandat avec La République En marche, plusieurs points nous paraissent primordiaux. Nous souhaitons :

-Valoriser la fonction méconnue des conseillers des Français de l’étranger.

-Faciliter les démarches administratives à distance.

-Accompagner les Français d’Egypte durant la crise sanitaire

-Assurer une responsabilité, une transparence et une solidarité dans la gestion des fonds et des aides sociales.

-Accompagner les entrepreneurs français.

-Faire rayonner l’école et les universités françaises.

-Promouvoir la culture française.

-Encourager la citoyenneté et le respect de l’environnement.

Ce premier mandat est l’occasion pour nous six d’apporter de la nouveauté dans ces élections.

 

Nous vous recommandons
ingrid buffard

Ingrid Buffard

Passionnée par l'histoire, l'histoire de l'art et la musique, Ingrid Buffard vous partage ici ses découvertes sur la vie au Caire.
0 Commentaire (s) Réagir