ROMAN - Quand El – Aswani installe ses personnages à Chicago

Par Lepetitjournal Le Caire | Publié le 11/05/2007 à 02:00 | Mis à jour le 13/11/2012 à 11:00

L'auteur égyptien de L'immeuble Yacoubian, best-seller mondial, publie son nouveau roman intitulé Chicago. Alaa El ? Aswani y expose les conflits et les contradictions de personnages égyptiens, étudiants et professeurs, partis vivre aux Etats-Unis


Conteur exceptionnel, Alaa El Aswani, dentiste de métier né en 1957 s'est fait remarqué sur la scène internationale de littérature avec L'immeuble Yacoubian. Il joue à la fois du style policier cinématographique et d'un style commercial qui excite les lecteurs et leur fait lire l'?uvre en entier. Car les événements montent progressivement jusqu'à leur paroxysme, ensuite il lâche son personnage pour poursuivre l'histoire d'un autre. Surtout, il donne à sa fresque sociale une dimension politique.
En effet, Alaa El Aswani aborde les trois thèmes longtemps exclus des ?uvres égyptiennes : la politique, la religion et les relations sexuelles.
Dans son nouveau roman Chicago, Alaa El Aswani, décrit une société égyptienne s'intégrant dans un univers scientifique américain raciste.


Identités ?

Ceci pousse son héros Raafat Sabet, un professeur d'université d'Illinois, à démentir ses origines égyptiennes et en affirmant qu'il a fuit l'injustice et l'ignorance en Égypte vers la liberté et la loyauté. Raafat est fier d'être devenu Américain, même s'il ne parvient pas à admettre que sa fille aime un jeune artiste américain.
Après avoir confronté ses lecteurs au tabou de l'homosexualité, il expose ici, l'amour complexe d'une jeune juive américaine et d'un jeune musulman égyptien. El-Aswani semble jouer le rôle de Zaki ? El Dessouki, le héros de son livre précédent qui donnait des leçons de relations intimes aux jeunes de son quartier. Via ses personnages de Chicago, El-Aswani donne des leçons d'éducation sexuelle. C'est d'ailleurs probablement une des raisons de la vente phénomène de 200.000 exemplaires de L'Immeuble Yacoubian dans le monde arabe où ces thèmes demeurent inaccoutumés mais captivants.
Lama Ahmed (
www.lepetitjournal.com) vendredi 11 mai 2007

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Le Caire !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale