RAMADAN - Les coptes s'adaptent

Par Lepetitjournal Le Caire | Publié le 25/09/2006 à 00:00 | Mis à jour le 09/01/2018 à 12:15

Le mois de ramadan a commencéet modifiera pendant près d'un mois le quotidien égyptien. Pour mieux comprendre cette pratique partagée par plus d'un milliard de musulmans, Le Petit Journal y consacre sa semaine. Aujourd'hui, la façon dont les coptes d'Egypte vivent le ramadan

Le ramadan concerne tout le monde, y compris les millions de coptes d'Egypte

Estimés àenviron 10% de la population égyptienne, les coptes vivent pleinement une période de ramadan qui modifie aussi leur quotidien. Entre horaires qui changent et respect du jeûne des musulmans, le partage est plutôt convivial et le ramadan resserre les liens entre les communautés.
Etudiants ou travailleurs, coptes ou musulmans, c'est tout le quotidien qui se retrouve bouleversépar le ramadan. "Le changement d'horaires en est le meilleur aspect", explique Mariam, étudiante en médecine àl'universitédu Caire. "On sort plus tôt que les jours ordinaires, c'est un avantage, puisque les cours sont très condensés dans notre faculté."Et les inconvénients ? "Les embouteillages sont pénibles àl'heure de la sortie", concède-t-elle. Malgrécela, Mariam adore se réveiller avec la voix du mesaharati, cet homme qui fait le tour du quartier en fin de nuit, en tapant sur un tambourin, appelant les gens àse réveiller pour manger avant le jeûne. D'ailleurs, la jeune fille a achetéun fanous - la lampe de ramadan - pour décorer sa chambre. 
"La journée passe très vite", poursuit Mona, professeur de français dans une école préparatoire. "Ce mois coupe la routine de l'année." Mais l'avantage, selon elle, c'est que "les élèves arrêtent de manger en classe, même les chrétiens;ils sont donc obligés de respecter les cours".
Atmosphère de fête
Etudiante en informatique, Sandra considère le ramadan avant tout comme une fête. Surtout pendant les soirées, avec les lumières qui remplissent les rues, la téléet ses fameux feuilletons pour grandes vedettes, "ça me rappelle les Mille et une nuits, avec ces épisodes nocturnes tellement différents de la réalité". Mais Sandra reconnaît aussi qu'il est difficile de ne pas boire tout au long de la journée, d'autant que les cours exigent une forte concentration. Pourtant, avec ses amis, elle en profite bien : "C'est l'occasion de se rassembler avec mes amis musulmans, pour manger ensemble àl'heure de l'iftar dans des endroits typiques comme el Hussein, puis aller boire un verre au caféFishawy".
Partage
Chérif, un jeune architecte, raconte qu'autrefois ses voisins musulmans l'invitaient àmanger. Aujourd'hui encore les amis se rassemblent, chrétiens et musulmans pour déjeuner ensemble. "Pendant la journée, je travaille avec des ouvriers en plein soleil. On partage les sentiments de soif et de fatigue, mais la pression du travail est beaucoup plus calme que le reste de l'année".
Même si le ramadan est une fête purement musulmane, ses répercussions sur le quotidien rassemblent tous les Egyptiens, loin, finalement, des considérations purement religieuses.
Marianne NABIL. (
www.lepetitjournal.com) 25 septembre 2006

Consultez notre fiche pratique spéciale Ramadan.
Votre contribution est la bienvenue, pour nous tenir au courant des changements d'horaires et des activités spéciales pendant tout le mois.

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Le Caire !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale